forum sur la série torchwood dérivée de la série doctor who
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:40

alors je vous poste une des mes fics à chapitre (j'en ai une autre plus 6 OS en tout)

Sexe, mensonges et trahisons.
Rating NC 17 pour toute la fic
Spoiler Fragments, cyberwoman


Prologue

Ianto n’avait pas eu de temps à perdre à s’apitoyer sur son sort, il avait fallu sauver Lisa coute que coute. Trouver des solutions, comme il n’avait ni l’énergie, ni les compétences nécessaires pour faire cela lui-même, l’idée d’utiliser les ressources de Torchwood était devenu très vite évidente.

Torchwood Cardiff paraissait le plus facile à infiltrer. Le principal problème serait de convaincre le dirigeant de Torchwood Trois de l’engager. Il était notoirement connu que le capitaine Harkness ne voulait aucune relation de près ou de loin avec Torchwood Londres mais il y aurait surement un moyen.

Des rumeurs courait sur ce Harkness, l’on appelait « le fameux capitaine » certains disait qu’il était capable de coucher avec n’importe qui pourvu qu’il soit attrayant. Ianto se demandait un instant si ce point pouvait être intéressant, après tout il fallait jouer toutes les cartes possibles s‘il voulait sauver Lisa.

C’est ainsi que Ianto Jones se retrouva un jour à Cardiff essayant de repérer les habitudes de ce capitaine. Il commença la surveillance dès son arrivée, il savait que Torchwood Trois possédait une entrée dissimulé par un faux office du tourisme. Il aperçu d’abord un homme et deux femmes mais aucun ne correspondant à la description du capitaine. Ce fut seulement le 2ème jour qu’il le vit. Ianto ne s’était pas attendu à ça, l’homme était…séduisant. Il n’arrivait pas à trouver une meilleure définition. Il portait un ancien manteau militaire et cela lui donnait une allure étrange. Il était habillé de façon assez démodé et pourtant il arrivait à rendre ça vraiment très élégant. Ianto se réconcentra sur ses objectifs. Il le prit en filature essayant de déterminer les meilleurs moments pour le rencontrer.
Ce ne fut pas chose facile, le capitaine Harkness avait la bougeotte, et il le perdit à plusieurs reprise, incapable de le suivre quand il prenait le SUV tellement sa façon de conduire était imprudente. Quelques jours plus tard il avait néanmoins réussi à trouver certaines habitudes au capitaine.

Il avait décidé de le faire en sorte de le rencontrer le lendemain, si tout ce passait comme prévu. Il fallait mettre toute les chances de son coté : énigmatique, mystérieux, sexy, et si les rumeurs disait vrai, un soupçon de flirt et le tour serait joué. Enfin c’est vraiment ce qu’il espérait. Il le suivi jusque dans un parc et le vit se lancer à la poursuite d’un weevil : c’était l’occasion ou jamais.
Ianto respira profondément, avant de se lancer, s’il échouait il ne trouverait jamais de moyen de sauver Lisa et il ne se le pardonnerait jamais, il était prêt à tout pour elle, même à se jeter tête baissée dans un corps à corps avec un weevil.
Ce n’était peut être pas une aussi bonne idée se dit-il finalement alors que le weevil qu’il venait d’attaquer avec un bâton se jeta sur lui. Heureusement le capitaine se redressa à ce moment et le maitrisa avec le gaz incapacitant.

- merci, dit-il, s’appuyant lui-même contre un arbre avec une main, tandis que Jack se redressait.
- Non merci à vous.

Le capitaine sembla un instant intrigué

- Et vous êtes ?
- Jones, dit-il rapidement, Ianto Jones
- Ravi de vous rencontrer Jones, Ianto Jones, dit Harkness, avançant pour serrer sa main. Capitaine Jack Harkness

Ianto fut un instant hypnotisé par le charme indéniable de cet homme, il se hâta de retourner son attention à la créature.

- Belle évasion dit-il
- je contrôlais la situation dit Harkness, sa posture était aussi isolante que sa voix.
- Vraiment, ça avait l’air assez brutal

Il se rappela soudain, qu’il avait vu du sang sur le cou d’Harkness, et s’avança, pour vérifier la blessure,

- vous êtes…il s’interrompit regarda le cou propre et impeccable, et Harkness se recula, vous étiez blessé.

Le regard du capitaine fit soudain froid et distant

- j’ai eu pire en me rasant.

Il était temps de mettre un peu de mystère dans leur rencontre, pour que Harkness soit intrigué par lui

- Il a tout d’un weevil pour moi

Harkness ne broncha pas, mais Ianto n’avait pas prévu une telle réaction.

- je n’ai aucune idée de ce dont vous parlez.

Ianto lui donna un regard, signifiant « mais bien sur » mais le capitaine le regardait juste froidement.

- Je m'en occupe.

Le jeune homme regarda Harkness soulever le weevil sur son épaule, puis il s’arrêta à coté de lui avec un éphémère sourire

- merci pour votre aide
- quand vous voulez

Ianto regardait Harkness s’éloigner, il fallait dire une dernière chose, ne pas le laisser partir ainsi, alors il dit d’une voix d’une voix puissance

- A propos, j’adore le manteau !

S’il avait espéré une réponse, il fut un peu désappointé qu’Harkness continu de marcher comme s’il n’avait pas entendu. Ianto ne savait pas trop quoi en penser. Il était difficile de déchiffrer quelque chose sur le visage de cet homme.
La pression retombée, il se sentit tout à coup épuisé et plus du tout certains de ses chances de réussite. Il devait manipuler cet homme mais cela serait beaucoup plus difficile que prévu. Apparemment il n’était pas tout impressionné et au contraire plutôt méfiant. Il avait sans doute surestimé son propre charme et il ne devait pas être le premier à avoir tenté une telle approche, le capitaine devait avoir l’habitude.
Il retourna à l’appartement, Lisa était endormie par la quantité d’anti douleur qu’il lui donnait. Il était soulagé, il n’avait pas le courage d’affronter son regard à cet instant…

*****


Ianto tremblait dans l’air froid du lundi matin alors qu’il attendait tasse de café à la main, devant le faussement anodin office du tourisme, en réalité l’entrée de Torchwood Trois. Sa filature lui avait indiqué que le capitaine se montrait souvent à cette heure là, et si tout ce passait bien il obtiendrait une nouvelle rencontre avec l’homme ce matin. Il espérait que l’aventure de la nuit dernière avec le weevil avait éveillé la curiosité du capitaine. La porte du bureau s’ouvrit et Ianto inspira profondément.

C’est partit ! pensa-t-il et afficha un sourire sur son visage quand le capitaine Harkness sortit.

- Bonjour ! dit-il joyeusement, apparemment le capitaine semblait vraiment surpris. Ianto lui tendit le mug, café ?

Il s’était à moitié attendu à ce que Harkness refuse de l’accepter, après tout, il était un étranger et le café pouvait être mélangé à n’importe quoi. Mais ses observations avaient été correctes, Harkness accepta le défi et la tasse, prenant une grande gorgée. Il savait que son café aussi exceptionnel qu’il était ne suffirait pas à attirer les bonnes grâces du capitaine mais ce serait un début.

Les yeux d’Harkness s’agrandirent d’appréciation, wow, dit-il lui rendant la tasse, mais son expression redevint bien vite impassible.

Il prit une autre grande respiration avant de continuer.

- je veux bosser pour vous.
- désolé il n’y pas de boulot dit-il carrément avec la même froideur de la nuit passé.

Ianto grinça des dents gardant son sourire, lui disant de manière convaincante

- et bien laisser moi vous parler de moi
- Ianto Jones né le 19 aout 1983…

Harkness l’interrompant, récitant évidement le dossier de Ianto qui nota le fait que le capitaine avait été intrigué pour le vérifier. Son momentané sentiment de victoire s’évanouit quand Harkness commença à s’éloigner, bien que continuant de réciter son dossier.

- Bon étudiant mais pas exceptionnel, une condamnation mineure pour vol à l’étalage, nombreux travail temporaires, apparemment instable, jusqu'il y a deux ans quand vous avez intégré l’Institut Torchwood à Londres, chercheur junior, petite amie Lisa Hallet…

Ianto se précipita après lui,

- décédé ajouta-t-il mais Harkness ne s’arrêta pas tandis qu’il disait un désolé poli.

C’était impossible d’avoir une conversation avec le dos d’un homme.

- vous voyez, dit Ianto en attrapant la manche d’Harkness et se pressa un peu pour passer devant lui, vous avez vérifié mon dossier.
- Vous saviez ce qu’était un weevil, je pensais que j’allais devoir… traiter avec vous
- mais vous avez pu voir que j’avais les qualifications requises pour ce poste
- il n’y a pas de poste dit-il durement, nous n’avons rien avoir avec Torchwood Londres, j’ai coupé tout les liens

Il recommença à marcher, pour lui la conversation était fini.

- Mais quand ça a brulé, persista Ianto, saisissant ses mains une fois de plus et le forçant à s’arrêter face à lui, deux de votre équipe ont fouillé les ruines.

- Je ne voulais pas que l’équipement tombe entre de mauvaises mains

Ianto essaya de ne pas prendre offense du ton condescendant de la voix du capitaine,

- et vous êtes de bonne main ?

Après tout, il était parmi ceux qui avaient catalogué cet équipement, les recherches d’Harkness avaient
surement du lui montrer ça. Harkness le regarda impassible, clairement pas honteux de son pillage,
et Ianto soupira.

- Période d’essai offrit-il, 3 mois
- Non
- 3 semaines, 3 jours dit-il laissez-moi faire mes preuves, je travaillerais pour rien !
- Non ! dit Harkness carrément, et recommença à s’éloigner

Intrigué ou non, le capitaine Harkness ne semblait pas l’aimer beaucoup, ou peut être était-ce Torchwood Londres qu’il n’aimait pas. Il sentit un froid désespoir serrer son estomac. Il devait aider Lisa, coute que coute. Désespérément, il attrapa l’épaule du capitaine, l’arrêtant, se déplaçant pour lui faire face à nouveau.

- J’ai vu ce qu’il on fait à Canary Wharf, comment je suis sensé oublier ça ?
- Vous n’êtes pas ma responsabilité, cria Harkness, et il n’y pas de travail

De nouveau, il repassa devant Ianto marchant le long du quai et Ianto savait qu’il valait mieux ne pas essayer de le stopper une 4ème fois, en revanche il s’écria

- même heure demain, peut être avait il assez agacé l’homme pour aujourd’hui.

Harkness ne montrait pas de signe et continua à marchez, criant en lui tournant le dos,

- il n’y a pas de travail pour vous et il n’y en aura jamais, dit-il assez fermement et encore aurait voulu juste l'ignorer. Ianto
regarda Harkness s’éloigner et il ne résista pas à la chance d’avoir le dernier mot (encore), et il s’écrira,

- j’aime vraiment ce manteau

Il aurait parié que Harkness avait sourit à ça, juste un peu.

