forum sur la série torchwood dérivée de la série doctor who
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Torchwood Session - G à NC 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 16:39

Note de l’auteur : Je regrouperais ici, les fictions que j’écris sur Torchwood.

J'ai eu envie d’écrire une histoire sur le fameux premier rendez-vous qui n’a jamais eu lieu. je me laisse parfois emporter par mon imagination débordante, comment ne pas écrire sur cette série alors qu’il y a tant de choses que la décence ne nous permet pas d’exprimer sur petit écran.
Bonne Lecture

Titre 1 : L’amour par ricochet
Rating : NC 17
Pairing : Jack/Ianto
Torchwood et ses personnages ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de Russel T. DAVIES et de la BBC. Malgré mes supplications et diverses tentatives de corruption donc je joue juste avec eux.
L'histoire se déroule un mois après le premier épisode 1 de la saison 2
Bonne Lecture



**L’amour par ricochet**


Un mois après la proposition de Jack pour leur premier rendez-vous, Ianto se demandait s’il aurait lieu finalement. John Hart était reparti et le capitaine n’y faisait plus allusion. Jack ne semblait pas pressé de se retrouver seul avec lui et pourtant les occasions ne manquèrent pas. Le jeune homme se demandait si Jack lui avait proposé ce rendez-vous pour rentrer dans ses bonnes grâces et le remettre dans son lit. Cependant Jack ne le harcelait plus depuis ce fameux jour ou il le lui avait demandé, il restait professionnel, ne lui accordant pas plus d’attention qu’à un autre membre de l’organisation.

Pourtant quand Ianto se leva ce matin-là, il débordait de confiance, la veille, Jack l’avait longuement fixé lors de la dernière réunion et lui avait fait un clin d’œil quand les autres membres quittèrent le Hub. Tosh, comme toujours, remarqua le petit jeu et sourit en pensant à son jeune collègue. Ianto lui avait confié ses attentes à elle, sa seule confidente, sa meilleure amie, donc la jeune femme savait que le jeune Gallois attendait avec impatience ce rendez-vous.

En arrivant de bonne heure à l’office du tourisme Ianto trouva une enveloppe cachetée sur son bureau avec l’écriture de Jack dessus. Son cœur se mit à bondir dans sa poitrine, les battements se firent de plus en plus rapides si bien qu’il dut s’asseoir pour ne pas s’évanouir. Il ouvrit le courrier et lut le message d’une traite. Jack lui demandait de le rejoindre dans un nouveau restaurant, récemment ouvert à Cardiff. Comment Jack connaissait-il cet endroit, Ianto se le demandait mais qu’importe, il tenait enfin son rendez-vous, sa soirée rien que tous les deux.

La journée ne passa pas assez vite à son goût, il s’acquitta de ses tâches avec sérieux et minutie comme toujours. L’équipe alla à la chasse aux weevils, laissant le Gallois seul au centre pour ranger derrière eux. A midi ils mangèrent tous ensemble dans la salle de réunion et Jack ne fit aucun sous-entendu, pas même un effleurement quand Ianto lui tendit sa tasse de café et plus tard des rapports que le chef devait signer. Cependant le capitaine ne le quittait pas des yeux chaque fois que le jeune homme entrait dans son champ de vision.

De plus, il l’observait sur la CCTV lorsque le jeune homme se déplaçait dans le HUB ou quand il était à son poste à l’office de tourisme. Owen fit des commentaires vaseux quand il s’aperçut du manège de leur chef, disant que Jack devait drôlement être en manque pour traquer le Tea-Boy ainsi. Tosh et Gwen lui lancèrent alors des regards assassins, Jack ne lui dit pas un mot mais son expression fit comprendre au médecin qu’il était allé trop loin. Jack alla prendre une tasse de café avant de retourner s’enfermer dans son bureau le restant de la journée.

Le soir arriva enfin, Ianto ferma l’office de tourisme, rentra chez lui rapidement, prit une longue douche, se rasa de près et enfila son plus beau costume, une chemise en soie rouge que Jack appréciait tant sans oublier la cravate assortie. Il était enfin prêt et impatient. Quand il arriva à l’adresse du rendez-vous, il trouva Jack déjà attablé. Ce dernier se leva à l’approche de son jeune invité.

Jack se sentait nerveux, il attendait lui aussi beaucoup de cette soirée. Il voulait faire comprendre à Ianto qu’il était sérieux, qu’il était revenu pour lui et se demandait comment la soirée allait se dérouler. Il devait être patient et ne pas trop le brusquer. Il avait appris avec le temps, que Ianto ne se précipiterait pas dans son lit si facilement et qu’il devrait user de tout son charme pour le convaincre qu’il avait réellement changé.

Ianto fut agréablement surpris par sa tenue et ravi aussi. Le capitaine avait troqué ses anciens habits pour une tenue plus confortable qui mettait en valeur les courbes de son merveilleux corps. Non, ne craque pas Ianto, attends de voir comment va se dérouler la soirée se disait le jeune homme en s’asseyant à la table.

Jack portait une chemise blanche qui épousait agréablement son torse et un jean noir. Il osa même abandonner son légendaire manteau pour une veste bien coupée. Le repas se passa bien, chacun appréciant la vue et les mets. Les regards que les deux hommes se lançaient au-dessus des plats firent sourire les autres clients et le serveur qui apporta leur repas.

A la fin du dîner, Jack paya et lui tint la porte quand ils quittèrent le restaurant. Une fois dehors, Jack prit la main de Ianto dans la sienne et l’entraîna pour une ballade en amoureux le long des quais de la baie de Cardiff pour digérer leur copieux repas. Le jeune homme se sentait heureux de la tournure de leur soirée, ils n’avaient pas été interrompus par l’alarme de la faille, ni par le téléphone. Ils étaient tranquillement en train de se promener, appréciant le silence de la nuit et la vue de la baie éclairée par la lune. Ensuite ils s’appuyèrent contre la rambarde et profitèrent du paysage. Là ils se regardèrent longuement, le désir se lisait sur le visage du capitaine, mais il ne s’approcha pas des lèvres du jeune homme.

Mon dieu, ces lèvres, cette odeur, ce corps se disait le capitaine en tournant la tête vers la baie pour ne pas succomber à son envie de l’embrasser. Ianto de son côté était heureux, il avait prévu une récompense pour Jack car ce dernier s’était bien comporté durant la soirée et ses mains étaient restées sagement à l’écart de son corps. Le jeune homme savait que Jack le désirait toujours et était étonné du contrôle de l’homme. Jack a bien changé, mûri peut-être, enfin il est différent de celui qui est parti, j’ai tellement envie de l’embrasser, de me blottir dans ses bras, mon dieu il m’a tellement manqué pensa Ianto en détournant le regard lui aussi, il ne voulait pas que Jack devine son trouble.

Peu de temps après ils s’installèrent sur un banc, ils n’avaient toujours pas dit un mot, prenant leur temps d’apprécier le fait d’être enfin seuls. Ils se dévisageaient depuis un moment quand Ianto posa une main sur celle de Jack.

- Jack, je peux te poser une question? lui dit Ianto en le regardant dans les yeux.
- Je t’écoute Ianto! répondit le capitaine en le fixant lui aussi.
- Si tu n’as pas envie de répondre, ne te sent pas obligé Jack! ajouta le jeune homme.
- Vas-y pose-moi ta question Ianto!
- Tu ne m’as jamais dit ce qu’il t’était arrivé Jack, je sais que tu as retrouvé ton docteur et que tu es revenu pour nous, mais je ne sais pas ce qu’il s’est passé durant ton absence!

Jack resta silencieux un instant, il savait que le moment de tout raconter à Ianto était arrivé. Il devait tout lui dire, soulager sa conscience car il n’avait personne à qui se confier, à qui parler de l’horreur qu’il avait vécue et il se sentait seul depuis si longtemps. Ianto avait toujours été là pour lui donc après une grande inspiration Jack commença à lui raconter son voyage avec le docteur, lui parlant de sa captivité sur le Vaillant, des tortures endurées et comment il avait tenu tout au long de cette terrible année.

Durant son récit, Jack ne s’était pas aperçu que des larmes coulaient le long de son visage jusqu’à ce que Ianto lui caresse la main tendrement. Ianto l’avait écouté attentivement, l’interrompant parfois tant il était effrayé par ce qu’il entendait. Il aurait voulu alors le prendre dans ses bras mais il se contrôla puisque d’autres passant se tenaient sur la promenade.

La fraîcheur du soir les ramena à la réalité et tout naturellement ils se dirigèrent vers l’appartement de Ianto qui se trouvait pas très loin de là. Dans les escaliers les menant à leur destination, Ianto sentit ses jambes trembler, il attendait ce moment depuis longtemps mais il le redoutait également. Jack et lui ne s’étaient jamais retrouvés dans cette situation. Certes ils couchaient ensemble avant mais jamais ils n’avaient connu de moments d’intimité. Avant c’était plus un besoin physique, une envie qu’il fallait satisfaire à tout prix et une fois l’acte accomplit, chacun repartait à ses occupations, sans dire un mot. Ils n’ont d’ailleurs jamais parlé ni pendant, ni après, ils se sautaient dessus à la moindre occasion, en vitesse et en silence.

Mais ce soir après les révélations de Jack, Ianto avait hâte d’arriver dans l’appartement pour enfin profiter du reste de la soirée. Jack perçut son trouble et sourit, il se demandait si Ianto allait y arriver tant ses mains tremblaient. Jack lui enleva doucement les clés et déverrouilla la porte puis le laissa pénétrer dans l’appartement. Une fois à l’intérieur, il plaqua Ianto contre le mur pour l’embrasser tendrement, ce dernier lui rendit son baiser en soupirant d’aise.

Ils se déplacèrent vers le canapé tout en continuant de s’embrasser. Ils se redécouvraient, s’embrassaient comme si leur vie en dépendait, Jack s’attardant sur le point sensible dans le cou de Ianto qui le faisait gémir à chaque fois. Jack était heureux de lui faire redécouvrir ses sensations.

Il fut plus ou moins minuit quand ils se décidèrent à se diriger vers la chambre. Ianto demanda à son amant de bien vouloir s'asseoir sur le lit, ce que ce dernier fit. Le jeune homme entreprit alors de faire un show plus qu'intéressant à son invité. Tout d'abord, il mit une musique douce et sensuelle, ensuite il se déshabilla. Au début, il fut rapide dans ses gestes pour retirer sa veste ainsi que sa chemise. Cependant, le rythme diminua à mesure qu'il approchait ses mains de son pantalon, se caressant le torse au passage.

Pour Jack assis, le spectacle avait le don de mettre tous ses sens en ébullition. Voir le corps parfait de son partenaire se dandiner devant lui sans pouvoir ne rien faire, ni même toucher, l'excita plus qu'il ne l'aurait cru. Son entrejambe commençait de plus en plus à le titiller. Toutefois, il ne se toucha pas, préférant attendre la suite.

Ianto était à présent occupé à enlever son pantalon. Bout de tissu qu'il envoya valser de l'autre côté de la pièce. Quand il désira retirer son boxer, deux mains se posèrent sur les siennes pour lui faire arrêter tout mouvement. Ianto comprit aussitôt que Jack avait envie de participer, néanmoins, il voulait avant tout finir son petit spectacle. Il retira ses mains avant de déposer sur chacune d'elle une baiser, puis il avança son visage de celui de son amant pour lui octroyer un délicat baiser.

- Laisses-moi finir Jack!
- D'accord mais, ne t'étonne pas si après je te saute dessus! Lui répondit Jack avec un large sourire.
- C'est un peu le but de la manœuvre monsieur!

Après cette petite pause, Ianto reprit là où on l'avait arrêté continuant à danser sous la musique. Son cœur faisait des bonds de plus en plus forts dans sa poitrine. Sans trop savoir pourquoi, il se sentait étrange. Un peu de pudeur fit irruption dans ses pensées. Pourtant, quand il croisa le regard de son compagnon qui était plus que désireux de lui sauter dessus tant la scène lui plaisait, toutes ses craintes s’envolèrent et il retira le dernier obstacle à sa nudité. Ne pouvant plus attendre, le jeune homme s’allongea sur le lit et invita son amant à le rejoindre.

- le dessert te plait? Demanda Ianto.
- A ton avis? Répondit Jack en se rapprochant de lui.

Un sourire naquit sur le visage du jeune homme qui vit une belle bosse au niveau de l'entrejambe de son bien aimé. Il fut content de lui quand il vit qu'il avait réussi à avoir l'effet escompté. Le jeune homme entreprit alors de s'occuper de son corps avant même que Jack ne tente quoi que ce soit. L'une de ses mains remonta doucement sur ses cuisses afin de finalement terminer son ascension sur sa protubérance qu'il pouvait parfaitement sentir sous ses doigts. Il y effectua un léger mouvement de va et vient qui fit gémir de plaisir son compagnon. Néanmoins, Ianto voulait plus. Ses lèvres partirent en quête de celles de son amant afin de pouvoir les goûter. Quand elles se rencontrèrent, ils s'embrassèrent sans la moindre retenue, appréciant le contact. Leurs langues jouaient l'une avec l'autre dans une valse qu'elles seules connaissaient, les faisant frémir de pur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 16:42

Leurs yeux ne se quittèrent pas une seconde. Sous ses attouchements, la proéminence du capitaine se développa encore plus. Ianto décida de libérer son compagnon de sa tenue plus que charmante mais, devenue bien encombrante. Lentement, il déboutonna le jean avant de faire glisser la braguette. Un boxer blanc apparut dans l'ouverture. Ianto passa aussitôt sa langue sur le tissu en nylon afin de donner encore plus de sensation à son partenaire. Jack se pencha en arrière, une multitude de frissons parcourut son corps.

Après un moment, Ianto entreprit de baisser légèrement le caleçon de son bien-aimé, juste assez pour que le gland fasse son apparition. Il passa son pouce dessus, en faisant le tour, insistant sur la fente qu'il savait d'une sensibilité à fleur de peau. Il observait le visage de son amant qui appréciait ses attentions. Il cajola de ses doigts le sexe de son partenaire qui fut peu après rejoint par sa langue désireuse de goûter cette friandise. Une langue vicieuse, coquine, sans aucun scrupule ni limite. Il descendit un peu plus le tissu blanc afin de le voir entièrement sous ses yeux. Il passa la langue sur toute la longueur avant de redescendre à la base et de titiller les bourses. Ne pouvant plus résister à le prendre entièrement, le gallois ouvrit la bouche, et le regarda dans les yeux, cherchant à entendre les mots magiques.

- Con ..tinue! Supplia Jack.

Ianto ne se fit pas prier et exerça de longs et lents va et vient sur ce membre fièrement dressé, ce qui arracha des gémissements de plaisirs à son tendre amant qui se trouvait au bord de l'extase. Sans y faire attention, Jack plaça ses mains sur la tête de son amant afin de l'aider à trouver le rythme qu'il voulait. Toutefois, Ianto s'arrêta et lâcha sa friandise afin de se séparer définitivement du boxer ainsi que du jean. Il en avait assez de les voir dans son chemin. Une fois fait, sa bouche repartit à la conquête du membre viril qui s'érigeait fièrement. Alors qu'il le suçait sans relâche, faisant rouler la peau tendre sur les muscles bandés, insistant sur la base, le gland et le frein, Ianto fit subtilement glisser une de ses mains vers le bas allant caresser amoureusement les bourses, l'autre relevant légèrement la chemise pour câliner ce torse trop longtemps laissé à l'abandon.

- Arrête … Arr … Demanda le capitaine haletant.
- Pourquoi? Questionna son amant inquiet qu'il ne veuille pas continuer.
- Pas encore, laisse durer le plaisir, j'ai envie qu'on jouisse ensemble. Déclara Jack.

Ianto prit cela agréablement, il aimait son compagnon plus que tout. Tout ce qu'il désirait, était qu'il prenne autant de plaisir que lui, sinon plus. Il embrassa à nouveau son tendre amour dans un baiser qui fut à la fois doux et passionné. Ianto délaissa sa bouche pour aller s’occuper d’un carré de peau situé au niveau de cou, mais Jack l'en empêcha. Ce dernier laissa tomber sa chemise de long de ses épaules dont Ianto suivit le mouvement du tissu avec ses mains, caressant cette peau qu'il appréciait plus que tout.

Jack l’attrapa alors par la taille et le fit basculer sur le lit. Il n’en pouvait plus d’attendre, il avait patienté tout un mois et ne réussirait plus se contrôler plus longtemps. Leurs deux corps étaient à présent collés l'un à l'autre dans une étreinte passionnée, emplie de baisers et de caresses. Ils appréciaient le contact qui s'avérait plus excitant qu'autre chose. Toutefois, Ianto voulut accélérer les évènements. Il se cambra légèrement afin de pouvoir rapprocher au maximum son bassin, et par extension son entrejambe, de celui de son partenaire. Jack sentit la tête lui tourner. Il commençait à manquer d’air et toutes ces sensations ne l’aidaient que très peu à reprendre pied. Il réussit à défaire sa bouche du jeune homme qui ne parut pas très content à l’idée de ne plus sentir les lèvres de son amant contre les siennes.

- Embrasse-moi. Supplia Ianto.

Il tendit les lèvres, resserrant sa prise autour du cou de Jack puis, enroula ses jambes autour de sa taille. Jack reprit difficilement son souffle et préféra enfouir son visage au creux du cou de son amant. Il fit passer sa langue sur le cou de son tendre amour pour ensuite descendre sur sa poitrine. Le jeune homme poussa un long gémissement tout en murmurant le prénom de son partenaire dans un souffle lascif.

Jack leva ses yeux vers ceux de son compagnon afin que leurs bouches viennent se rejoindre une nouvelle fois. Bouche contre bouche, jusqu'à plus soif, ne plus avoir dans les poumons qu’un mince filet d’air. Leurs lèvres se détachèrent une nouvelle fois. Jack s'empara ensuite de ses lèvres pour les embrasser, savourant ce contact. Puis, il remplaça ses lèvres par ses doigts. Ianto les accueillit comme une gourmandise avant qu'il ne les humidifie.

- Je t'en supplie, ne me fais plus attendre. Quémanda son bien-aimé.

Quand, Jack crut que cela suffisait, il fit glisser sa main vers l'intimité de son partenaire afin d'introduire un doigt. Ianto poussa un petit cri, ce qui fit arrêter Jack qui craignait de lui faire mal. Cependant, le jeune homme le regarda de façon à lui faire comprendre qu'il devait continuer. Il en avait vraiment envie. C'est donc avec une tendresse extrême, qu’il en introduisit un autre et caressa l'intimité de son amour. Il le préparait doucement à accueillir quelque chose de plus imposant. Seulement, Ianto n'en pouvait plus, il ne désirait qu'une chose, c’était de sentir le sexe de son compagnon en lui. Bougeant du bassin sur ses doigts, il fit comprendre à Jack qu'il le voulait lui. Celui-ci retira ses doigts. Jack attrapa doucement ses jambes juste sous les genoux, les souleva calmement puis murmura à son amant.

- Tu es prêt? Questionna Jack.
- Viens. Susurra Ianto

Jack ne se fit plus prier et le pénétra un peu violemment, l’esprit encore dans les brumes du plaisir qu'il le submergeât. Le jeune homme poussa un gémissement, cette fois de douleur. Cela faisait si longtemps qu’il avait oublié toutes ces sensations. Cela sembla faire reprendre conscience à Jack qui s’enfonça plus doucement, presque avec tendresse. Le jeune homme se détendit puis, noua ses mains dans le cou de son partenaire. Celui-ci passa les siennes dans le dos de Ianto et le souleva légèrement afin d’arriver tout au fond de son corps. Des lèvres réconfortantes se posèrent furtivement sur les siennes, puis il lui murmura à l’oreille : « Pardonne-moi Ian, dis-moi si je te fais mal »

Ianto hocha la tête avant de pousser un gémissement en sentant son compagnon bouger en lui. Il enroula ses jambes autour de la taille de son amant afin de le serrer contre lui. La douleur s’en alla petit à petit. Il se cambra pour pousser à présent des petits cris de plaisir. Jack, quant à lui, appuya son front contre son torse en gémissant. Le capitaine se retira lentement puis le pénétra à nouveau le plus doucement possible. Des petits cris plaintifs se firent entendre mais bien vite, ils se transformèrent en gémissements de plaisir intense. Leurs respirations se mêlaient en harmonie, tout comme leurs deux corps unis en un seul.

Jack s'abandonna à ses pulsions, rythmées par le mouvement de va et vient de son bassin, pénétrant Ianto de plus en plus vite, répondant au maximum aux attentes de son aimé. Bien sûr, il s'empara du membre de Ianto afin de le masturber au même rythme qu’il faisait aller son bassin. Le jeune homme poussa un long cri de plaisir lorsque son amant se libéra en lui avec un grognement de satisfaction. Il le suivit peu de temps après déversant sa semence dans la main de son partenaire.