******
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:40

******


Vu que le Ianto version mystérieux n’avait rien donné pas plus que l’apitoiement, il fallait essayer autre chose. Montrer au capitaine ses capacités. Il avait récupéré certain équipement avant de quitter Londres et il se disait qu’il pourrait en tirer avantage, et trouver quelque chose qui attirerait l’attention du capitaine.

Ianto espérait que cette dernière solution marcherait car il n’avait vraiment plus d’idée. Enfin il restait l’idée de se jeter sur le capitaine pour tenter de le séduire mais Ianto n’était pas prêt pour ce genre de chose, il était désespéré, mais trahir Lisa pour la sauver n’était pas quelque chose qu’il pourrait admettre de sitôt.

Un bruit provenant de la table de nuit attira son attention, il oublia ses idées noires, pour prendre le détecteur d’activité de la faille. Quelque chose en était sorti, un certain nombre de quelque chose, en réalité et il dépêcha de prendre note des positions.
La majorité des signaux provenait du centre ville de Cardiff, mais un petit bip venait d’une autre direction, et cela bougeait rapidement. Ce fixant la dessus, il attrapa son manteau et ses clé de voitures et sorti de son appartement.

Le bip s’avéra être un ptéranodon, et quand il le vit voler dans le hangar ou il s’était réfugier, il ne pu s’empêcher de frémir. Durant une minute il s’assit et essaya de ne pas hyper ventiler. Il avait espérer que le capitaine Jack et son équipe arrive pour enquêter et il surveilla le l’entrepôt toute la nuit et une partie du matin, les attendant, mais il n’y avait aucun signe d’eux. Mais apparemment ils ne l’avaient pas détecté, le matériel de détection de Londres était peut être plus sensible que les leurs.

Il rentra pour une douche. Au moment de sortir, il changea d’avis et retourna se changer. Lisa l’avait souvent complimenté sur son allure en costume et il se dit que c’était l’occasion ou jamais.
Ianto devrait trouver un autre moyen d’obtenir l’attention du Capitaine. Après réflexion, se mettre en travers d’une voiture en mouvement n’était probablement pas le meilleur moyen de faire ça.

Harkness sorti du SUV et se planta devant lui clairement énervé,

- ok, maintenant c’est fini
- non écoutez moi commença Ianto, mais Harkness s’énerva contre lui
- je n’ai pas de temps pour ça, aboya-t-il je me fiche de vos problème, je veux que vous quittiez cette ville au levez du soleil, il n’y a pas de place pour vous ici, retournez à Londres et trouvez vous une autre vie, continuer de me pister et je m’occupe de votre mémoire !
- non mais cette chose est…
- écoutez toute conversation entre nous quelque soit le sujet est finit, terminée, pour toujours, Harkness désigna le SUV, je vais retourner dans cette voiture, vous restez sur la route, je vais vous rouler dessus !

Il attendit un instant regardant Harkness retourner à son véhicule, puis avec un ton aussi délibérément nonchalant qu’il pouvait prendre, il dit :

- donc vous ne m’aiderai pas à attraper ce ptérodactyle alors.
Au regard qu’il lui lança, Ianto savait qu’il avait enfin capté l’attention du capitaine.

*****


Garé devant l’entrepôt, Ianto regardait Harkness prendre une grande seringue avec une sorte de sédatif.

- Ceci est le seul équipement spécial que vous avez ? demanda-t-il incrédule

Harkness lui jeta un regard outré.

- Oui, parce je garde les filets à dinosaure à l’arrière du SUV
- Torchwood Londres en aurait eu, dit Ianto avec une provocation délibéré,

Harkness lui jeta un autre regard, puis ouvra la porte pour entrer dans l’entrepôt. Le ptérodactyle Myfanwy, il l’avait baptisé à titre privé durant les dernière 24H, prenant immédiatement note des nouveaux arrivants et plongea sur la porte de sortie. Harkness fit un repli stratégique avec Ianto sur ses talons. S’appuyant sur le devant de la porte, il demanda

- comment l’avez-vous trouvez ?

Ianto haussa les épaules

- le localisateur d’activité de la faille, dit-il comme s’il c’était évident.

Harkness donna à Ianto son premier regard d’évaluation sérieux,

- de Torchwood Londres
- matériel de qualité !

Jack reporta son attention au Ptérodactyle,

- Il s'excite facilement.
- Ça doit être votre après-rasage.

Harkness rencontra ses yeux, souriant d'un air suffisant,

- je n’en porte jamais.
- vous sentez comme ça naturellement demanda t-il puis rougit légèrement quand il réalisa comment cela sonnait.

Harkness sourit à cette réaction,

- Phéromones du 51ème siècle, vous n’avez pas idée.

Ianto tourna la tête ailleurs pas sur de quoi faire de cette remarque, et Harkness dit,

- prêt pour un autre essai
- je le suis si vous l’êtes.

Harkness fit un compte à rebours et ils firent éruption dans le hangar en prenant des directions différentes. Espérant désorienter la créature avec plusieurs objectifs. Myfanwy avait atterri sur le sol au milieu et tourna sa tête d’un coté et de l’autre pas certaine de la direction à prendre.

Le visage d’Harkness s’illumina alors qu’il fait signe à la créature de venir avec lui. Je connais un joli et grand endroit ou tu pourras voler, offrait Harkness persuasif.

Ianto désapprouva,
- donc vous allez accueillir le ptérodactyle et pas moi

Harkness ne quitta pas les yeux du ptérodactyle,

- j’ai besoin d’un chien de garde
- Je peux être ça, dit Ianto immédiatement, réceptionniste, la maintenance, les boissons et nourriture, nettoyage à sec, ce manteau à besoin d’être dépoussiérer. Comme un majordome ajouta-il. Je peux être un majordome !
- Je n’ai pas besoin d’un majordome
- Excusez-moi dit Ianto, agrippant son bras et montrant sa chemise, il y a de l’œuf sur votre col
- Ça été une semaine chargé, dit Harkness,

Harkness essaya de récupérer son bras mais Ianto n’était pas d’accord avec ça,

- quel est exactement votre plan demanda-t-il

Harkness regarda Myfanwy pendant un moment, puis dit,

- je vais être l’appât,
- Et il vous déchirera en lambeaux
- Dinosaures ? dit Harkness avec un haussement d’épaule et un sourire satisfait, je les avais pour le petit déjeuner. Seule source de protéine après le crash d’un astéroïde, il regarda Ianto et ajouta, longue histoire
- Vous y aller, et il tendit à Ianto le sédatif, une injection d’une le cortex nerveux central, je vais l’occuper.

Il donna à Ianto une virile tape sur l’épaule,

- non dit le jeune homme
- quoi, Harkness se retourna vers lui incrédule, apparemment il n’avait pas l’habitude que quiconque lui dise ça.
- il me connait bien, dit Ianto fermement, je ferais un meilleur appât
- c’est trop dangereux réplica Harkness mais Ianto hocha la tête
- j’ai une arme secrète, Ianto sorti une grande tablette de chocolat de la poche intérieure de sa veste, chocolat de préférence noir.

Sans attendre de réponse d’Harkness, il se déplaça du coté du hangar, regardant aussi prudemment qu’il pouvait le ptérodactyle. Bien qu’il fût vrai qu’il était légèrement plus familier avec lui, il était fortement peu probablement que les dernières 24h était assez pour qu’ils deviennent les meilleurs amis. Bien que cela puisse lui donner une demie seconde avant qu’il soit déchiré en morceaux. Mais il était bien conscient que le regard d’Harkness était sur lui et c’était sa seule chance de faire ses preuves.

Il siffla modestement, attirant l’attention de Myfanwy tandis qu’il approchait doucement.

- Ton préféré oui, promit-il lui tendant la sucrerie pour attraper son attention,

Quand elle s’était apparemment focalisée sur lui, et non sur l’autre homme, il lui envoya doucement la barre de chocolat. Elle fut rapide à l’attraper, bien qu’elle continuait de le regarder,

- c’est bon pour ton taux de sérotonine, puis ajouta dubitatif, si tu as un taux de sérotonine.

Le ptérodactyle le regarda et il se senti à cet instant tout à fait stupide de lui parler même si elle avait l’air apparemment de l’écouter elle regarda par terre la barre de chocolat et soudainement elle remarqua la présence d’Harkness derrière elle. Comme s’il avait senti que c’était sa seule chance, le capitaine s’avança juste au moment ou elle prit son envol à nouveau, attrapant sa jambe avec une main. Ianto le regardait, comme l’homme était pendu précairement alors que Myfanwy volait à d’un coté du hangar à l’autre. D’une manière ou d’une autre il se débrouilla pour lui injecter assez de sédatif et puis il fut projeté vers le sol.

Instinctivement Ianto avança jusqu'à lui pour l’attraper mais Jack emporté par son élan les cloua au sol. Le souffle le frappa et il était à peine conscient qu’Harkness souffla un « désolé » plus concentré par les signes que le ptérodactyle sédaté s’effondrait sur eux. Jack les fit rouler tout les deux sur le coté, si bien que sans s’en rendre compte Ianto fut sur lui, tout les deux riant comme des idiots.
Durant un instant Ianto fut réellement troublé. Il sentit son corps réagir au contact du corps du capitaine pressé contre le sien, et de son souffle chaud sur ses lèvres. Quelque centimètre de plus et il pourrait presque…

Mais l’image de Lisa s’imposa douloureusement à lui. Il sentait bien que s’il l’avait embrassé Jack ne l’aurait pas repoussé et que cela lui ouvrirait les portes de Torchwood Cardiff, mais il était incapable de faire ça, de la trahir même pour son propre bien. Et Jack ne méritait pas d’être utilisé de cette façon.

Quand il entendit le capitaine lui annoncer qu’il était embauché, le soulagement et la culpabilité mêlé et Ianto ne put retenir ses larmes.
Il avait réussi, mais il se sentait plus mal qu’il ne l’avait jamais été.

Quand il rentra à l’appartement, Lisa dormait, il la regarda dans le noir

- nous avons réussi lui dit-il doucement, avant de gagner refuge dans la salle de bain.

Ianto se déshabilla et entra sous la douche, la sensation du corps de Jack contre le sien était encore trop présente. Il sentit le désir monter en lui. Il se mordit les lèvres quand il réalisa que son sexe devenait de plus en plus dur, il n’arrivait plus à maitriser ses pensées, ni ses actions quand sa main descendit jusqu'à son entrejambe.

Ianto pleura de honte et de désespoir alors qu’il soulageait son corps du désir qu’il avait de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:41

chapitre 1
Jack convoqua l’équipe dans la salle de conférence dès leur arrivée, il ne savait pas à quelle heure Ianto Jones viendrait se présenter et il voulait les prévenir.