Fatigué, Jack se laissa tomber sur Ianto. Ce dernier en profita pour refermer ses bras autour de son cou. Il venait de vivre le plus beau moment de sa vie. Il venait de coucher avec l'homme qu'il aimait, qu'il désirait plus que tout. Tous deux étaient essoufflés et repus de plaisir. Quand ils se séparèrent Ianto profita de ce petit instant pour se blottir dans les bras de son amant. Jack, quant à lui, rabattit la couverture sur eux. Une fois installé pour la nuit, Jack caressa tendrement les cheveux de son compagnon et l’embrassa amoureusement avant de fermer les yeux, heureux de ces retrouvailles. Ianto se sentit tellement bien alors qu’il s’endormit ainsi. Oubliant tout ce qui s’était passé avant, n’espérant qu’une chose, que cela ne soit pas encore un de ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 16:44

- Le lendemain matin -

Ianto fut le premier à se réveiller. Doucement sans faire le moindre mouvement brusque, le jeune homme se détacha de l'étreinte que lui faisait son amant, ne désirant pas le réveiller. Puis il s’allongea à ses côtés, le regardant tendrement dormir, passant sa main dans ses cheveux.

Une heure passa avant que Jack ne se réveille à son tour, il fut surpris de voir que Ianto n'était plus sur lui, ni même dans ses bras. Anxieux, il se redressa. Observa la pièce, constatant qu'il s'était juste rendormi à côté de lui. Heureux qu'il soit si près, il jeta un œil au réveil. Celui-ci lui indiqua qu'il avait encore deux bonnes heures avant de se rendre au bureau. Content, il décida de réveiller son amant avec délicatesse, passant simplement sa main sur la joue de ce dernier.

- Hm ... Sommeil. Chuchota le jeune homme.
- Allez Ianto, ne te rendors pas. Sinon, on va être en retard.
- ...

Jack décida d'agir autrement. Il s'approcha de lui et déposa des petits baisers sur le visage de son amant. Ne le réveillant toujours pas, il se hasarda à descendre sur le cou tout en passant sa main sur le torse du jeune homme. Cette fois-ci, cela l'éveilla.

- Qu'est-ce que tu fais ? Lui demanda Ianto.
- A ton avis! Répondit Jack d'une voix rauque.

Ianto se laissa faire. Il aimait sentir les mains de son amant sur sa peau nue. Jack embrassa tendrement chaque partie visible de ce corps qui était maintenant sous lui, caressant au passage les boutons de chair. Il remonta doucement vers son visage, posant ses lèvres contre celles de Ianto, laissant leurs langues se découvrir l'une l'autre comme si c'était la toute première fois.

Ianto décida de prendre le contrôle de la situation, de donner autant de plaisir à son amant qu’il en avait reçu la veille. Il déposa ensuite des baisers sur la peau sucrée de Jack, qui gémissait doucement. Il descendit lentement suçant au passage ses tétons qui durcirent de plaisir. Arrivant enfin à la partie de tous ses désirs, il s'attaqua au membre de son amant, le léchant sur toute sa longueur, attendant ainsi qu'il soit bien dressé pour pouvoir le prendre entièrement dans sa bouche.

Ce qui provoqua chez Jack un cri de plaisir alors que son amant entamait à peine un mouvement de va et vient. Quant à Ianto, son excitation ne faisait que croître à l'écoute des gémissements qu'émettait son compagnon dont le corps tout entier ondulait sous l’intense sensation que cela lui procurait. Il plaça ses mains dans les cheveux de Ianto afin de pouvoir l'arrêter avant qu'il ne jouisse et il atteignit presque l'orgasme quand Ianto sentant une pression sur sa tête s'arrêta. Ce qui arracha des gémissements plaintifs de la part de son amant.

- Je n'ai pas fini, lui murmura Ianto alors qu'il venait de se remettre au-dessus de son amant.

Le jeune homme l'embrassa à nouveau, il le faisait avec une telle tendresse que Jack faillit presque en jouir de plaisir. Jamais l’immortel n'avait ressenti autant d'amour dans un baiser, il était aux anges. Cependant, Ianto sépara leurs lèvres afin de lui présenter ses doigts. Saisissant sa demande, Jack les lécha tout en jetant un regard plein de désir à leur propriétaire. Quand ils furent assez humidifiés, Ianto les plaça devant l'intimité de Jack. Il voulut le pénétrer mais hésita, non pas qu'il ne désire pas le faire, il le voulait mais c’était une première pour lui, Jack étant toujours l’actif dans leurs ébats.

Jack comprenant son hésitation, lui prit le doigt et l'inséra en lui. Ianto, ne pouvant plus se retenir, débuta délicatement des va et vient, habituant petit à petit son compagnon à son intrusion. Il inséra peu après un second doigt, suivi de près d'un troisième. Jack n'arrivait plus à tenir, il voulait le sentir en lui. Il inversa alors les positions, se retrouvant maintenant au-dessus de Ianto.

Ce dernier fut fort étonné mais ne broncha pas, attendant de voir ce qu'il allait faire. Jack prit avec beaucoup de douceur le membre de son compagnon, se plaça au-dessus et s'empala lui-même sur le sexe tendu. Ianto posa ses mains de chaque côté du corps de Jack, qui se mit à bouger, effectuant des allées et venues tantôt lents, tantôt rapides en même temps que le bassin de son amant, afin de le sentir encore plus profondément en lui.

Il aimait cette sensation due à leur position, prenant de plus en plus de plaisir, en sentant en lui ce membre puissant aller et venir, ce qui augmenta la chaleur émanant de son corps. Malgré cela, Jack ne fut pas au bout de ses surprises. Ianto était au bord de la jouissance, il n'avait jamais ressenti un plaisir pareil, et sachant qu'il ne tiendrait pas longtemps, il prit le membre douloureusement tendu de son compagnon et le masturba frénétiquement.

Les minutes s'écoulaient sans pour autant que les corps ne cessent de remuer. Les deux amants en sueur étaient en pleine extase, leur plaisir ayant redoublé d'intensité. Et telle une déflagration ils hurlèrent à l'unisson se libérant l'un à l'intérieur de l'intimité de plus âgé, l'autre sur le ventre de son bien aimé. Jack tomba sur le corps chaud de Ianto. Ils étaient tous deux épuisés par leur ébat indescriptible. Jack quant à lui, se sentait tellement bien qu'il ne voulut pas se séparer de ce corps.

Il l'avait tellement convoité que cela aurait été un crime que de le quitter maintenant. Pourtant, il fallait le faire. Le soleil était déjà bien haut dans le ciel et les autres membres étaient déjà au travail depuis longtemps. C'est donc tout doucement, qu'il se sépara de son amant pour s’allonger près de lui. Ils restèrent ainsi pendant quelques minutes afin de pouvoir récupérer. Puis, Ianto se releva tant bien que mal. Il embrassa son amoureux transi et brisa le silence présent.

- Il faut que l'on se prépare sinon on va vraiment être en retard Jack!
- Je n'ai pas envie d'y aller Ian! Et en plus je leur ai dit que nous prenions la matinée ajouta Jack en souriant.
- Tu leur as dit que l’on prenait notre matinée! Tu ne doutes jamais de toi!
- Non ! Lâcha Jack en souriant.
- Dommage que tu ne veuilles pas te lever, je prendrai ma douche tout seul alors ! Répondit le jeune gallois sur un ton plein de sous–entendus.
- Heu ... attends-moi, tu sais que j’aime prendre des douches avec toi! Répondit Jack en l'embrassant tendrement.

Ils se dirigèrent alors vers la douche main dans la main, le sourire aux lèvres de s’être enfin retrouvé. Les autres devraient patienter car les deux amants décidèrent de prendre leur temps pour une fois.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 16:57

gaaaaaaaa jetez moi un seau d'eau je meurs. C'est excellent, tendre et sexy, bravo miss !!!! cheers cheers

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
maya
geek niveau Tosh
avatar

Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 18:06

wow, deuxième sceau d'eau par ici !!!!!!!
c'est tendrement sexy , tout à fait besoin de ça en ce moment, merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 18:15

marli a écrit:
gaaaaaaaa jetez moi un seau d'eau je meurs. C'est excellent, tendre et sexy, bravo miss !!!! cheers cheers

lol! , il va pleuvoir des seaux d'eau, ici bientôt et prévoyez peut être de remplir la baignoire Laughing

je poste une autre fic ce soir et j'ai deux autres en chantier lol!

je suis remonté à bloc cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 18:17

maya a écrit:
wow, deuxième sceau d'eau par ici !!!!!!!
c'est tendrement sexy , tout à fait besoin de ça en ce moment, merci Wink

lol! , je préconise la baignoire, Laughing , je vais poster régulièrement des fics par ici et surtout du Janto :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 18:43

j'avais pas relu de Jack Ianto en français depuis "les évenements" mais ça fait du bien !!

chaud, chaud... lol! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Jeu 16 Juil - 20:02

itsuki a écrit:
j'avais pas relu de Jack Ianto en français depuis "les évenements" mais ça fait du bien !!

chaud, chaud... lol! Very Happy Very Happy

lol! ravi que cela te plaise Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:00

Titre 2 : Temps orageux
Pairing : Jack/Ianto
Torchwood et ses personnages ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de Russel T. DAVIES et de la BBC. Malgré mes supplications et diverses tentatives de corruption donc je joue juste avec eux !

Note de l'auteur : Petit délire sur mon couple préféré Jack Harkness et Ianto Jones

Un temps orageux

Le ciel était noir, prêt à éclater et la journée tirait à sa fin, la nuit tendait à étendre son voile de ténèbres sur Cardiff. Ianto détestait les tempêtes. L’équipe venait de quitter les lieux. Le jeune homme avait encore des tâches à accomplir, le vent soufflait, on entendait ses plaintes à travers tout le centre. Ianto ferma à clé la porte de l’office du tourisme. Vu le temps, plus aucun touriste ne s’aventurerait jusqu’au petit bureau. Ianto avait eu du mal à la fermer tant le vent était puissant, les éclairs zébraient le ciel et la pluie commença à tomber. Fine au début, elle devint rapidement déchaînée, comme les coups de tonnerre dans le ciel. Ianto détestait les tempêtes, surtout celles de nuit, moment où il n’était pas occupé et son esprit pouvait se concentrer uniquement sur le hurlement du vent et le grondement du tonnerre.

Le jeune homme participait maintenant aux missions de terrain avec l’équipe et c’est avec joie qu’il s’investissait un peu plus. À son retour, Jack avait agi comme s’il était parti la veille. L’équipe, bien qu’heureuse de le revoir après ces trois longs mois d’absence, lui en voulait encore un peu de cet inexplicable abandon. Pour Jack, cela avait duré plus longtemps et durant ce laps de temps, il avait enfin compris que son attachement pour Ianto n’était pas que professionnel. Il commençait à ressentir des sentiments ambigus pour le Gallois. Dès qu’il l’eut embrassé pour lui redonner un souffle de vie, le capitaine avait su que leurs destins se trouvaient maintenant liés. Jack l’appela au téléphone, se doutant que Ianto vaquait sûrement à des tâches connues de lui de seul, comme le rangement, le nettoyage ou l’entretien de sa précieuse machine à café. Jack ne voulait pas rester seul, une discussion avec son subordonné, autour d’un bon repas et d’un verre, semblait beaucoup plus attirant. Ianto répondit tout de suite, sursautant quand le téléphone sonna en même temps qu’un coup de tonnerre retentissait dans la pièce.