- J’ai engagé quelqu’un dit-il sans préambule

Owen le regarda d’un air étonné

- Je ne savais pas qu’on avait besoin de quelqu’un et pour faire quoi ?
- Et bien… Jack marqua un temps d’arrêt, pour faire le café…et pour la maintenance.

Il essayait de se rappeler ce que Ianto lui avait proposé tandis que les autres le regardaient d’un air incrédule.

- Vous avez vu l’état des archives ? On a besoin de quelqu’un s’occupe de ça, et à moins que l’un d’entre vous ne veuille le faire ?

Un triple non retentit dans la pièce et Jack décida que la conversation était close.
Suzie lui lança un regard dubitatif mais n’ajouta rien de plus, c’était lui le patron après tout.
Tout à coup un cri strident résonna dans le hub

- Ah oui et j’ai capturé un ptérodactyle ajouta le capitaine avant de quitter la salle de réunion.

Une vingtaine de minutes plus tard, Jack réapparu avec à ses coté un jeune homme vêtu d’un séduisant costume. Tosh sourit gentiment au nouveau venu tandis que Owen et Suzie ne purent retenir un fou rire.
Jack les ignora délibérément,

- Je vous présente Ianto Jones, il vient de Torchwood Londres, espérant que cela lui donne un peu plus de crédit auprès des deux imbéciles qui continuait de ricaner.

Il vit Suzie s’approcher de lui et lui chuchota à l’oreille,

- si tu voulais te le faire tu n’avais pas besoin de l’embaucher pour ça.

Jack lui lança un regard noir.

- Ianto voici l’équipe, Toshiko Sato qui est notre expert informatique, Owen Harper notre médecin et Suzie Costello, mon second.

Toshiko s’avança gentiment vers Ianto pour lui serrer la main, bienvenue ajouta-t-elle.
Ianto lui sourit en retour, se demandant pourquoi il avait déclenché une telle réaction chez les deux autres.
« Bienvenue » finirent-ils par dirent avant de retourner à leur poste de travail, apparemment décidé à l’ignorer.

- Combien de temps crois-tu que Jack va tenir avant de coucher avec lui ? murmura Suzie à Owen.

Celui jeta un léger coup d’œil au jeune homme.

- pas longtemps si tu veux mon avais, à moins que ce ne soit déjà fait
- non il ne l’aurait pas embauché sinon.

Pendant ce temps, Jack indiqua à Ianto la petite cuisine

- Tu pourrais nous faire un petit café, et me rejoindre dans mon bureau que je te parle de ton travail ?
- Je pense pouvoir me débrouiller Monsieur.

Jack laissa le jeune homme et alla l’attendre dans son bureau. Il savait pertinemment ce qu’il l’avait décidé à l’embaucher. Il avait encore la sensation de son corps pressé contre le sien, et il avait bien sentit que le jeune homme n’était pas indifférent non plus, même s’il n’était pas encore prêt à le l’admettre. Mais il reconnaissait que le jeune homme ne manquait pas de culot, il avait l’aidé à capturer le ptérodactyle avec beaucoup de courage et il faisait un café divin.

Et il était vraiment sublime en costume, il méritait au moins d’avoir l’occasion de faire ses preuves. Pour le reste Jack n’avait jamais forcé personne, donc peut être ne se passerait-il rien mais l’admirer dans son costume mettrait un peu de piquant dans ses journées.

Jack expliqua à Ianto ce qu’il attendait de lui, gérer l’office du Tourisme, qui était à l’abandon depuis des années, ce qui pour une couverture était du plus mauvais effet. Puis la maintenance, les archives, s’occuper du nécessaire, nourrir les weevil et le ptérodactyle.

Au fur et à mesure, Jack réalisa la quantité de travail que cela faisait, et se sentit un peu coupable, comme s’il essayait de justifier son embauche en lui donnant une multitude de tache à faire.

- Je réalise maintenant que j’avais vraiment besoin de quelqu’un pour tout ça, tu avais raison ajouta-t-il avec un sourire.
- Je vous remercie de me faire confiance Monsieur.

Jack fut surpris un instant, le jeune homme effronté et sur de lui c’était effacé au profit du jeune homme timide qu’il avait face à lui mais après tout c’était son premier jour et il était normal d’être un peu intimidé.

*****


A la fin de cette première journée Ianto était réellement épuisé. Cela faisait des semaines qu’il n’avait eu une nuit complète trop inquiet pour Lisa, et maintenant qu’il avait touché au but, qu’il avait pris place dans Torchwood Cardiff, toute cette fatigue s’abattît d’un seul coup sur lui. Un premier jour dans un nouveau travail n’était jamais facile, mais là ça avait été juste terrifiant.

Il était plein d’incertitude. Et puis il devait faire face à une situation imprévue. Il n’aurait jamais pensé ressentir quoi que ce soit pour le capitaine Harkness. Il était un homme qui aimait les femmes, qui aimait Lisa qui ne devait penser qu’à la sauver, et tout à coup il s’était retrouvé à le désirer. Il avait à peine réussi à dormir, envahit par la culpabilité. Il espérait que cette attraction ne serait que provisoire, et qu’elle n’avait été provoquée que par l’excitation du moment et qu’elle passerait comme elle était venue.

Il ne savait pas s’il serait capable de mener sa mission à bien, leur mentir à tous, à Jack en particulier. Introduire Lisa dans la base derrière leur dos, les manipuler jour après jour jusqu'à ce qu’il trouve un moyens de guérir Lisa. Serait-il capable d’être ce genre d’homme ?

Il regarda sa fiancée endormie, il regarda la femme qu’elle était devenue, mi humaine mi machine. Il faudrait être fort pour elle, quitte à renoncer à tous ses principes, à la morale et à tout ce que ce en quoi il croyait. Elle était plus importante que tout.

Jack lui avait fait faire le tour du hub, du moins en partie, cet endroit était immense, il y avait de multiples possibilités pour y cacher Lisa et dès le lendemain Ianto s’emploierait à trouver le meilleur endroit.
Au bout de quelques jours Ianto commença à prendre ses marques, se familiarisant avec les lieux et ses occupants.

Toshiko était gentille et aimable avec lui, toujours polie un peu réservée mais réellement brillante. Owen était vraiment hautain et méprisant, l’appelant le Tea boy, et n’ayant aucune considération pour lui ou pour son travail. Suzie était étrange. Elle était froide avec lui, distante, comme si elle voulait l’ignorer délibérément mais il semblait à Ianto que quelque chose se cachait derrière cette façade.
Jack lui était exactement comme Ianto l’avait imaginé. Il dévisageait Ianto des pieds à la tête avec un petit sourire aux lèvres. Il avait cette façon de lui parler qu’il donnait des frissons. Il savait exactement ce que Jack voulait, et Jack savait qu’il savait.

Ce petit manège était très perturbant. Mais maintenant qu’il avait été embauché, Ianto se disait qu’il n’avait plus besoin de répondre aux avances de Jack, et que celui-ci finirait par se lasser.
Au bout d’une semaine Jack se demanda comment il faisait avant d’avoir embauché Ianto. Il était incroyablement efficace et en quelques jours le hub avait repris un air à peu près correct, l’office de Tourisme était de nouveau en activité et Jack avait toujours une tasse de café fraiche sur son bureau.

Il observait Ianto, cet homme était décidément étrange, il avait été si effronté et sur de lui pour se faire embaucher et depuis qu’il était là, il était discret et réservé. il faisait son travail à la perfection mais il était presque invisible, il ne parlait pas beaucoup aux autres membres de l’équipe ce qui n’était pas étonnant vue la façon dont ils l’avaient accueillit.

Jack aurait voulu pouvoir rester professionnel avec le jeune homme mais c’était impossible. Il y avait quelque chose chez lui d’irrésistible et il ne pouvait s’empêcher de tenter sa chance. Mais le jeune homme se fermait instantanément. Il se rappelait qu’il lui avait indiqué que sa petite amie venait de décédé, se qui expliquait peut être sa retenue, mais cela n’expliquait pas pourquoi cet homme qu’il avait sentit attiré par lui, n’hésitant pas à utiliser ses charmes pour se faire embaucher -Jack n’avait pas été dupe- était tout à coup devenu si distant.

Peut être lui faudrait-il un peu plus de temps, Jack ne renoncerai pas si facilement.

*****


Deux semaines après son arrivé au Hub, Ianto pensait avoir trouvé l’endroit idéal pour Lisa. Cela devenait de plus en plus urgent, elle semblait s’affaiblir de plus en plus. Il y avait de nombreux étages dans le complexe mais certains n’était pas utilisés et il n’avait jamais vu personne s’aventurer par la bas, il essaya d’attendre que tout le monde soit partit pour essayer d’aller se faire une idée plus précise mais Jack ne se décidait pas à rentrer chez lui. Ianto avait fait trainer le nettoyage des stations de travail autant que possible mais Jack était toujours dans son bureau.

Celui-ci finit par remarquer la présence de Ianto, si le jeune homme restait si tard au travail peut être ne serrait il par contre des activités extra-professionnelles, se disait-il avait un sourire.

- Toujours pas rentré chez toi Ianto ? demanda Jack
- Vous non plus monsieur, répondit le jeune homme avec nonchalance.

Il n’aimait pas la connotation de cette phrase mais au moins peut être que Jack finirait par lui expliquer ses présences si tardives.

- Et bien techniquement je suis chez moi.
- ah vraiment… sa voix s’étrangla un tout petit peu
- Envie de visiter mes quartiers ? dit Jack avec un étrange sourire

D’un signe de tête, il lui indiqua la trappe dans le sol de son bureau. Ianto se retourna rapidement essayant de cacher l’embarras soudain de son visage.

- Je ferai mieux de rentrer dit-il soudainement
- Comme tu voudras, tu sais ou me trouver maintenant.

Ianto sentit la panique monter en lui alors qu’il était sur le chemin du retour. Si Jack habitait au Hub les choses allaient sérieusement se compliquer. Comment expliquerai-t-il sa présence si tardive une fois qu’il aurait caché Lisa, si seulement il arrivait à la cacher. Jack finirait par croire que le jeune homme restait là pour lui et cela aboutirait irrémédiablement à une situation que Ianto n’était pas prêt à affronter. Les propositions verbales était facile à décliner, si d’aventure Jack tentait un rapprochement plus physique, comment Ianto ferait-il pour se dérober sans mettre le capitaine en colère, et sans éveiller ses soupçons ?

Ianto sentait que les choses n’allaient pas se dérouler aussi facilement qu’il l’avait prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:41

Chapitre 2
Un mois avait passé depuis l’arrivée de Ianto. Tout était prêt pour transférer Lisa. Il avait réussi à transporter une partie du matériel et il n‘attendait plus que l’équipe lui laisse suffisamment de temps.
Le moment se présenta, une mission les avait attirés un peu en dehors de Cardiff et Ianto savait qu’il disposait d’assez de temps. C’était l’occasion ou jamais, peut être qu’il n’aurait plus d’opportunité similaire avant très longtemps. Ianto n’hésita pas. Dès que les membres de Torchwood arrivèrent sur place, il se précipita à son appartement.

Tout c’était bien déroulé, le générateur de secours avait tenu le coup pendant le transport et Lisa profondément endormit, ne s’était aperçu de rien.

Quand Jack et les autres furent de retour, Ianto avait eu juste le temps de finir d’effacer toutes traces de ses activités sur la CCTV. Il se doutait bien qu’il n’avait pas les compétences suffisantes pour faire disparaitre définitivement les fichiers si quelqu’un se mettait à chercher. Mais il n’y avait aucune raison pour que quelqu’un se mette à vérifier la vidéo surveillance juste ce jour là.

Les mains de Ianto tremblait encore un peu, il alla s’isoler un moment à l’office du tourisme, espérant que Jack ne l’appelle pas avant qu’il ait eu le temps de se remettre de ses émotions. A partir de maintenant Ianto ne pouvait plus faire marche arrière, il avait mis son plan à exécution, il avait trahi la confiance de Jack en introduisant Lisa ici. Il fallait aller jusque au bout et trouver un moyen de la guérir.

- Ianto ? entendit le jeune homme dans son oreillette
- Oui monsieur ?
- On a besoin de toi en bas
- Bien monsieur.

Ianto respira profondément, c’est le moment d’affronter Jack, de le regarder dans les yeux et de faire comme si de rien était.

Le jeune homme marcha doucement vers le bureau de Jack, quand le capitaine le vit arriver, il ne put s’empêcher de sourire, même si le jeune homme semblait légèrement soucieux.

- Tout va bien ?
- Bien sur Monsieur.
- Alors vient avec moi, on doit aller récupérer le corps de cet alien et on a deux personnes à qui on doit administrer le retcon, j’en profiterai pour t’expliquer les dosages pour les prochaines fois.
- Bien monsieur.

Jack expliqua donc à Ianto qu’à partir de maintenant cela ferait partit de son travail, d’effacer toute trace du passage des aliens, et s’assurer que les témoins, s’il y avait, ne garderait plus aucun souvenirs. Il fallait également garder un œil sur eux quelque temps car parfois le retcon ne marchait pas et les personne retrouvait leur souvenirs ce qui pouvait être gênant.
C’était un travail ingrat et Jack semblait soulagé de pouvoir se déléguer sur Ianto, mais au fond, cela mettait en cause la sauvegarde du secret de Torchwood et Ianto était heureux de voir que Jack lui donnait cette responsabilité.

Les jours passèrent et Ianto commença à souffler un peu, apparemment personne ne s’était rendu compte de l’arrivée de Lisa et Jack ne sembler rien soupçonner bien au contraire. Il s’intéressait à Ianto bien plus que ne l’aurait souhaité le jeune homme.

C’était des sourires, des doigts qui se frôlent sur une tasse de café, un mot glissé à l’oreille, rien de bien méchant mais cela troublait Ianto bien plus qu’il ne l’aurait du. Il aurait voulu pouvoir se concentrer sur Lisa au lieu de devoir gérer les avances de son capitaine. Malheureusement il ne pouvait repousser Jack trop fermement, il fallait rester dans les bonnes grâces du capitaine.

Ce soir là, Jack finissait d’examiner un objet alien qu’ils venaient de récupérer.

- Je pense qu’il est trop dangereux de laisser trainer ça, Ianto peux-tu le ranger dans le coffre s’il te plaît.
- Je n’ai pas la combinaison monsieur
- Ah oui, excuse moi,

Jack sortit un petit cahier de son bureau et lui montra discrètement une combinaison. Ianto la mémorisa rapidement et alla ranger l’objet dans le coffre.

- oh dit Jack machinalement, les autres n’ont pas accès au coffre donc je compte sur toi
Ianto réalisa ce que cela impliquait
- mais pourquoi moi monsieur ?

Si quelqu’un avait du avoir la combinaison du coffre ça aurait du être Suzie, ou Owen, mais certainement pas Ianto.

- j’ai confiance en toi dit Jack en le regarda dans les yeux.

Ianto sentit la nausée l’envahir.

Confiance

Jack avait confiance en lui, pensait Ianto, alors qu’il l’avait manipulé pour se faire embaucher et avait introduit une étrangère dans les locaux. Ianto ne s’était jamais sentit aussi mal.
Pour éviter le regard du capitaine, il baissa les yeux, donnant sans doute la fausse impression d’être gêné ou intimidé par les paroles du capitaine. Il commença à se diriger vers la porte essayant de ne pas avoir l’impression de fuir.

Quoi qu’il en soit cela donna apparemment des idées au capitaine.

- Ianto tu ne voudrais pas rester encore un peu ? Fit la voix suave de Jack

Il s’arrêta, tournant légèrement la tête pour le voir s’approcher doucement de lui,

- Si tu n’as pas envie, tu as juste à dire non.

Devant l’absence de réaction de Ianto, la main de Jack effleura sa hanche.
Un frisson de le parcouru, il savait qu’il devait dire non, mais les mots ne semblaient pas vouloir sortir de sa gorge. Le silence encourageait Jack qui glissa doucement sa main sous la veste de Ianto, le caressant à travers la chemise, il sentait la chaleur de sa paume et c’était très agréable.

Un soupir s’échappa de ses lèvres alors que Jack déposa un léger baiser derrière son oreille, attendant une réponse.

- Je ne te force pas, répéta Jack, le baiser se fit plus appuyé, descendant le long de sa nuque.

Ianto s’abandonna un instant, cette douceur, il y avait si longtemps qu’on ne l’avait pas touché ainsi. Le capitaine continuait de l’embrasser, remontant taquiner le lobe de l’oreille.

- Tu en as envie toi aussi n’est ce pas, la voix de Jack n’avait jamais été plus troublante.

Il devait dire non, il devait l’arrêter mais à cet instant tout ce qu’il voulait c’était le prendre dans ses bras et le laisser capturer ses lèvres. Les mains de jack devinrent plus curieuses, elles descendirent jusqu'à son entrejambe et commencèrent à caresser l’érection naissance de Ianto, un frisson de plaisir le parcouru et il réalisa que s’il ne l’arrêtait pas, dans un instant il se laisserait renverser sur le bureau et qu’il ne rêvait que de cela depuis le début.

L’image de Lisa s’imposa à lui et soudainement il reprit conscience avec la réalité. Il s’arracha à l’étreinte de son capitaine, horrifié de son propre comportement et s’enfuit vers la réception.
Il ne vit pas le regard déçu et troublé de Jack qui ne comprenait pas pourquoi il ne se laissait aller puisque manifestement son corps le désirait ardemment.

Arrivé à son bureau, Ianto essaya de reprendre son souffle, mais il sentait la nausée monter en lui.
A cet instant il désirait cet homme plus que tout, beaucoup plus que celle qu’il était sensé aimé et qui souffrait cachée au fin fond du hub. Il se dégoutait de la trahir ainsi, de voir son corps s’enflammer au simple contact de cet homme. Lui aussi il le trahissait, le laissant croire que quelque chose était possible entre eux alors que depuis le début il le manipulait.

Ianto réalisa avec horreur ce qu’il était devenu…un manipulateur, un menteur, un traite, tiraillé entre son devoir et le désir qu’il sentait grandir en lui.

*****


Les jours suivant Ianto essaya d’éviter Jack autant que possible surtout après les départs des membres de l’équipe. Il ne voulait pas donner à Jack l’occasion de lui faire de nouveau des avances, parce qu’on fond Ianto ne savait pas combien de temps il résisterait.

Le soir était le plus difficile, il n’avait pas le temps dans la journée pour s’occuper de Lisa et il profitait du moment où il faisait les dernière corvées pour aller la voir.
Seulement cela impliquait de se retrouver seul avec Jack jusqu'à une heure tardive, trop tardive même pour être justifié par son travail.

Jack se demandait vraiment pourquoi le jeune homme restait si tard, il le savait dur à la tache et semblait particulièrement dévoué à son travail mais c’était étrange tout de même. S’il ne l’avait repoussé la dernière fois il se demanderait si le jeune homme n’essayait pas de lui dire quelque chose.

Il était plus de minuit et Ianto était toujours en bas, Jack se décida à descendre pour lui dire de rentrer chez lui, il ne fallait pas que le jeune homme mette sa santé en danger. Il commença à le chercher dans les étages inférieurs, mais il ne trouvait pas, ni au archives ni avec les weevils.

Le capitaine se demandait s’il n’était pas partit sans qu’il le voit, mais il était sur que sa voiture était toujours là. Il s’aventura dans une partit du Hub ou il ne mettait jamais les pieds et entendit des bruits de pas.

- Ianto tu es là ?

Le jeune homme se figea sur place. Jack ! Qu’allait-il pouvoir lui dire, il n’avait rien à faire dans cette partie du hub à une heure aussi tardive. Il fallait trouver une explication au plus vite.

- Oui monsieur dit-il tentant de maitriser le trémolo de sa voix
- Je te cherchais, mais qu’est ce que tu fais là si tard.
- Une dernière vérification monsieur, un problème technique que j’ai réparé aujourd’hui et je venais voir si ça tenais toujours.
- ok d’accord, mais Ianto tu ne devrais pas passer tant de temps ici, tu devrais sortir et avoir une vie normale en dehors de Torchwood.
- et bien…

Ianto ne voulait pas que Jack s’apitoie sur son sort, mais c’était peut être le seul moyen de faire diversion après tout.

- Je n’ai rien en dehors de Torchwood monsieur… dit-il d’une voix timide
- Oh…

Jack sembla un instant attristé mais très vite une autre expression s’afficha sur son visage.

- Et bien si tu veux, on peut aller boire un verre dans mon bureau, discuter un peu, dit Jack en souriant.
- J’adorerai ça Monsieur, répondit le jeune homme

Tandis que Jack et lui remontait vers les niveaux supérieur, Ianto respira profondément, apparemment Jack avait déjà oublié le fait que Ianto n’était pas là où il aurait du être. Mais cela suffirait-il ?
Il savait qu’il aurait un choix à faire ce soir: se refuser à Jack de nouveau au risque de mettre le capitaine en colère, et le laisser faire, la meilleure des diversions possibles, si bien que Jack oublierait tout des étranges activités nocturnes du jeune homme.

Jack tendit un verre à Ianto avant de s’appuyer contre les bords de son bureau.

- Alors depuis que tu es à Cardiff, tu n’as pas eu l’occasion de faire de nouvelles connaissance ?
- Mon travail ne laisse pas beaucoup de temps pour ça monsieur.
- Tu n’as pas envie… de trouver quelqu’un pour t’amuser un peu ? Dit Jack en reposant son verre
- Peut être…

Ianto ne pouvait plus reculer de toute façon, il savait que les mots qu’il prononcerait l’entraineraient plus loin qu’il n’avait jamais été avec Jack. A cet instant Ianto n’avait plus envie de réfléchir, il avait envie que la douleur s’en aille quelques instants, il avait envie de Jack ici et maintenant.