- Jack!
- Hé Ianto! Bien, tu es encore là, tu peux descendre?

«J’arrive!» Répondit un peu précipitamment Ianto tandis qu’un éclair passait devant la vitre, provoquant un brouhaha incessant que le gallois trouvait angoissant. Cependant, autre chose occupait l'esprit du jeune «Jack». Depuis toujours, il l’aimait secrètement, mais jamais il ne l'aurait avoué. Cela faisait un mois que Jack était revenu de son voyage avec le docteur et Ianto lui avait depuis pardonné de l’avoir abandonné après leur premier baiser en public. Jack lui avait alors promis de ne plus repartir sans le prévenir. Ianto, cependant ne retourna pas dans ses bras, ni dans son lit au grand désespoir du capitaine.

Ce dernier avait beaucoup changé, il démontrait une grande patience et laissait du temps au jeune Gallois pour revenir vers lui, même si cela lui en coutait. Cela faisait un mois que Jack fantasmait sur son employé, les petits plaisirs solitaires qu’il s’accordait ne le satisfaisaient pas et ne faisait que croitre son désir pour le jeune homme. Jack devenait de plus en plus frustré, en manque d’amour et de sexe. Le mot abstinence ne faisait pas parti de son vocabulaire et il en avait appris la signification à ses dépens durant ce si long mois. Malgré les occasions s’offrant à lui de satisfaire ses besoins, Jack les refusa toutes, cela ne l’intéressait plus. Il trainait dans les bars la nuit et rentrait toujours seul. Même John Hart, son ancien amant lui avait proposé un moment vite fait, mais Jack avait Ianto dans la peau et ne rêvait que de posséder son corps.

Prenant sa veste sous le bras Ianto parcourut rapidement la distance qui le menait vers la partie secrète de la base. Il préférait rester le bon employé, le Tea-boy comme l’appelait Owen plutôt que d'avouer à Jack ce qu'il ressentait pour lui, il ne voulait pas retomber dans la routine d’avant, baisant au gré de leurs envies, sans un mot ou si peu. Pas de tendresse, juste des parties de jambes en l’air, sans promesses, ni quoi que se soit d’autre. Ianto n’attendait rien de lui sachant que Jack était un électron libre, un homme du 51ème siècle.

Ianto ne voulait pas rentrer tout de suite, pas avant que l’orage ne soit éloigné. C'est donc avec un petit sourire aux lèvres qu'il frappa à la porte du bureau de Jack, mais personne ne lui répondit. Il s’apprêtait à faire demi-tour quand Jack déboucha derrière le pied de la tour de verre. Il revenait des vestiaires où il avait pris une bonne douche. Le jeune homme fut agréablement surpris lorsqu’il vit son capitaine presque nu, portant une seule serviette autour de la taille et des gouttes d'eau ruisselantes sur tout son corps. Il était irrésistible, marchant vers lui avec son sourire ravageur. Ianto suivit des yeux une de ces gouttes. Des cheveux mouillés, elle coula le long de sa mâchoire, lentement, avant de descendre le long de son cou. Elle roula de façon imperceptible, au milieu de toutes les autres, entre les pectoraux de l’immortel avant de couler sur ses abdos et de finir sa course sur la serviette, qui laissait apercevoir à cet endroit un peu de peau.

Ianto laissa divaguer son regard sur la serviette, imaginant que trop bien la suite de la course folle de la goutte, le long de la partie du corps qui était dissimulée, à l'endroit où s’affichait un renflement plus qu’apparent. Jack s’en aperçut, mais ne laissa rien paraître, cependant il était ravi que le jeune homme le fixe ainsi, cela voulait dire qu’il le désirait toujours.

- Vas-y, entre Ianto, sers-nous un verre, je vais m'habiller et je suis à toi

Alors que le Capitaine descendait par la trappe pour se rendre dans sa chambre, Ianto s'autorisa un soupir en posant sa veste sur le canapé en face du bureau. Puis, il se laissa tomber dans le fauteuil en cuir tout en allumant la radio. Un bulletin d’alerte avait été lancé. Les autorités demandaient aux habitants de rentrer chez eux, car une violente tempête s’approchait de la ville. Cependant, Ianto n’écoutait pas vraiment. Avec toutes ces gouttelettes dégoulinant sur le corps de son capitaine, il avait l’image d’un Jack ruisselant d’eau dans la tête.... Non! Il ne fallait pas qu'il pense à ce qu'il avait vu et imaginé quelques secondes plutôt ou bien leur soirée entre collègues allait être écourtée à cause de la gêne qu'il ressentait déjà au niveau de son entrejambe.

À son retour, Jack portait une chemise blanche ainsi qu'un jean et des chaussures de ville. Ses cheveux encore humides se dressaient dans toutes les directions. En l'entendant arriver derrière lui, le jeune versa l’alcool dans deux verres et lui en tendit un.

- Alors, vous avez prévu quoi pour ce soir, Monsieur? Demanda-t-il. Chasse aux weevils, à moins que vous ayez encore prévu de sauver le monde? Ajouta Ianto ironique.
- Rien de tout ça, juste une soirée tranquille, enfin si tout va bien et laisse tomber le Monsieur! Lui répondit Jack en lui souriant.
- Qu’entendez-vous par soirée tranquille Capitaine? Demanda un Ianto curieux.
- Je pensais qu’on pourrait dîner ensemble, discuter un peu, depuis mon retour, nous n’avons pas passé beaucoup de temps ensemble et appelle-moi Jack!
- C’est vrai, il y a eu votre ancien amant John qui est revenu et qui a foutu un beau merdier! Répliqua Ianto
- Oui, c’est vrai, mais il est parti maintenant et c’est mon passé Ianto, je te l’ai déjà dit.

Jack s’avança vers lui un sourire aux lèvres «Et laisse aussi tomber le capitaine». Ianto ne répondit pas, un coup de tonnerre retentit au même moment le faisant sursauter. La nuit était enfin tombée et l’orage semblait se rapprocher. Jack buvait son verre tout en fixant le jeune homme qui semblait perdu dans ses pensées. Ianto avait là l’occasion de passer un peu de temps avec celui qui occupait son esprit jour et nuit, surtout la nuit. Il se disait que son appartement serait le lieu idéal pour discuter sans être interrompu par l’alarme et/ou le téléphone. De plus, passer la nuit, seul avec les éléments qui se déchainaient dehors ne l’enchantait guère.

- Vous… Tu veux venir chez moi? Demanda Ianto
- Oui, je veux bien, il n’y a rien à manger ici et diner dehors avec ce temps ne serait pas raisonnable. Répondit Jack en le finissant son verre d’une traite.

Jack était ravi de la tournure de la soirée, ils allaient enfin passer du temps seuls dans l’appartement de Ianto. Une fois arrivé, Ianto leur prépara un dîner avec ce qu’il y avait dans le frigo. Ils mangèrent en silence dans la petite cuisine, chacun perdu dans ses pensées. Ianto débarrassa la table et mit le tout dans l’évier, puis il prépara du café. Jack le regardait faire sur le seuil de la porte. Il avait envie de le rejoindre, se coller contre lui et plonger ses mains dans l’eau de vaisselle. Juste pour avoir un contact avec cette peau qu’il trouvait de plus en plus attirante. Ianto sentit son regard posé sur ses fesses et sourit. Le capitaine était au supplice, ses mains restaient sagement à leurs places, aucun geste déplacé, pas même une approche de baiser. Ianto ne désirait pas recommencer comme avant, il voulait que Jack comprenne à quel point il avait été blessé et combien il avait souffert de son départ, même s’il ne laissait rien paraître. Ianto avait des principes, mais la proximité du corps de Jack dans son minuscule appartement le mettait dans tous ses états. L’envie de ce corps se manifestait comme jamais auparavant.

- Jack va te détendre dans le salon, je t’amène le café bientôt.
- Tu ne veux pas que je t’aide?
- Non ça ira, j’ai fini.
- Bien, j’y vais alors.

Jack s’assit sur le canapé, alluma la télévision et écouta les nouvelles du soir en attendant que Ianto le rejoigne. Ils passèrent plus d’une heure à regarder distraitement la télé, tout en parlant de tout et de rien, assis côte à côte sur le canapé. Les tasses vides maintenant posées sur la table basse. Puis, Ianto sorti une bouteille de Scotch et ils l’a burent. Très vite, d'autres bouteilles s'amoncelèrent sur la table, Gin, Vodka, Whisky, Rhum... Une grande partie du bar du Gallois fut vidé cette nuit-là. Ianto oublia la tempête qui faisait des dégâts dehors, il entendait bien le vacarme du vent, mais toute son attention se reportait sur son invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:01

Minuit sonna, Jack et Ianto discutaient de façon de plus en plus animée quand leurs mains se rencontrèrent alors que tous deux avaient voulu attraper la bouteille posée entre eux. Mais aucun d'eux ne la retira aussi vite que la décence ne l'aurait voulu. Jack finit par rompre le contact en reprenant la discussion où il l'avait laissée. Toutefois, il ne put finir sa phrase qu’un coup de tonnerre éclata, faisant apparaître un éclair dans le ciel, éclairant par la même occasion le salon.

Ianto voulut fermer la fenêtre qu’il avait ouverte en rentrant. En se levant trop vite, Ie Gallois, bien imbibé par l’alcool, perdit l'équilibre, se rattrapant de justesse à l'épaule de Jack, mais renversant par la même occasion son verre sur la chemise de ce dernier. De nouveaux coups de tonnerre retentirent. Ianto s'excusa, mais le sourire qu'il arborait montrait clairement qu'il trouvait cela amusant. Il alla donc fermer la fenêtre en titubant un peu. Jack l’observait, admirant le corps parfait de son ami sous la fine chemise de soie. Il rêvait de pouvoir le toucher, caresser son corps. En allant dans la cuisine chercher une serviette, Ianto entendit un bruit de chute.

Jack, qui avait voulu se lever, était tombé. Le jeune homme le trouva, affalé par terre, entre le salon et la cuisine. Il lâcha la serviette et l'aida à se remettre debout. Lorsque Ianto posa sa main sur la taille de son capitaine pour le soutenir jusqu'à l’évier, il ressentit une sensation qu'il n'avait plus ressentie depuis longtemps. Il aurait voulu que le contact se prolonge, se propageant à tout son corps.