- Peut être que je n’ai pas besoin de sortir pour ça, dit le jeune homme en levant un regard malicieux vers Jack.

Et le capitaine n’eu pas besoin de plus d’invitation. Il glissa une main dernière la nuque de Ianto et s’empara de ses lèvres. Ianto repoussa très loin la pensée de Lisa, se concentra sur la chaleur ses lèvres et les sensations qu’il ressentait.

Il se perdit dans ce baiser, c’était si bon d’avoir un corps pressé contre le sien, cette chaleur qu’il sentait naitre dans son ventre alors que la langue du capitaine quémandait l’entrée de bouche. Ianto se sentait revivre comme si des semaines de douleurs et de tristesse s’en aillaient enfin laissant place à l’incroyable sensation d’embrasser Jack.

Ianto laissa échapper un petit gémissement quand il quitta sa bouche pour s’attaquer à gorge, tandis que ses mains défaisaient sa cravate. Ianto commença à déboutonner la chemise de Jack pressé de découvrir ce corps dont cette nuit dans le hangar lui avait donné un aperçu, pressé de sentir les muscles fermes du capitaine sous ses doigts.

Jack avait retiré sa chemise et dévorait son cou et ses épaules de baisers et de légères morsures qui firent frissonner Ianto. Jack avait encore cette odeur si troublante et le jeune homme se sentit faiblir.

- Ianto, dit la voix tremblante d’excitation de Jack, tu es sur que c’est ce que tu veux.
- Oui oui, répondit le jeune homme sans réfléchir.
- Alors viens.

Le capitaine entraina Ianto vers ses quartiers, il ne voulait pas que leur première fois se fasse à la va vite sur son bureau, il voulait prendre son temps.

Une fois en bas, Ianto et Jack finirent de se déshabiller. Quand leurs peaux nues se pressèrent l’une contre l’autre, le jeune homme laissa échapper un hoquet de surprise. C’était si différent d’avec une femme, si différent d’avec…

Non ! Ianto refusa de penser à elle, il laissa ses mains s’égarer sur le magnifique corps de Jack, soutirant des soupirs de plaisir au capitaine alors qu’il laissa glisser sa main le long de son sexe dressé.

- Qu’est ce que tu a envie, demanda Jack tout en caressant le jeune homme.
- Je…

Ianto était étonné il aurait pensé que le capitaine prendrait les commandes, mais apparemment il se préoccupait de se voulait le jeune homme. Mais Ianto voulait que Jack prennent les commandes, il voulait se laisser aller dans ses bras et profiter de cet instant sans penser au lendemain.

- Je n’ai jamais…montrez-moi dit-il simplement.

Alors Jack allongea Ianto sur le petit lit, et s’entendit sur lui.

Ianto frissonna au contact du corps de Jack…

Au contact du corps nu de Jack pressé contre le sien réalisa-il, il aurait pensé être mal à l’aise ou effrayé et pourtant cela lui semblait parfaitement naturel.

Cette douce chaleur était si troublante. Jack l’embrassant, le touchant, le caressant... prenant sa virilité dans sa bouche. Le cœur de Ianto manqua un battement car c’était juste incroyable. Il vit Jack esquisser un sourire avant de reprendre son va et vient. Ianto serra ses mains sur les draps quand il sentit un doigt humide frôler son intimité avant de le pénétrer doucement. Le souffle court Ianto découvrait toutes ces nouvelles sensations, étrange mais pas désagréable. Et soudain Ianto ouvrit les yeux et laissa échapper un cri de surprise. Jack avait touché quelque chose et c’était fantastique. C’était donc ça se dit-il, avant de perdre vite toute capacité à réfléchir. Il eu vaguement conscience que Jack déchirait un préservatif. Rien n’avait plus d’importance, il n’y avait que cet homme qui l’emmenait vers des plaisirs qu’il n’aurait jamais imaginer…

******


Le retour sur terre fut plus brutal.

Quand Jack s’effondra contre Ianto essayant de reprendre sa respiration, Ianto réalisa ce qu’il venait de se passer et une vague de culpabilité s’abattit sur lui. Il avait trahit Lisa, il avait utilisé Jack juste pour quelques instant d’oubli.

- Je dois y aller dit Ianto se sentant affreusement mal.
- Reste encore un peu répondit Jack en frottant son visage dans le cou du jeune homme.
- Non non je vais rentrer.

Ianto s’arracha de l’étreinte du capitaine, récupéra ses vêtements éparpillés et retourna tant bien que mal chez lui. Une fois à la salle de bain, il s’aspergea le visage pour tenter de calmer son profond malaise.
Mais rien n’y faisait, il resta de longue heures éveillé, sans parvenir à faire disparaitre les sentiments qu’il ressentait. Il aurait au moins voulu se dire que cette expérience avec Jack avait été déplaisante et que jamais il ne le referait.

Si seulement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:42

Chapitre 3 :Everything Changes

Ce fut après cette nuit là que les choses commencèrent à changer et cela n’avait rien avoir avec Jack et Ianto.

L’équipe avait trouvé un gant étrange. Ils n’avaient pas été capables de comprendre son fonctionnement au départ. Jack sentait un étrange froid l’envahir, de même qu’Owen. Seule Suzie semblait capable de le faire fonctionner. Ce gant semblait capable de ramener à la vie. Enfin pour l’instant elle n’avait réussi qu’à ressusciter brièvement un rat de laboratoire d’Owen. Le gant rebaptisé donc « gant de la résurrection » Ianto était sur de pouvoir trouver mieux mais personne ne lui avait demandé son avis, semblait avoir des pouvoirs assez terrifiants. Ils avaient pris la décision de commencer à utiliser les corps de victimes de mort violentes pour le tester.

Abusant de leur pouvoir sur la police, l’équipe commença à envahir les scènes de crimes pour faire leurs essais. Ianto trouvait cette méthode vraiment immorale, se servir de ses personnes comme cobayes mais il ne n’osait faire part de son désaccord à personne. Il ne comprenait pas comment Jack pouvait approuver ça, c’était apparemment une idée de Suzie et elle semblait bien trop enthousiaste à l’idée de tester ce gant. Ianto trouvait cela macabre et effrayant.

Mais il avait bien assez avec ses propres problèmes pour se préoccuper de l’attitude de la jeune femme. Ianto essayait d’être le plus discret possible lorsqu’il rendait visite à Lisa le soir, surveillant si Jack n’était pas dans les parages avant de s’en aller. Mais il se fit de nouveau surprendre quelques jours plus tard. Il s’était attardé plus longtemps que prévu avec la jeune femme, elle était réveillée et il n’osa pas partir trop tôt. Il culpabilisait de préférer la trouver endormie mais il n’arrivait pas se faire à l’idée de la voir comme ça, qu’elle lui dise qu’elle souffrait, tout cela était bien assez dur sans entendre la douleur dans sa voix…

Du coup il n’avait pas eu le temps de terminer le nettoyage, il ne pouvait pas laisser les choses comme ça, il aurait pu venir plus tôt le lendemain matin mais Jack se serait posé des questions, Ianto était trop méticuleux pour laisser son travail inachevé.

Il finissait de faire la vaisselle des dernières tasses de café, en essayant d’être le plus silencieux possible mais bientôt il entendit des bruits de pas derrière lui.

- Ianto
- Oui monsieur ?
- Envie de distraction ce soir ?

Il devait dire non. Il pouvait dire non. Après tout il n’avait pas été surpris dans une activité inhabituelle. Jack serait déçu mais ne soupçonnerai rien de particulier. Il ne devait plus trahir Lisa, il ne devait plus utiliser Jack pour oublier. Il devait dire non.

Mais Ianto avait désespérément envie de dire oui. Juste encore une petite fois. Pour Lisa le mal était déjà fait et pour Jack et bien… être utilisé de cette façon ne le gênerait pas vraiment. Ce n’était pas comme s’il n’y prenait pas de plaisir lui non plus.

- Si vous me laissez quelques instants capitaine, je pourrai y réfléchir.
- Tu sais ou me trouver ! répondit Jack avec un insolent sourire.

Il était tellement sur de ma réponde, pensa Ianto, tellement sur de son charme. Alors donnons-lui raison. Après avoir terminé, Ianto enleva sa veste et sa cravate et les laissèrent sur le bureau de Jack, il défit les premiers boutons de sa chemise avant de descendre l’échelle pour le rejoindre.
Son cœur manqua un battement au spectacle qu’il lui était offert. Jack était étendu sur son lit, complètement nu. Son excitation déjà bien visible. Comme une friandise attendant tranquillement d’être dégusté. Alors le jeune homme ne se fit pas prier pour venir se régaler de ce qui lui était offert.

*****


Ianto se laisser tenter de plus en plus souvent, mais s'il arrivait à ne pas penser à Lisa quand il était avec Jack, il avait du mal à ne penser à Jack quand il était avec elle. Les lendemains de ses « distractions » était toujours identiques et les remords toujours aussi présent. Il lui était difficile de regarder la jeune femme dans les yeux et lui dire « je t’aime » alors que la veille il s’était jeté dans les bras d’un homme pour tenter d’oublier que la jeune femme était entre la vie et là mort et qu’il ne pouvait rien y faire.

Envahit par la culpabilité Ianto refusait les propositions de Jack pendant quelques jours, essayant de ne pas passer ses soirées au hub. Ianto n’avait pas trouvé beaucoup de moyens pour arriver à ne penser ni à Jack ni à Lisa, et le plus souvent il finissait dans un pub noyant sa morosité dans l’alcool.

Le barman avait fini par remarquer ce jeune homme qui semblait porter le monde sur ses épaules. Il avait bien essayé une fois de lui faire la conversation, mais il avait pu lui tirer à peine trois paroles. Alors il se contentait de le servir encore et encore jusqu’au qu’il décide qu’il avait assez bu pour la soirée.

Ce soir là il était assis à une table à l’écart comme d’habitude, ne demandant rien à personne. La soirée passait trop lentement, et il avait déjà eu mille fois l’occasion de se demander pourquoi sa vie était devenue si compliqué. Il ne remarqua pas qu’il avait attiré l’attention d’une jeune fille assise au comptoir discutant avec le barman.

- Tu le connais lui demanda t’elle ? il est mignon, si on aime le style employé de bureau
- Oh lui, c’est vraiment pas ton genre, trop déprimé
- Tu sais pourquoi ?
- Non, j’ai rien pu en tirer, mais ça te dis tu peux toujours tenter ta chance….

La jeune fille aimait les défis elle se dirigea vers la table du jeune homme.

- Je peux m’assoir demanda-elle de sa voix la plus sensuelle

Il était encore tôt et Ianto avait encore toute sa raison, il s’étonna donc fortement de cette intrusion, mais la politesse ne lui donnait aucune raison de refuser.

- Si vous voulez
- Je m’appelle Teyla, et vous ?
- Ianto dit-il sans conviction.

Il n’était pas du tout d’humeur à discuter avec une inconnue, même charmante, et encore moins d’humeur à flirter.

La jeune fille essaya pendant quelques minutes de lui faire conversation, mais elle n’obtient rien de plus que oui ou non.

- Je ne vous intéresse vraiment pas finit-elle par demander à court d’argument
- Non je suis désolé
- Pourquoi je ne suis pas votre genre de femme ?
- Vous êtes très jolie avoua Ianto, mais en ce moment ce serait plutôt le fait que vous êtes une femme qui ne collerait pas

Elle le regarda quelques seconde sans comprendre.

- Oh… dit-elle en réalisant finalement
- Excusez-moi je dois y aller.

Ianto avait dit la vérité, à cet instant il n’y avait qu’une personne qu’il avait envie de voir, et ce n’était ni une femme ni Lisa. Il prit le chemin du hub et quand il descendit l’échelle il vit le visage agréablement surpris de Jack.

- Tu as changé d’avis demanda-t-il alors que Ianto dégrafait les boutons de sa chemise

Ianto ne dit rien se contentant d’embrasser le capitaine. Jack prit ça pour un oui.

******


- Ianto demanda Jack alors que le jeune homme se rhabillait, as-tu été formé aux armes à feux à Torchwood Londres.

- Non monsieur, pourquoi ?
- Et bien ici tu pourrais en avoir besoin, on sait jamais, si tu ne fais rien demain soir je t’entrainerais.
- D’accord monsieur.

Voila qui va être intéressant pensa Ianto.

Le lendemain soir Ianto rejoignit donc le capitaine au stand de tir. La première partie de la séance se passa normalement, Jack semblait capable de bien se comporter et Ianto commençait à bien se débrouiller.

- Bien maintenant on va passer à un plus gros calibre, fait attention celui là a plus de recul.

Pour justifier cet avertissement, Jack vient se placer derrière Ianto, pour le retenir. Effectivement à chaque tir, Ianto se sentait repoussé en arrière et petit à petit il sentit quelque chose. L’érection de Jack frottait contre ses fesses de plus en plus, et il avait beaucoup de mal à se concentrer sur la cible.

- Monsieur, je ne pense pas être capable de gérer deux gros calibres à la fois, dit Ianto sarcastiquement.
- Vraiment ? c’est dommage il va falloir concentrer tout tes efforts sur un seul alors.
- Je sais lequel je vais choisir alors, répondit Ianto en posant son arme.

Il se retourna vers Jack et pressa son corps contre le sien, montrant au capitaine que la séance avait eu le même effet sur lui.

Jack commença à défaire la ceinture du jeune homme. Le saisissant par les hanches, il le renversa sur la table après l’avoir débarrassée. Ianto fit subir le même traitement au pantalon de Jack et bientôt les deux hommes pressèrent leur érections l’une contre l’autres.

Ce serait une étreinte rapide et brutale, l’adrénaline coulait encore dans les veines de Ianto et il voulait que Jack le prenne sur cette table, sans baiser superflu, sans perte de temps. Jack lui tendit le lubrifiant et il se prépara lui-même, suffisamment pour que ça ne fasse pas trop mal mais pas assez pour que le capitaine ne lui arrache pas un cri de surprise quand il le pénétra.

Les va et vient de Jack étaient rapides et désordonnés, les deux hommes était encore partiellement habillés, il n’y eu donc pas de caresse inutile, ils ne se préoccupaient pas du désir de l’autre.
Ils voulaient juste arriver à l’extase aussi vite que possible. Ianto commença à se caresser tout en contemplant son capitaine. Complètement hors de contrôle, la tête renversée en arrière, il était sublime et cela suffit à envoyer Ianto aux frontières du plaisir. Un ultime coup de rein et se fut finit. Puis il sentit la semence de Jack envahir son intimité prolongeant la délicieuse sensation.

Les deux hommes reprirent leurs respirations et se rhabillèrent en silence. Ianto jeta un dernier coup œil vers Jack avant de quitter la salle, puis il se ravisa. Il se retourna vers le capitaine.

- Merci pour la séance monsieur, c’était très instructif.

Jack commençait à ranger, il se retourna vers Ianto.

- Je pense qu’il te faudra quelques séances supplémentaires, j’ai encore plein de chose à te montrer répondit Jack avec un clin d’œil et un sourire insolent.

*****


Ce fut quelques jours après qu’arriva Gwen Cooper.

- Ianto ! entendit le jeune homme dans l’oreillette
- Oui monsieur ?
- Une femme va arriver avec des pizzas, laisse la entrer on va rigoler un peu
- Bien monsieur ! répondit Ianto étonné, mais après tout c’était lui le boss.

Il joua son rôle à la perfection, observant sur la caméra de surveillance ses interactions avec l’équipe. Elle était culotée ! Que croyait-elle, qu’elle parviendrait à menacer le secret de Torchwood, Jack se ferait une joie de la retconner.

Il décida de descendre voir commence cette histoire ce terminerait.

- Et voici Ianto Jones, il nettoie derrière nous, et s’assure que nous arrivions à l’heure
- J’essai de faire de mon mieux
- Et il porte bien le costume !
- Attention monsieur, c’est du harcèlement ! répondit Ianto en riant.

Jack était vraiment incorrigible de le présenter comme ça, mais au moins cela donnait à cette Gwen Cooper un bon aperçu du personnage.

Un peu plus tard dans la soirée, tandis que Jack était sur le chemin du retour, il indiqua à Ianto d’effacer toute trace de mention de Torchwood sur l’ordinateur de Gwen Cooper. Les gens étaient trop prévisibles, pensant que les ordinateurs étaient plus sécurisés que le papier.

- Si tu as envie de m’attendre ? demanda Jack malicieusement.
- Pas ce soir monsieur, il est tard.
- Comme tu voudras.

Le lendemain Ianto demanda à Jack des précisions sur la jeune femme.

- Alors monsieur, cette Gwen Cooper ?
- Elle a du caractère ! Intelligente et bornée elle fera un bon flic.
- Je n’en doute pas monsieur

Le capitaine ne fut donc pas si surpris de la voir sur la caméra de surveillance. Elle se souvenait. C’était assez rare, mais parfois les gens arrivaient à vaincre les effets du Retcon, cela montrait une certaine force de caractère. Et tout à coup Jack se précipita vers l’ascenseur invisible.

Quelques minutes plus tard, Ianto entendit la voix tremblante de Jack dans l’oreillette.

- Ianto, peux-tu… venir récupérer le corps de Suzie je dois m’occuper de Gwen.

Le jeune homme soupira tristement mais ne demanda pas plus détails, il alla nettoyer les dégâts de Torchwood comme il en avait pris l’habitude alors qu’il vit Jack prendre soin de la jeune femme dans son bureau. Il sentit une légère pointe de jalousie l’envahir mais il se trouva stupide. Jack ne lui appartenait pas bien au contraire.

Ianto fut chargé de remettre au coffres tout les objets qu’avaient sortit les membres de l’équipe. Ce n’était que des petits objets sans conséquences. Rien de comparable à ce que faisait Ianto, rien de comparable à la trahison de Suzie et qui l’avait conduite à la mort.

Etait-ce qu’il l’attendait s’il échouait. Serait-il tellement incapable de se regarder en face de nouveau qu’il en viendrait à commettre l’irréparable.

Ou bien Jack le trouverait le premier ? Peut être serait-il juste virer et retconner jusqu'à l’école primaire. Serait-ce si terrible de tout oublier ? La peur, les cris qui résonnaient encore dans ses oreilles depuis la bataille, cette odeur de sang et de chair brulée qu’il avait encore parfois la l’impression de sentir, la douleur qui ne le quittait pas, Lisa, Jack…

Jack le tira de ses sombres pensées alors que Tosh et Owen quittait le hub et que Gwen était assise devant le bureau de Jack.

- Ça va ? demanda Jack doucement pour que la jeune femme n’entende pas
- Oui oui, ça va, c’est toujours difficile de voir un collègue mourir dit simplement Ianto.

Il est un peu hypocrite de sa part de sembler si touché par la mort de Suzie, elle et lui n’avait jamais échangé plus de quelques mots et il l’avait toujours trouvé très étrange. Mais il fallait bien justifier la mine sombre qu’il affichait. Et de toute façon la mort de quelqu’un n’était jamais une chose facile.

- Je suis désolé dit Jack, je dois encore parler avec Gwen, tu veux qu’on se voit un peu plus tard.
- Ne vous en faites monsieur, ça va aller.

« Ne fais pas ça Jack ! » Pensa le jeune homme….

Le capitaine n’avait pas à réconforter Ianto, comme s’il était un couple ou quelque chose comme ça. Ils n’étaient que deux collègues ayant un peu de distraction ensemble, il ne devait pas se préoccuper de lui. Il ne devait pas essayer de prendre soin de lui car il ne faisait que rendre les choses plus difficiles encore.
Ianto refusait de s’attacher à Jack, il ne devait pas, il aimait Lisa, le capitaine ne comptait pas, il était juste une distraction. Il ne devait pas s’attacher, pour ne pas souffrir le jour ou il devrait le quitter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:42

Chapitre 4 : Day One
Il faudrait quelques jours pour que Gwen régularise son départ de la police et commence à travailler à Torchwood. Jack avait demandé à Ianto de l’accompagner pour une chasse au weevils. Il en voulait encore un peu à Owen et Tosh d’avoir utilisé des objets aliens et il avait envie de monter à Ianto comment capturer un weevils. Le jeune homme devait rester en arrière et regarder le capitaine opérer. La ruelle était sombre et à l’écart de la circulation et personne ne viendrait les déranger.

Il ne fallut que quelques secondes à Jack pour maitriser l’alien. Menotté et sédaté, il était en sécurité dans le SUV. Jack se retourna vers Ianto en souriant.

- Et voilà le travail ! dit Jack en riant
- Impressionnant monsieur dit Ianto avec un sourire appréciateur.

Le capitaine avait les yeux brillant d’excitation, et il y avait encore cet incroyable parfum qui émanait de lui. L’adrénaline devait exacerber ces fameuses phéromones. Jack voyait le regard de Ianto sur son corps, il plaqua le jeune homme contre le SUV et Ianto pouvait sentir que le capitaine était excité d’une toute autre façon. C’était juste irrésistible et il se sentit réagir instantanément.

- Quelque chose qui te fais envie Ianto ? demanda Jack avec un regard prédateur.

Ianto ne répondit pas, il se contenta d’embrasser le capitaine. Sa langue lui caressant la lèvre inférieure d’une manière qui faisait fondre le capitaine. Instinctivement il ondula ses hanches légèrement, sa virilité frottant celle de Jack à travers les tissus. Jack laissa échapper un gémissement et il mit ses mains dans le dos de Ianto pour le rapprocher encore plus de lui. Le contact était électrisant et Ianto ferma les yeux un instant savourant les sensations. Avec surprise il sentit le capitaine faire descendre sa main et caresser son membre tendu.