Puis plongée dans ses pensées, Ianto saisit un torchon propre de sa main libre et commença à tamponner doucement le torse de Jack, ne semblant pas se rendre compte de ce qu'il faisait. Ses mains sur le corps de Jack étaient une douce torture pour le capitaine qui ne voulait pas aller trop vite, les siennes restaient encore hors de portée du corps bien trop tentant de son hôte. Après quelques secondes, Ianto surprit le regard de son invité et il se rendit compte de leur situation, de leur proximité. Jack, percevant son malaise, voulut se dégager de l’étreinte, mais Ianto ne le laissa pas faire.

- Ne bouge pas, ou tu vas tomber à nouveau! lui dit-il avec un sourire.

La peau de Jack se hérissa sous les frissons que lui procuraient les frottements de Ianto. Immanquablement, le geste devint une légère caresse du tissu sur le vêtement. La pression de la main du jeune homme se modifia et avant qu'ils ne se rendent compte de ce qui arrivait, leurs lèvres se rencontrèrent l’espace d’un instant et Jack s'écarta brusquement voyant le regard affolé de Ianto.

- Désolé Ianto, je n'aurais pas dû! lui dit Jack en retournant rapidement dans le salon.
- Attend Jack, je….

Ramassant lentement le morceau de tissu tombé à terre, Ianto resta un moment immobile, il venait de prendre sa décision. Qu'importe les conséquences, après tout, il avait envie de se blottir dans les bras de Jack ce soir et même si ce n’était que pour une nuit. Au diable ses nouvelles résolutions, le corps de son ancien amant était une tentation bien trop belle pour la laisser échapper. Ianto retourna au salon, pour voir que Jack était assis sur le bord de canapé, dos à lui et le visage dans les mains. Il s'approcha de lui, doucement. Arrivant à sa hauteur et alors que Jack allait s’excuser à nouveau, il posa sa main sur son épaule. Ce simple contact provoqua une décharge électrique dans le corps du Gallois qui se mit alors face à son capitaine. Il s'agenouilla, leurs visages maintenant au même niveau et il se rapprocha de Jack. Réprimant son envie, il s'arrêta à quelques millimètres du beau ténébreux. Lui montrant qu'il était prêt à aller plus loin, mais que cette décision devait se prendre à deux et qu'elle dépendait maintenant de la volonté de Jack.

Les yeux dans les yeux, Jack s'avança à son tour, ses mains retombant doucement sur ses genoux. Comme la première fois, le baiser fut timide, mais très vite, grâce à l'alcool et aux endorphines, leurs inhibitions tombèrent. Les mains de l’immortel se placèrent dans le dos du Gallois et celles de ce dernier vinrent se poser délicatement de part et d'autre du visage de Jack. Ce fut lorsque Ianto entrouvrit les lèvres pour approfondir leur baiser que tout s'accéléra.

Leurs langues se rencontrèrent, s'explorèrent frénétiquement, comme si rompre ce contact signifiait une fin atroce et horriblement douloureuse pour tous les deux. Jack n'eut pas à forcer beaucoup pour inciter Ianto à se coller plus à lui tandis que déjà les mains du plus jeune descendaient, dans le bas de son dos. Puis Ianto le regarda dans les yeux et se leva. Jack attendait perplexe, il se demandait pourquoi le jeune homme s’était arrêté alors qu’ils commençaient juste à se rapprocher. Ianto lui prit la main et l’entraîna vers la chambre. Une fois à l’intérieur ils reprirent leurs caresses et les langues se retrouvèrent avec délice. Les mains du Gallois avaient repris leurs places sur le torse du capitaine et le dirigeaient vers le lit puis Ianto lui fit signe de s’allonger. Très vite, ses mains passèrent sous la chemise du capitaine, allongé sur le dos, parcourant avec délice la peau que Ianto avait vue plus tôt. Du bout des doigts, le jeune homme frôla la peau de Jack, du ventre jusqu’au torse, de doux et lents effleurements. Ianto avait occulté le bruit qui faisait rage dehors, entendant seulement les rapides battements de son cœur.

- Si tu savais combien de fois j'ai imaginé ce moment! Déclara Ianto avec un sourire en se mettant à califourchon sur lui.
- Moi aussi, et ça se passait comme ça! répondit Jack en le renversant d'un coup de reins, pour se retrouver au dessus «C'est mieux ainsi!» Ajouta-t-il une lueur coquine dans les yeux.
- Je ne sais pas ce que tu me réserves, mais je crois que ça va me plaire. Lui répondit Ianto la voix emplie d'un désir trop longtemps contenu.
- Si tu savais tout ce que j’ai envie de te faire subir, tu ne serais plus de cet avis. Chuchota Jack à son oreille.

Jack assit sur les cuisses du jeune gallois, glissa ses mains sous la chemise de Ianto. Il remonta du bout des doigts le long du torse de celui-ci tout en se penchant un peu, pour lui mordiller la lèvre inférieure. Ianto soupira sans s'en rendre compte, alors Jack continua sur sa lancée. Il descendit dans son cou déposant de nombreux baisers, le mordillant aussi au creux de l'épaule. Le corps du jeune homme était parcouru de frisson. Le souffle chaud de Jack dans son cou mit les nerfs de Ianto à rudes épreuves. Il avait envie de lui et tout allait trop lentement à son goût. Il bougea pour montrer son impatience et Jack l'embrassa à pleine bouche, en s'asseyant un peu plus haut sur lui, lui arrachant un gémissement. Content de son effet, l’immortel fit monter encore plus la température. Il lui enleva sa chemise, révélant son torse musclé aux yeux gourmands de son partenaire. «Il s’est étoffé en mon absence», constata Jack qui était ravi d’avoir un corps ferme à posséder.

Jack prenait son temps, il caressait la moindre parcelle de ce torse, Ianto était au supplice et résistait de moins en moins à la tentation d'user de la force pour assouvir son envie pressante de sexe, Jack le rendait fou de désir et il prenait son temps. Ianto voulant accélérer un peu le rythme trop lent à son goût déboutonna la chemise de son amant, le plus vite qu'il put et la lança par-dessus sa tête sans que cela le perturbe le moins du monde, car d’habitude il rangeait avec soin les vêtements, mais là l’urgence de la situation ne lui permettait plus d’avoir des pensées cohérentes. Il sursauta quand une déflagration tonna à travers la pièce, Jack le maintenait à plat sur le lit, l’air inquiet. Il avait remarqué que Ianto jetait de rapides coups d’œil vers la fenêtre à chaque fois que la foudre tombait. Le déchaînement des éléments ne dérangeait pas le capitaine. Jack posa ses mains sur le visage de son amoureux pour sonder son regard. Il y voyait bien son désir mêlé à un soupçon d’angoisse.

Ianto se concentra de nouveau sur l’homme qui se tenait au dessus de lui. Les deux amants étaient maintenant torse nu, leurs lèvres se joignirent une nouvelle fois, ils se collaient à l'autre comme si chaque parcelle de peau devait impérativement être en contact avec l'autre. Ianto voulait plus, son excitation était à son maximum.

- Jack... murmura-t-il.
- Chut, chaque chose en son temps! chuchota Jack, un sourire carnassier aux lèvres.

Le jeune homme fut surpris, d’habitude Jack passait rapidement la phase des préliminaires et allait directement à l’acte, il appréciait ses attentions, mais il avait du mal à se contenir, Jack le rendait fou! Alors, il glissa ses mains entre leurs deux corps et déboutonna le jean de son invité puis le fit se relever. Et pour sa plus grande joie, Jack obtempéra. Apparemment, lui aussi voulait passer à des choses plus... sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:03

Jack était debout, Ianto était assis sur le bord du lit et la vue qu'il avait le réjouissait au plus haut point. Avec un soupçon d'appréhension, il déposa une main dans le bas du dos de Jack avant de déposer la seconde sur son entrejambe.

Doucement, il se mit à caresser cette zone, sentant le désir de Jack monter sous ses doigts. Quoi de plus excitant? Peut-être la même chose sans ce vêtement encombrant. Alors, il descendit le jean, déjà déboutonné de son amant. En dessous, Jack portait un boxer noir qui laissait tout deviner à Ianto. Et, effectivement, Jack commençait sérieusement à être excité. Le Gallois recommença alors son petit manège. D'une main, il caressait les fesses de son capitaine du bout des doigts, de l'autre, il s'évertuait à donner à son partenaire autant de plaisir que possible. Jack fit mine de s'écarter, mais il le retint fermement

- Tu es déjà rassasié? Lâcha Ianto, retenant un sourire moqueur.

Il voulut baisser le sous-vêtement, mais Jack, dans un râle d'auto frustration l’en empêcha. Il plaça ses mains sur les épaules du jeune homme et le poussa sur le dos, une nouvelle fois. Mais au lieu de se remettre sur lui, il se mit à genou au bord du matelas en susurrant: «On va voir si tu arrives à tenir plus longtemps!». Il déboutonna son pantalon, descendit sa braguette et lui enleva directement, pour qu'il soit lui aussi en caleçon. Ianto voulut se relever, mais Jack l'obligea à se rallonger: «Non! Je n’en ai pas fini avec toi Jones!»

Jack se retrouva donc entre les jambes de son partenaire, seulement vêtu de son caleçon. Et, sans le prévenir, il lécha et embrassa son bas ventre, ce dernier ne put retenir un petit cri de plaisir. Les gémissements se firent plus insistants au fur et à mesure que la bouche Jack descendait. Il aimait sentir Ianto frémir sous sa bouche. Descendant encore plus, il mordilla doucement la virilité de son amant, à travers le tissu. Il lui enleva alors le vêtement qu'il lui restait. Ianto releva la tête pour voir Jack approcher de son membre. Mais une fois encore, trop lentement. Il sentait son souffle chaud sur sa verge et ne voulait qu'une chose qu'il la prenne en bouche...

Mais il n'eut le droit qu'à un seul petit coup de langue, le faisant frémir. Ianto poussa un soupir de frustration et Jack se redressa sous ses grognements de protestations. Il enleva alors son propre boxer, dévoilant son membre aux yeux de son amant qui se mordit la lèvre inférieure. Avec un sourire, il s'allongea sur Ianto pour l'embrasser, leurs baisers furent entrecoupés de râles et gémissements dus à la friction de leur sexe. L’orage arrivait maintenant au dessus de la ville, les coups de tonnerre se suivaient et le corps du jeune homme tremblait de désir et de frayeur. Ianto se collait à son capitaine comme si sa vie en dépendait.

- Impatient? Lui dit Jack en riant.
- Tais-toi et viens, je te veux en moi maintenant! Grogna Ianto frustré.