- Quelqu’un pourrait nous voir Jack murmura Ianto avec un regard interrogateur.

Il n’arriva pas à croire ce que le capitaine avait en tête.

- pourrait oui, mais on peut aussi rentrer si tu veux ? dit-il avec un sourire charmeur.

Mais Ianto n’avais pas envie de rentrer, il voulait rester juste là contre Jack. Après tout peu importait qu’ils soient dans une ruelle sombre, alors il entreprit de défaire la ceinture du capitaine et de glisser ses doigts à l’intérieur. Jack le regarda dans les yeux avec un grand sourire, heureux de son audace. Il fit subir le même traitement au jeune homme et bientôt leur érection se frôlèrent provocant des frissons de plaisir. Jack étouffa les gémissements de Ianto par un baiser et sa main rejoignit celle du jeune homme, caressant leurs membres tendu simultanément. Ianto eu un hoquet de surprise, c’était une expérience toute nouvelle et très intense. Sentir le sexe palpitant de Jack contre sien, la chaleur de sa mains les emprisonnant tout les deux. Ianto se perdit dans les sensations et il ne fallut pas longtemps pour que le plaisir ne les envahissent.
Ianto appuya sa tête contre l’épaule de Jack, il était soudainement épuisé. Jack l’entoura de ses bras et déposa un baiser sur le front du jeune homme, un étrange sourire sur ses lèvres.

- Tu es plein de surprise Ianto Jones,
- Vous aussi Monsieur, vous ne m’aviez pas dis que le travail de terrain puisse être aussi excitant, dit Ianto en riant
- Et tu n’as encore rien vu… chuchota Jack à son oreille

******


Aujourd’hui était le premier jour de la nouvelle recrue, cette Gwen Cooper que Jack avait été si pressé d’embaucher. Le capitaine leur avait dit qu’après « l’incident Suzie» il avait réalisé que Torchwood faisait fausse route et que désormais il fallait plus de tourner vers l’humain, collaborer avec la police si besoin et que Gwen serait parfaite pour faire la liaison. Ianto se garda bien de lui faire remarquer qu’il semblait avoir été particulièrement séduit par la jeune femme et que cela obscurcissait peut être un peu son jugement. Cela ressemblait étrangement à la façon dont lui-même avait été recruté, Jack ayant finit par céder, poussé par des raisons qui n’avait rien avoir avec le travail. Ianto se demandait seulement si la jeune femme suivrait le même chemin que lui et combien il faudrait de temps pour que Jack ne se laisse tenter.
Pour le moment la jeune femme ne s’en sortait pas trop mal, elle semblait avide de faire ses preuves et malgré les sarcasmes d’Owen (Ianto était bien placé pour comprendre comment le médecin pouvait être déstabilisant parfois) elle y parvenait.

Jack profita du premier repas avec la nouvelle recrue pour la régaler d’une de leur histoires insolites, et il ne résista pas à participer au récit de l’anecdote.

Ianto savourait cet instant avec les autres membres de l’équipe, petit à petit il avait la sensation de s’intégrer. Au départ, le fait qu’il soit ou pas le bienvenue dans cette équipe lui était complètement égal. Il était là pour Lisa et rien d’autre. Mais à force de passer du temps avec eux il avait finit par les apprécier, même Owen de temps en temps arrivait à se montrer aimable.

Il se demandait si cette Gwen Cooper changerait les choses, après l’épisode du gant, Jack avait souhaité donner à Torchwood un peu plus d’humanité et Ianto ne pouvait qu’être d’accord. Il ne voulait pas être affecté par le fait que cette Gwen plaise à Jack, il ne voulait pas être jaloux. Il se disait au fond que si Jack été distrait par la jeune femme ce ne serait que mieux pour lui. Mais il n’arrivait pas à faire taire cette petite voix au fond de lui. Le sexe pour lui n’avait jamais été quelque chose d’anodin, il y donnait toujours trop d’importance et il ne pouvait se sentir complètement détacher émotionnellement du capitaine.
Donc il était là à partager ce repas avec les autres, il se sentait libre, il avait envie de rire et ce ne lui était pas arrivé depuis longtemps.

Le visage de Gwen quand Owen lui avait dit qu’il pensait que Jack était gay était juste irrésistible. N’est pas l’air trop déçu Gwen ! pensa le jeune homme. Il se fichait de savoir si Jack était gay ou pas, il avait eu une assez bonne démonstration pour se faire une idée par lui-même, mais ça les autres n’avait pas besoin de le savoir.

Et Gwen avait commencé son discourt moralisateur.

Pendant quelques instants, il avait oublié la douleur, il s’était libérer du poids qui lui pesait sur la poitrine et elle avait réussi à tout gâcher. Envahit par la culpabilité, d’avoir oublié quelques instant Lisa, il ressentait les même émotions contradictoires, la même envie de se punir lui-même qu’après ses moments volés avec Jack.

Il sentit son estomac se serrer il ne pourrait plus rien avaler ce jour là.

La journée fut longue et pesante, Ianto ruminant ses incertitudes, rongé par ses sentiments contradictoires. Il n’avait pas plus envie de réfléchir au fait que Jack avait préférer s’occuper d’une main dans un bocal au lieu de poursuivre la jeune fille. Main qu’il était sur d’avoir déjà vu quelque part. Les autres membres de l’équipe regardait le capitaine d’un œil noir, mais il avait bien assez de ses problème pour ses préoccuper des secrets de Jack.

Le soir venu Jack vient trouver Ianto qui finissait ses corvées. Le jeune homme trouvait un peu de réconfort à ces taches. Il aimait que les choses soit propres et bien rangés, comme si ça contre balançait le chaos qu’il y avait dans sa vie.

- Alors Ianto que penses-tu de notre nouveau membre ? demanda Jack avec enthousiaste
- Ce n’est pas à moi de juger monsieur
- Je fais confiance à ton jugement
- Je pense qu’elle va se débrouiller avec un peu de temps
- Je le pense aussi dit Jack

Il s’approcha doucement, glissant ses bras autour de la taille de Ianto pour l’enlacer alors que le jeune homme terminait. Il posa son menton sur l’épaule du jeune homme. Ce geste était tendre, trop tendre pour Ianto, il sentit son cœur battre plus vite.

- Tu restes ce soir ? chuchota le capitaine à son oreille

Ianto voulait dire oui, oh comme il voulait dire oui, juste oublier pendant quelques heures, se perdre dans ses bras, mais il n’en avait plus le droit alors que Lisa souffrait seule en bas.

Il ne méritait plus ces instants, il ne méritait plus d’oublier….

- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée monsieur, je vais rentrer.
- Comme tu voudras, Jack s’écarta de lui à regrets.

Ianto ne vit par l’air déçu et malheureux de Jack alors qu’il se dirigeait vers la sortie. Une fois arrivé à son appartement sombre et froid, Ianto resta dans longtemps dans le noir à ruminer ses pensés. Des larmes silencieuses coulant sur son visage. Jack était sa lumière dans les ténèbres, quand il sentait son corps contre lui, il oubliait ou il se trouvait et pourquoi il était là. Et Ianto réalisa qu’il ne méritait pas ses instants de répit, il ne devait penser qu’à Lisa et à partager sa souffrance.

Cela devait prendre fin.

Les jours suivant quand Jack vint le retrouver après le travail Ianto trouva suffisamment de force en lui pour le repousser de nouveau.

- Monsieur, je pense que nous devrions arrêtez ça
- Oh … Vraiment ? et bien comme tu voudras dit-il doucement.

Jack n’était pas du genre à s’accrocher à un amant, si le jeune homme ne voulait plus de lui il n’allait certainement pas essayer de le faire changer d’avis. Mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir déçu. Il sentait bien que conflit émotionnel dont souffrait Ianto n’allait pas se régler si vite. Son corps était toujours en désaccord avec son cœur. Généralement le capitaine se moquait de ses choses là, il prenait du bon temps avec un amant et passait à autres choses. Là il avait commencé à s’intéresser à ce que le jeune homme pouvait ressentir ou désirer et cela ne lui était plus arrivé depuis longtemps.

Pour Jack cela sonnait étrangement comme une rupture, c’était stupide et il le savait mais cela ne signifiât pas que ce n’était pas douloureux. Il lui manquait déjà, depuis plusieurs jours Ianto était distant. Ce n’était pas seulement son corps qui lui manquait c’était la complicité et sa douce présence. Maintenant Ianto s’était remis en mode du parfait majordome et il semblait si lointain. Jack avait été heureux d’avoir trouvé quelqu’un pour combler un peu sa solitude, et ce n’était pas quelques aventures avec des amants occasionnels qui pourraient combler le vide que laisserait le jeune homme.

Plus tard, le capitaine fixait le plafond dans son lit de camps. Il y avait bien longtemps qu’il n’arrivait plus à dormir, peut être aurait-il pu avec la présence rassurante d’un certain jeune homme à ses cotés mais Ianto n’était jamais resté…

Les jours précédant n’avait pas été de tout repos, avec l’arrivée de Gwen. Toute cette pagaille qu’elle avait provoquée avec cette histoire avec Carys. Quand la jeune fille avait brisé la jarre contenant la main du docteur il avait eu si peur, c’était son seul moyen de le trouver et personne n’était capable de comprendre ça. Les autres membres de l’équipe l‘avait regardé avec un air d’incompréhension. Seul Ianto n’avait pas semblé le juger, comme s’il savait que ce qu’était cette main, après tout il venait de Londres et là bas, ont savait beaucoup de chose sur le docteur.

Il l’attendait depuis si longtemps, espérant qu’il puisse le guérir un jour. Et ce jour là… Jack avait eu plus de cent ans pour penser à ce qu’il ferait et ou il irait.
A cet instant il pensait au jeune homme, à son sourire, à l’expression de son visage quand Jack lui donnait du plaisir. Il imagina ses mains sur son corps, il ferma les yeux, laissant dériver ses pensées, il glissa une main jusqu'à son entrejambe et il ne fallut pas longtemps pour que le plaisir l’emporte en murmurant son nom.

*****


Les jours suivant Jack du passer beaucoup de temps avec Gwen pour sa formation. C’était vraiment ennuyeux toutes ces procédures à lui enseigner… Il eu à peine le temps de voir Ianto, il semblait préoccupé.
A la fin de la journée Gwen était dans son bureau en train de parler, Jack écoutait à peine il regardait Ianto à travers les vitres de son bureau, il était visiblement distant, d’habitude il ne quittait jamais le hub sans dire au revoir à Jack, mais peut être que la présence de la jeune femme le gênait ?

- Jack on pourrait aller boire un verre quelque part ? ou autre chose…

Jack se leva de son bureau, décidé à aller dire un mot au jeune homme avant son départ, il jeta à peine un regard à Gwen.

- Rentre chez toi on se voit demain !

La jeune femme visiblement vexé de si peu intéresser le capitaine, marmonna quelque chose et partit chercher ses affaires.

Jack remonta rapidement à l’office du tourisme.

- Ianto, appela Jack alors que ce dernier était prêt à partir
- Oui monsieur ?
- Est-ce que ça va ? tu as l’air préoccupé ces jours-ci
- Tout va bien monsieur, rien qui ne doive vous inquiéter
- Si tu as besoin de parler je suis là tu sais
- Monsieur, vous savez que c’est n’est pas une bonne idée

Le visage de Jack se ferma, il était blessé que le jeune homme ne puisse pas voir que Jack se sentait réellement concerné. Il se retourna vers la porte qui dissimulait l’entrée du Hub.

- Je sais aussi être humain de temps en temps dit-Jack tristement

Ianto se sentit coupable tout à coup d’avoir mal compris les intentions du capitaine, il ne voulait pas le blesser mais il était tellement préoccuper ces jours-ci qu’il n’avait pas réalisé.

Les jours précédent incapables de dormir, Ianto avait passé toutes ces nuits à faire des recherches et avait pris contact avec un expert en cybernétique. Il essayait de le convaincre de venir à Cardiff, et cela avait donné un petit espoir à Ianto. Il avait vu le capitaine passer toutes ces journées avec la nouvelle recrue et il s’était convaincu que Jack n’avait pas mis longtemps à lui trouver un remplaçant.

- Ça va les garçons ? demanda Gwen en passant la porte
- Bonsoir Gwen, dit Jack retournant au hub sans attendre de réponse
- Qu’est ce qui ne va pas avec Jack ? demanda-t-elle.
- Rien du tout, bonsoir Gwen, dit Ianto en quittant l’office du tourisme.

La jeune femme haussa les épaules et suivi le même chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:43

Chapitre 5 : Ghost Machine


Un soir, alors qu’il était plus de minuit Ianto vit Gwen remonter des profondeurs du hub, un étrange sourire sur les lèvres. Elle semblait toute contente d’elle-même et fit un petit signe à Ianto avant de quitter le QG.
Il n’eu pas le temps de s’interroger sur cette attitude étrange qu’il vit Jack arriver par même chemin

Oh…

Voilà qui explique tout.

Le regard des deux hommes se croisèrent un instant avant que Ianto se retourne pour finir ce qu’il était en train de faire.

- J’étais au stand de tir avec Gwen tenta d’expliquer Jack

Ianto sentit son cœur se briser, ainsi donc il n’avait été qu’un numéro sur une liste. Jack devait apparemment avoir un certain fétichisme avec les armes à feu. Un instant l’image de Gwen et du capitaine dans le stand de tir s’imposa à lui et il sentit la nausée monter en lui.

- Ce ne sont pas mes affaires monsieur.

Sa voix tremblait légèrement et il se maudit d’être à ce point affecté par l’attitude du capitaine.
Jack, tout d’abord, ne comprit pas la réponse de Ianto. Et quand il fit le rapprochement…

- Non ! ce n’est pas ce que tu crois, je n’ai pas… pas avec elle.

Ianto ne répondit pas. Il continuait de tourner le dos à Jack, il ne voulait pas qu’il voit les émotions défiler sur son visage.

- Je ne fais pas ça d’habitude, il n’y a eu que toi, sa voix se perdit dans un murmure.

Il s’approcha doucement du jeune homme, Ianto sentit son souffle chaud sur sa nuque. Pourquoi Jack faisait-il cela, pourquoi laissait-il croire à Ianto qu’il était important. Il ne devait pas être important, Jack n’était pas important.

Et pourtant, sentant sa présence derrière lui il ne pu s’empêcher de frissonner.

Jack remarqua la réaction du jeune homme, il laissa courir ses doigts le long de sa gorge savourant la douceur de sa peau. Il attendait que le jeune homme lui dise d’arrêter mais rien ne se passa. Alors il glissa une main sur sa hanche le rapprochant contre lui. Ianto ferma les yeux savourant la chaleur du corps de Jack contre lui et c’était tellement agréable.

Le capitaine murmura à son oreille

- J’ai envie de toi Ianto, de toi seul, je sais que tu en as envie toi aussi, sa voix douce et sensuelle était si troublante

Les mots eurent raison de la volonté du jeune homme. Il se retourna et attira le capitaine à lui pour un baiser passionné. Et puis tout à coup il ouvrit les yeux, et s’interrompit horrifié de s’être encore laisser aller. Il s’éloigna rapidement du capitaine.

Mais Jack ne l’entendait pas ainsi. Il rattrapa le jeune homme par le bras et Ianto en tentant de se dégager trébucha sur le canapé, entrainant Jack avec lui.

Le capitaine emporté par son désir reprit ses baisers alors que Ianto tentait de résister. Les lèvres de Jack s’égarèrent sur sa gorge lui soutirant un gémissement.

- Non non s’écria Ianto.

Mais ses mains avaient agrippé les épaules du capitaine et il ne luttait plus vraiment. Jack avait défait les premiers boutons de sa chemise, et il dévorait son cou et ses épaules, Ianto se laissa aller au plaisir de cette bouche avide et mit sa raison de coté.

Les deux hommes roulèrent à terre. Jack défit la ceinture du jeune homme libérant son sexe tendu. Sans hésiter un instant, ses lèvres se refermèrent sur l’érection du jeune homme et Ianto laissa échapper un cri de plaisir. Ses hanches se soulevaient intimant au capitaine de le posséder plus encore.

Jack glissa deux doigt dans sa bouche et s’introduisit dans l’intimité du jeune homme lui soutirant des gémissent de plaisir et de douleur mêlée. Ianto ne résista pas à la double stimulation et il se laissa aller dans la bouche du capitaine. Jack retourna embrasser le jeune homme, lui imposant un baiser avide. Puis il fit glisser son pantalon sur ses chevilles, avant de retirer sa propre ceinture.

Ianto fixait le plafond, il n’avait plus envie de résister. Il laissa le capitaine faire tout ce qu’il voulait, il semblait comme possédé. Bientôt il sentit la brulure de la pénétration mais il se sentit incroyablement vivant à la fois. Voir le capitaine le désirer à se point était tellement grisant. Le plaisir l’envahissait de plus en plus en plus à que le capitaine continuait ses va et vient. Il avait son visage enfouit contre sa gorge et gémissait son nom.

Le plaisir les emporta très vite tout les deux. Jack s’effondra sur le torse de Ianto avant de rouler sur le sol à coté de lui. Quand il reprit ses esprits, il constata avec horreur ce qu’il venait de faire.

- Je suis désolé, je ne voulais pas…

Ianto refusait de laisser le capitaine culpabiliser, il ne voulait pas de ses excuses. Il l’avait voulu aussi, et c’était exactement ce dont il avait besoin. Il ne pouvait pas laisser le capitaine lui faire l’amour ça il n’en avait pas le droit. Ce qu’il voulait c’était des étreintes brutales ou les sentiments n’avaient pas leur place. Il s’était laissé emporter par son désir voilà tout. C’était une pitoyable tentative de se pardonner à lui-même d’avoir encore trahit Lisa

- Ne dit rien, le coupa Ianto, J’aurai pu t’arrêter si je l’avais voulu.

Jack se redressa et regarda le jeune homme. Il s’en voulait tellement de s’être laisser emporté. Il avait un gout amer dans la bouche. Il aurait voulu prendre dans le jeune homme dans ses bras et implorer son pardon. Il aurait voulu lui donner un peu de tendresse mais le jeune homme ne se l’autorisait pas. Il refusait le réconfort qu’aurai pu lui donner Jack. La seule chose qu’il s’était autorisé était ce sexe brutal sur ce sol glacé. Pourquoi le jeune homme le repoussait-il ainsi, pourquoi n’acceptait-il pas la présence de Jack dans sa vie, il aurait mérité tellement plus que ça. Il aurait mérité que Jack prenne soin de lui et à la place…
Jack pris sa tête dans ses mains incapable de comprendre.

- pourquoi me laisses-tu faire ça demanda tristement le capitaine, alors que si tu voulais toi et moi…
- je ne peux pas, dit Ianto en l’interrompant, je n’en ai pas le droit.

Jack lança à Ianto un regard interrogateur, mais il savait que Ianto ne répondrait pas. Les deux hommes se rhabillèrent en silence. Ianto quitta le hub sans un regard pour le capitaine.

Jack alla se servir un verre dans son bureau.

Il ne le toucherait plus jamais.

Dans sa salle de bain, Ianto fit glisser ses doigts sur la marque bleu violette que Jack avait laissé sur son épaule. Emporté par son désir il n’avait même pas du le remarquer. Il ferma les yeux un instant, il pouvait encore sentir l’odeur de Jack sur son corps, et rien que d’y penser il se sentait réagir de nouveau. Il fallait mettre le plus de distance entre lui et Jack. Ce n’était pas du capitaine dont il devait se méfier désormais, c’était de lui-même. En sa présence il n’arrivait plus à penser correctement. Jack n’aurait même plus besoin d’aller le chercher, se serait Ianto qui se jetterait sur lui à la première occasion. Et c’était trop dangereux pour son propre bien, il refusait de s’y laisser prendre de nouveau.

*****


Les jours qui suivirent Jack se comportant comme un patron exemplaire envers Ianto. Il n’eu plus aucun geste ni aucune paroles équivoques envers le jeune homme. Jack respectait sa décision.
Ianto le comprit parfaitement et il en était reconnaissant. Il se concentra sur sa petite amie. Le docteur Tanizaki avait accepté de venir et sa visite aurait lieu la semaine suivante. Ianto ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur.

Que se passerait-il si le docteur était incapable de la guérir, la jeune femme s’affaiblissait de plus en plus, la regardera-il mourir petit à petit ?

Ianto voyait les jours défiler avec anxiété, il essayait de faire son travail avec le plus de sérieux possible mais il n’y avait pas un jour ou ses mains ne tremblaient pas un peu. Il s’isolait le plus possible que se soit aux archives ou à l’office du tourisme. Il n’arrivait plus à regarder les autres membres de l’équipe alors que la trahison étant en marche. Que bientôt il introduirait un étranger, utiliserait les ressources de Torchwood pour sauver sa fiancée avant de fuir très loin.

L’espoir et la peur se mêlait dans sa tête, arriverait-il à faire rentrer le docteur dans le hub, aurait-il suffisamment de temps et de courage, se ferait-il surprendre ? Il ne voulait pas penser à ce que ferait Jack s’il découvrait la vérité. Quelle serait sa réaction quand il comprendrait que Ianto l’avait trahit et manipulé depuis le début. Il s’en voulait tellement d’avoir fait ça. Le capitaine était devenu tellement important pour lui au fil du temps. Et l’idée de lui faire du mal déchirait le cœur de Ianto.

Les jours passèrent et le docteur arrivait le lendemain