Jack redescendit alors au niveau du sexe de son homme avant de le prendre en bouche, de façon bestiale. Une nouvelle fois, Ianto, prit de court, ne put s'empêcher de gémir fortement. Il se concentrait uniquement sur son amant qui lui donnait enfin du plaisir. Et Jack en l’entendant s’arrêta et remonta vers lui, un large sourire sur le visage

- Je veux que lorsque je serais en toi, tu cries mon nom, je veux que tu me supplies de te prendre, je veux te faire prendre ton pied comme jamais. Susurra Jack à son oreille
- Jack! Mon Dieu, Jack, je te veux maintenant!

Jack entama de langoureux va-et-vient avec sa bouche et sa main droite tandis que l’autre main lui caressait l'intérieur des cuisses. Il caressait ses cuisses, ses bourses, son bas ventre. Ianto avait l’impression d’avoir plusieurs paires de mains le frôlant, le touchant, le cajolant, c’était un vrai supplice, mais aussi un vrai délice. Alors que sa respiration s’accéléra, il glissa une main dans les cheveux de son amant pour l'inciter à aller plus loin, ce dernier arrêta ses agissements subitement, arrachant par la même occasion un grognement animal à Ianto.

- Je vais pas te laisser commencer sans que je sois prêt! Lança Jack en lui prenant la main pour la diriger vers son bas ventre.
- Bouge et laisse-moi faire! Répondit Ianto impatient de faire subir cette torture à son tour. «Je vais te faire gémir comme tu ne l’as jamais fait auparavant Jack»

Et, sans ménagement, il agrippa le sexe de Jack et le prit dans sa bouche. Ce dernier grogna de plaisir, alors qu'un sourire pervers se fixait aux lèvres de Ianto. Accélérant la cadence, le sexe de Jack semblait pulser, tellement il était gorgé de sang. Et tout comme Jack l'avait fait avant, Ianto stoppa net tout mouvement d'un coup.

- Alors qu'est ce que ça te fait? Tu as autant envie de me prendre que j'ai envie que tu sois en moi? J'en suis sur... murmura Ianto au creux de son oreille, après s'être relevé.

Debout face à face, leurs sexes se touchaient, se caressaient, allaient se frotter contre la cuisse de l'autre. Jack, pour toute réponse, grogna sous le sourire amusé de son amant. Ianto lui prit la main et l’attira vers lui. «Tu vas me prendre, maintenant!» ordonna-t-il d’une voix rauque avant de sursauter quand le tonnerre gronda encore une fois. La détonation était si forte que ses jambes se dérobèrent sous lui, mais il resta debout dans les bras de son amant qui ne remarqua pas son trouble

Jack, trop excité pour le contredire, le retourna et le poussa à quatre pattes sur le lit. Ianto sentit alors un doigt s'insinuer en lui, mais il était tellement excité que son amant put y glisser un second sans même attendre. Un troisième doigt rejoignit les deux premiers à peine quelques secondes après.

- Dis-moi que tu aimes, dis-moi que tu en veux plus! Murmura Jack alors que son amant gémissait de plaisir.

Ce dernier se contenta de soupirer fortement avant de remuer les hanches, réclamant ce qui lui avait été promis. Jack se mit alors à genoux sur le lit et plaça son sexe contre l'intimité de Ianto. Il exerça une pression assez forte pour qu'il le sente, mais pas assez pour que son sexe entre en lui, il recommença plusieurs fois. Le fait de voir Ianto si excité, le faisait fondre. Le tonnerre se mit à gronder, les détonations résonnaient si fortement que Ianto sursautait à chaque fois, il était tellement excité, son cœur battait la chamade et à ce moment-là sa peur de l’orage fut balayée par son envie d’avoir Jack en lui. Tout son corps le réclamait, Ianto attrapa ses bras et le tira vers lui, ses yeux le suppliaient de venir en lui.

- Tu vas te décider à me prendre! Hurla-t-il presque.
- Tu ne m'as pas supplié, mais on va dire que ça me suffit, répondit Jack en souriant, une lueur animale dans les yeux.

Et sans prévenir, il entra d'un coup en lui, le plus loin possible. Leurs cris se mêlèrent, tandis qu'ils commençaient vraiment à lutter pour respirer.

- Hum... Jack! Recommence… Haleta Ianto.

Quelque chose dans le ton de sa voix rendait Jack fou, il voulait entendre Ianto le supplier, lui demander de lui faire subir tous les outrages, avant de lui accorder et de s'accorder ce qu'ils souhaitaient tous les deux. Alors, il ne bougea pas d'un pouce après la demande de l'homme qui l'excitait tant. Jack jouait à un jeu dangereux et priait pour que Ianto cède avant lui, car il savait qu’il ne pourrait pas tenir plus longtemps avant de jouir dans l’antre chaud et excitant de son amant.
- Jack... Fais le à nouveau... Demanda Ianto
- Non, je veux juste t‘entendre à nouveau me demander de te prendre, j'aime ça, tu ne peux pas savoir à quel point...

- Jack, je t'en supplie... MAINTENANT. Hurla Ianto quand une déflagration gronda dans toute la maison.

Les battements de son cœur s’arrêtèrent une seconde et Jack vit la peur et le désir au fond de ses magnifiques yeux bleus avant que Ianto, d’un mouvement brusque du bassin, vienne s’empaler lui-même fortement sur le sexe de Jack, toujours en lui. Une nouvelle fois, ils crièrent. Jack se sentit partir dans un état second, des sensations qui croyaient avoir oublié répandaient dans son aine une vague de plaisir qui remonta jusque dans ses reins. Dieu, que cette sensation divine lui avait manqué durant ces derniers mois.

L’immortel se retira et se pencha sur Ianto pour que celui-ci s’allonge sur le dos, il voulait voir son visage quand il se perdait en lui. Ce dernier ne se fit pas prier, sa position actuelle n’était pas des plus confortable et il voulait voir le regard de son amant pendant que celui-ci lui donnait du plaisir. Ils étaient à bout tous les deux. Ainsi, Ianto se mit sur le dos et Jack entra en lui en missionnaire, les jambes de son amant sur ses épaules et une main sur le sexe de Ianto. Il n'entendait plus que les suppliques de son jeune amant qui lui demandait d'aller vite, au fur et à mesure qu'il allait atteindre l'extase. Cependant, une phrase réussit à atteindre ses tympans, malgré le sang qui battait à ses oreilles et les grondements du tonnerre.

- Jack... Je t'aime... déclara Ianto qui avait les yeux fermés savourant le plaisir que lui donnait Jack, oubliant la tempête qui se déchaînait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:04

Le jeune homme avait enfin avoué ses sentiments pour son capitaine et ne le regrettait pas. Il l’aimait et ne voulait plus le cacher plus longtemps. La tempête s’abattait sur la ville faisant d’énormes dégâts. Le tonnerre gronda à nouveau et Ianto ouvrit les yeux pour admirer l’homme qui était en lui. «... Moi aussi Ianto...» c’est tout ce qu’il entendit dans tout ce vacarme autour de lui. Puis, Jack accéléra ses mouvements de hanches, tout en accélérant les va-et-vient de sa main. Ianto gémissait de plus en plus fort, signe qu'il atteignait l'extase...

- Jack... Ja... Jackkkkk!

Tous les sens de Jack étaient poussés à l'extrême. Il n’entendait que la litanie galloise sortant de la bouche de Ianto, sa vue contemplait son corps ainsi que le visage de celui qu'il aimait en train de jouir. Son odorat sentait leurs sueurs mêlées, les phéromones sexuelles qui décuplaient leurs envies. Il avait encore le gout de son homme sur la langue, le goût de son sexe érigé. Son sexe était compressé par les muscles de Ianto en train d'atteindre le 7ème ciel, ainsi que de nombreux spasmes étreignant son sexe. Des vagues de plaisirs parcoururent les reins de Jack qui perdit toute maîtrise et ne put se retenir plus longtemps. À son tour, il atteignit l'orgasme et se libéra en poussant un long cri et laissant sa semence déferler dans les profondeurs de Ianto.

Les deux amants continuèrent à se caresser pendant encore plusieurs minutes avant que Jack ne se retire et ne s'allonge à côté de celui qui, maintenant, lui murmurerait «Je t'aime». Ils avaient à peine repris le contrôle de leurs souffles que dehors la tempête tournait à l’ouragan. Ianto s’accrocha à lui comme à une bouée de sauvetage, se tenant après ce corps encore en sueur de leur récent ébat. Jack se rapprocha, l'attirant vers lui afin que leurs deux ventres soient l'un contre l'autre.

Ianto nicha sa tête dans le creux de la nuque de Jack, puis passa ses bras autour du corps de son bien aimé, cherchant à se blottir tout contre lui. Jack ne put retenir un sourire à le voir se serrer ainsi contre lui. Il lui caressa les cheveux et s'endormit. Ils étaient tous deux fatigués de leur journée, mais aussi de ce qui venait de se passer entre eux. Pourtant, Ianto lui ne pouvait pas dormir. Il regardait pas la fenêtre, les arbres qui se balançaient au grès du vent tempétueux puis une étincelle de la foudre éclaira le ciel, suivi d’un coup de tonnerre.

À ce moment-là, Ianto attrapa le bras de Jack et le serra fort. Jack ne bougea pas, mais ne perdit rien de ce qui se passait dans le lit. Il tendit l’oreille attendant que Ianto lui parle, mais aucun mot ne sortit de la bouche du Gallois. Jack se retourna alors et se rendormit vite, la main de Ianto était toujours posée sur son bras. Un autre éclair illumina la pièce, suivi de très près par un grand bruit et des rafales de vent. Ianto ferma les yeux essayant de lutter pour garder son calme et ne pas réveiller son amant.

Il était rare que Jack trouve le sommeil et il voulait le laisser dormir en paix pour une fois. Ianto attendit plusieurs minutes espérant que sa peur passe et qu’il puisse se détendre à nouveau. Le jeune gallois, depuis son plus jeune âge, éprouvait une peur maladive des orages. Il se sentait stupide de les craindre ainsi alors qu’il affrontait bien plus de dangers en mission pour Torchwood. Quand le cycle de la foudre et du tonnerre diminua, il s’assoupit légèrement et diminua sa pression sur le bras de Jack.

Demain le capitaine serait couvert de bleus. Ianto voulait se retourner et cacher son visage dans la poitrine de Jack, mais il ne voulait pas que ce dernier se moque de sa phobie, car Jack, lui, n’avait peur de rien. Le jeune homme commençait juste à se détendre quand un grand coup de vent s’infiltra sous la fenêtre et le courant d’air ouvrit la porte de la chambre dans un grand fracas. Ianto sursauta sous une brusque montée d’adrénaline et serra plus fort le bras de son amant puis il entendit le rire de Jack et réalisa qu’il venait de le réveiller. Il se sentait déçu que Jack se moque ainsi de lui alors qu’il tremblait encore de peur.

- C’est une façon de me réveiller. Lui demanda Jack en se rapprochant de lui.

Le souffle de Jack lui chatouillait l’oreille, mais Ianto ne répondit pas, il était mortifié. Il tremblait encore et n’était pas en mesure de se lever pour fermer la porte. Il sentit Jack qui se rapprochait de lui et passait son bras autour de sa taille. Ianto savait qu’ainsi Jack sentirait alors ses tremblements alors il se mit en position assise et voulu s’éloigner, mais Jack le maintint fermement contre son corps.

- Ianto, tu vas bien? Lui demanda Jack
- Oui, je vais bien Jack. Répondit Ianto en bafouillant un peu.
- Je ne te crois pas, tu trembles, que se passe-t-il? Et ne me dis pas que tu vas bien!

Ianto soupira, il n’avait pas envie de faire face à sa phobie, il était déjà assez embarrassé parce qu’il craignait les orages. Finalement, il se recoucha sur le dos et regarda vers son amant.

- Ce n’est rien, je vais bien maintenant, répondit finalement Ianto après un long silence tout en lui prenant la main

Ianto essaya de se calmer tandis qu’une autre série de grondements, de foudre et de vent faisait l’écho à travers l’appartement et Ianto serra encore une fois le bras posé sur lui en regardant par la fenêtre. Le jeune se demandait si la tempête faisait des ravages dans la ville et il paniqua encore plus. Puis il sentit une main se poser sur son dos.

Jack l’observait un moment, puis quand une autre déflagration retentit, il vit le corps de son amant trembler. Ianto profita du contact avec la main de son amant pour se rapprocher jusqu’à se coller à lui sans jamais lâcher son bras comme si celui-ci était une sorte de protection, une barrière contre les éléments. Jack regardait le corps de son amant qui tremblait à chaque coup de tonnerre et il comprit la cause de son angoisse.

- Tu n’es pas effrayé par la tempête, dis-moi? Chuchota Jack à son oreille.
- Non, répondit Ianto en secouant sa tête.
- Alors peux-tu lâcher mon bras? Ma main est tout ankylosée!

Ianto se mit à rougir et lâcha enfin le bras engourdi. Il avait toujours la tête tournée vers la fenêtre et quand Jack l’embrassa dans le cou, il sursauta.

- Tu es beau quand tu rougis, murmura Jack entre deux baisers.

Ianto ferma les yeux pendant que Jack posait des petits baisers dans son cou et sur ses épaules. Rassuré, Ianto allait se retourner pour lui faire face quand un coup de tonnerre le prit par surprise et son coude frappa Jack à la poitrine.

- Je croyais que tu venais de dire non! lui dit Jack en se penchant légèrement.
- Jack, je suis tellement désolé!
- Maintenant, tu ne vas pas me dire que tu n’as pas peur des orages, répondit Jack en se frottant la poitrine

Ianto ferma les yeux, il savait qu’il ne pouvait plus mentir et répondit oui en secouant la tête, maintenant ce n’était plus un secret. Il entendit Jack remuer derrière lui puis sentit un frisson lui passer au-dessus du corps, ensuite une main frôla son visage. Quand il ouvrit enfin les yeux, il vit Jack qui lui souriait.

- Avoir peur de l’orage n’est pas une faiblesse! Déclara Jack doucement, bien que j’aurais pu me passer de ton coude dans la poitrine!
- Je suis désolé Jack, vraiment. Répéta Ianto en essayant de toucher la peau contusionnée.
- Depuis quand as-tu peur d’eux?
- J’ai toujours eu peur, aussi loin que je me souvienne. Lâcha Ianto en baissant les yeux.
- Viens ici, Ianto. Répondit Jack.

Ianto regarda Jack se recoucher contre les oreillers et l’invitant à le rejoindre. Il accepta son offre et reposa sa tête sur l’épaule de Jack. Ce dernier passa un bras protecteur autour de son corps et Ianto se pelotonna tout contre lui. Le jeune homme poussa un soupir et se détendit contre le corps chaud de son amant. Il put fermer les yeux et commença à s’assoupir quand il sentit un baiser se poser sur sa tête. Il était si bien ainsi qu’il poussa un soupir de contentement.

- Dors mon ange, je veille sur toi. Lui murmura Jack en l’embrassant sur les lèvres.

Et Jack veilla sur lui, chaque fois que Ianto sursautait aux coups de tonnerre, Jack réussit à le rassurer et à calmer ses tremblements. Finalement, la tempête s’éloigna et les deux purent enfin dormir paisiblement le restant de la nuit.


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:33

Alors là c'est clair, itzuki et toi faites un concours pour savoir qui me rendra dingue en premier.
C'est super chaud et tendre, c'est superbe, encoreeeeeeeeeee !!!! Du citron comme on devrait en savourer tout le temps.

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:45

héhé je crois qu'Aragone va gagner Wink moi je suis un peu bloqué niveau écriture sur ces deux là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:48

marli a écrit:
Alors là c'est clair, itzuki et toi faites un concours pour savoir qui me rendra dingue en premier.
C'est super chaud et tendre, c'est superbe, encoreeeeeeeeeee !!!! Du citron comme on devrait en savourer tout le temps.

lol! c'est pas un concours, seulement j'aima partager ma passion avec les autres, d'autres citrons viendront :love2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:49

Mais non te laisses pas faire montres que tu es une battante itzuki, marli qui attise le feu pour avoir pleins de fics..evil girl ! drunken

Aragone, disons que c'est un concours amical What a Face What a Face What a Face ellles arrivent ces fics lol!

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:50

itsuki a écrit:
héhé je crois qu'Aragone va gagner Wink moi je suis un peu bloqué niveau écriture sur ces deux là.

lol! plus il y en a mieux on se porte, moi en ce moment je ne peux écrire que sur eux lol! , j'arrive pas à me les sortir de la tête
2 autres sont en cours et seront postés avant la fin du mois :mdr1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:51

marli a écrit:
Mais non te laisses pas faire montres que tu es une battante itzuki, marli qui attise le feu pour avoir pleins de fics..evil girl ! drunken

Aragone, disons que c'est un concours amical What a Face What a Face What a Face ellles arrivent ces fics lol!

lol! , elles sont en phase correction et elles seront là bientôt lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:52

lol! j'espère que l'inspiration reviendra bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:54

µItzuki on va t'envoyer une muse ! plutôt dans le style grec ou dans le style Ianto la muse ? drunken flower

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Sam 18 Juil - 11:59

comme je suis en forme, je vous poste une fic que j'ai écris pour un concours sur un autre forum - OS sur la première fois :love2:

Titre 3 : Première Fois
Fandom : Torchwood
Rating : NC 17
Pairing : Jack/Ianto

Déclaration : comme d’habitude Torchwood et ses personnages ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de Russel T. DAVIES et de la BBC, je ne fais que les mettre en scène dans cette fic.

* Première fois *


Il était près de minuit mais Ianto n’avait aucune envie de rentrer dans un appartement vide et froid. L’équipe avait quitté les lieux et Jack se dirigeait vers son bureau quand il aperçut le jeune homme allongé sur le canapé. Il se détourna et se rapprocha de lui doucement, le jeune perdu dans ses pensées, sursauta quand la main du capitaine vint se poser sur son épaule.

- Ianto ! Que fais-tu encore ici ? demanda doucement Jack.
- Je…, je suis désolé Monsieur, je vais finir de ranger, répondit rapidement le jeune homme en s’asseyant sur le bord du canapé.
- Tu auras le temps de ranger demain ! Lui répondit Jack en s’asseyant à côté de lui.

Le jeune Gallois lui sourit timidement et le capitaine le lui rendit, l’accompagnant d’une légère pression de la main sur la sienne.

- Pourquoi es-tu encore ici ? Répéta le capitaine posément.
- Je… je ne peux pas rentrer chez moi ! Finit par lui avouer le jeune homme en baissant la tête.
- Pourquoi tu ne peux pas Ianto? S’inquiéta Jack en se rapprochant du jeune homme.
- Je…

Ianto essaya de lui expliquer mais aucuns mots ne sortaient pas de sa bouche, il se mit à frissonner à la proximité de ce corps près du sien. Jack se doutait bien que le jeune homme avait du mal à se remettre de sa sortie à la campagne. Lors de cette mission Jack avait comprit que Ianto comptait beaucoup pour lui et que si ces blessures physiques avaient disparues, le jeune homme était encore profondément affecté par le traumatisme moral qu’il avait subi. Ianto lui, ressentait depuis quelques temps des sentiments pour son patron et se demandait quoi faire à cet instant. Il voulait rester près de l’immortel et ne savait pas comment lui demander. Jack le draguait ouvertement depuis des mois et ce soir, Ianto voulait être près de lui. Il respira profondément et se lança :

- Je … je peux rester ici ce soir Monsieur? Demanda Ianto en levant des yeux suppliants vers son patron.
- Bien sur ! Lui répondit Jack qui était ravi d’être enfin seul avec le jeune homme.

Captivé par son visage angélique et triste, Jack enlaça les doigts de Ianto admirant la finesse de ses traits, sa bouche fine, ce cou délicat qu’il rêvait d’embrasser. Jack le dévisagea longuement, essayant de deviner ses pensées, il avait terriblement envie de l’embrasser mais ne savait pas si le jeune homme en avait envie lui aussi. Ce dernier se mit à rougir et baissa timidement les yeux sous ce regard scrutateur. Alors, lentement, Jack se pencha vers lui et leurs lèvres se frôlèrent.

C’était tendre, comme une caresse, un nouveau frisson parcouru le corps du jeune homme. Le cœur battant, Ianto rassembla tout son courage pour l’inciter à recommencer et rapprocha son visage en fermant les yeux. Cette fois-ci, leurs lèvres se joignirent en un baiser profond et passionné, leurs langues se mouvant en une humide et sensuelle danse, se caressant, s'entrelaçant et à contrecœur, ils durent se séparer afin que chacun puisse reprendre son souffle.

Jack s’éloigna de Ianto pour l’admirer, il ne pouvait s'empêcher de regarder ce corps parfait. Mais bien vite, il se rapprocha de lui une nouvelle fois ; le corps de Ianto désirant de nouveau recevoir les affections que Jack lui octroyait. Ce dernier le couvrit de délicats baisers, descendant le long de son cou, suçant avidement sa peau, puis glissa sa main derrière sa nuque afin de l’attirer tendrement vers lui. Le capitaine déboutonna avec une lenteur troublante la chemise du jeune homme avant de passer un doigt sur son buste avec douceur tout en le regardant dans les yeux guettant la moindre réaction de sa part.

La chaleur au creux des reins de Ianto commença à remonter le long de sa colonne vertébrale, parcourant tout son corps, provoquant le désir de ce corps musclé et attirant qui avait tout aussi envie de lui. Alors que Jack parsemait son torse d’humides baisers et de grisantes caresses, Ianto passa la main dans ses cheveux bruns aux odeurs tout aussi enivrantes que celles de sa peau. Le capitaine attrapa le téton droit du Gallois et commença à le mordiller, lui faisant pousser de petits gémissements qui exacerbèrent d’autant plus leur excitation mutuelle.

Jack l’appuya contre le dossier du canapé et s’agenouilla entre ses cuisses, ressentant dans son sexe une tension grandissante. Sa langue experte caressa doucement son ventre avant de déboutonner le pantalon. Il enleva sa propre chemise avant de faire glisser le pantalon du jeune homme sur ses longues jambes musclées pour les envoyer voler à travers la pièce. Il resta alors en suspens, admirant la musculature de ce corps si parfait. Ianto observa avec délectation la lueur gourmande dans les yeux de son capitaine qui ne put s’empêcher de caresser et d’embrasser avec douceur et envie les cuisses de son cadet. Il colla son visage contre l’une d’elle, haletant de désir, avant de sortir de sa rêverie certes plaisante mais pas satisfaisante en soi.

La bosse formée par le boxer de Ianto avait déjà bien gonflé. Jack posa délicatement une main tout contre elle afin d'appliquer une pression suffisante pour le faire gémir. Il appuya davantage lorsque les gémissements aigus de Ianto se transformaient peu à peu en cris lui procurant les mêmes sensations jouissives. Puis, il fit glisser le sous-vêtement qui ne tarda pas à suivre le même chemin que les autres vêtements.

Le membre enfin libéré commença à subir les assauts répétés de la langue de Jack, arrachant de petits cris saccadés à son partenaire toujours surpris par ces sensations. Jack fit glisser sa langue tout le long avant de venir titiller puis mordiller vicieusement le bout du gland faisant frémir plus fort tout le corps de son partenaire qui ne put qu'enfouir ses mains dans la chevelure de son ainé tout en le suppliant gentiment de continuer.

Jack poussa plus loin dans la recherche du plaisir, jouant avec les bourses du bout de ses doigts. Ianto se mordait la lèvre inférieure, tant le plaisir qu'il lui procurait était intense. Puis, Jack saisit le sexe à pleine bouche et entama des mouvements de va et vient, qui étaient tantôt rapides tantôt lents, arrachant des gémissements rauques à son partenaire. Ianto ne réfléchissait plus, se laissant submerger par les sensations nouvelles qu’il ressentait à ce moment précis.

Ianto ne put se retenir plus longtemps et déversa sa semence avec un long gémissement. Il retomba ensuite contre le dossier, Jack se rapprocha de lui et Ianto se pencha pour embrasser avec avidité les lèvres de Jack, goûtant à sa propre semence avant de presser son corps contre celui toujours fiévreux de son compagnon. Sa peur de coucher avec Jack était complètement partie. Les préliminaires qu’il venait de lui faire avaient réussi à lui faire perdre toute appréhension et il ne lui restait plus que son désir de le sentir en lui.

Ianto écarta les cuisses espérant ainsi faire comprendre à son partenaire qu'il le voulait en lui. Jack voyant cela, attrapa la bouteille de lubrifiant qui était dans sa poche de pantalon qu’il retira rapidement ainsi que son caleçon et s’enduisit les doigts. Ianto lui prit alors le visage entre les mains et le fixa longuement. Jack profita de ce moment pour glisser sa main vers l’intimité du jeune afin d’introduire doucement un doigt. Ianto poussa un petit cri de douleur, ce qui arrêta Jack de peur de lui faire mal.

Cependant, son partenaire le regarda de façon à lui faire comprendre qu'il devait continuer, il en avait vraiment envie. C'est donc avec une tendresse extrême que Jack inséra un second doigt, suivi d'un troisième et caressa l'intimité du jeune homme. Ianto se crispa tout à coup, sentant les doigts bouger en lui. Puis, petit à petit il s'y habitua. Jack caressa ses cuisses tout en lui parlant doucement : « si tu ne veux pas aller plus loin, on peut arrêter, je ne veux te forcer à rien, un mot et on arrête là »

Malgré qu'il ne veuille rien laisser paraître, Jack put entendre dans sa voix de la frustration ainsi que des regrets. Il n’avait nulle envie de lâcher Ianto, surtout pas avant d’avoir assouvi ses propres désirs. Néanmoins, il n'avait pas non plus envie d'aller trop vite pour une première fois. Il ne désirait en aucune façon forcer Ianto à faire des actes qu'il ne souhaitait pas encore faire. Le jeune homme le fixa un instant avant de répondre d’une voix tremblante de désir : « j’ai envie de toi ».

Jack le prépara doucement à l’accueillir, seulement Ianto n'en pouvait plus, il ne désirait qu’une chose, sentir le sexe de Jack en lui. Trouvant que Jack n'allait pas assez vite, Ianto décida de bouger son bassin, se tortillant ainsi sous ses doigts experts. Cet acte fit plaisir à Jack qui n'attendait que cela, prouvant de cette façon que Ianto était enfin prêt à le recevoir.

Lentement il retira ses doigts sous la plainte du jeune homme afin de les remplacer par quelque chose de plus volumineux. Ianto pouvait lire dans les yeux du capitaine tout son désir de posséder son corps que Jack tentait visiblement de contrôler. Cependant, l’envie de Jack était devenue tellement forte qu'il se sentait partir dans un autre univers. Il attrapa un préservatif dans sa poche de pantalon et le tendit à Ianto qui lui enfila rapidement.

Jack le coucha sur le canapé puis écartant délicatement ses jambes, le pénétra le plus doucement possible. C’était étroit, chaud et tellement bon, « mon dieu c‘est tellement bon, ça fait tellement longtemps » se disait Jack en s’enfonçant de plus en plus profondément. Il resta ainsi un instant sans bouger en retenant sa respiration.

Son corps collé à celui de Ianto, il pouvait entendre battre le cœur de son amant, sentir tous les tremblements de son corps, il sentait son désir, son plaisir. Ianto se crispa un peu mais petit à petit la douleur se dissipa pour laissait place à une sensation très agréable, Ianto ne ressentait plus aucune souffrance face à cette intrusion dans son intimité, à la grande joie de Jack qui ne voulait en aucune façon lui faire du mal.

Il attendit que Ianto s'habitue à lui, puis commença à se mouvoir, imprimant de lents va et vient, des petits cris plaintifs se firent entendre mais bien vite ils se transformèrent en gémissements de plaisir intense. Ianto se mit à bouger ses hanches en même temps que le bassin de Jack, afin de le sentir encore plus profondément en lui. On n’entendait plus que des râles et des cris de plaisir dans la pièce.

Leurs respirations se mêlaient en harmonie, tout comme leurs deux corps étaient unis. Jack s'abandonna à ses pulsions, rythmé par les mouvements de va et vient de son bassin, pénétrant Ianto de plus en plus vite, répondant au maximum des attentes de son partenaire. Soudain tous les deux perdirent contact avec la réalité, ils gémissaient à l’unisson. Jack était au bord de la jouissance, il n'avait jamais ressenti un tel plaisir depuis des années et sachant qu'il ne tiendrait pas longtemps, il prit le membre douloureusement tendu de son compagnon et le masturba frénétiquement.

Les minutes s'écoulaient sans pour autant que les corps ne cessent de remuer. Les deux amants, en sueur, étaient en pleine extase, leur plaisir ayant redoublé d'intensité. Et telle une déflagration ils hurlèrent à l'unisson se libérant l'un à l'intérieur de l’intimité du plus jeune, l'autre sur le ventre de son bien aimé. Jack tomba sur le corps chaud de Ianto. Ils étaient tous deux épuisés par leur ébat indescriptible. Leurs respirations étaient encore saccadées, leurs corps toujours unis. Les cuisses de Ianto emprisonnaient le corps de Jack et l’étreinte ne se desserrait pas. Ianto voulait encore avoir Jack en lui, son cœur battait si vite : « Jack ! Reste encore, chuchota Ianto à son oreille, je veux te sentir en moi, au plus profond de moi »

Jack ne voulait pas se retirer, il était si bien, au chaud dans les bras du jeune homme, il voulait le posséder encore un instant, il voulait graver ce moment dans sa mémoire comme un merveilleux souvenir. Au bout d’un long moment Jack sentit que l’emprise des cuisses de Ianto se relâchait et il se sépara lentement de son amant pour s’allonger près de lui.

Tous deux étaient essoufflés et repus de plaisir. Leurs lèvres se joignirent et leurs corps s’enlacèrent, nus dans cette complicité qui les unissait à présent. Ianto profita de ce petit instant pour se blottir dans les bras de son amant.

Jack lui caressa les cheveux et l’embrassa tendrement avant de fermer les yeux, heureux. Ianto se sentit tellement bien alors qu’il s’endormit lui aussi, oubliant tout ce qui s’était passé avant, n’espérant qu’une chose, que cette première fois ne soit pas encore un de ses rêves et annonce le début d’une longue série de coquines retrouvailles entre son capitaine et lui.

* Fin *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya
geek niveau Tosh
avatar

Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Lun 20 Juil - 21:51

vous avez dit chaud ...... ?????
c'était woww ....très chaud !! qu'est-ce que je les aime ces deux-là quand ils sont en tête à tête ...... Wink
merci de les faire vivre encore, ça fait du bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Lun 20 Juil - 21:57

gahhhhh vite un seau d'eau froide !!!!

bravo c'est excellent.

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   Lun 20 Juil - 23:48

maya a écrit:
vous avez dit chaud ...... ?????
c'était woww ....très chaud !! qu'est-ce que je les aime ces deux-là quand ils sont en tête à tête ...... Wink
merci de les faire vivre encore, ça fait du bien !

lol! alors prépare la baignoire, j'en ai deux autres qui arrivent dont une NC17 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Torchwood Session - G à NC 17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Torchwood Session - G à NC 17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torchwood : Relations entre les personnages !
» ASSEMBLEE NATIONALE: SESSION EXTRAORDINAIRE, CA SERA INTERRESSANT
» Marathon Torchwood Semaine 1 [Épisode 1 à 3]
» Figurine John Hart [Torchwood]
» Marathon Torchwood Semaine 6 [S2 Épisode 8 à 13]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torchwood-Passion :: Fanfics :: Français-
Sauter vers: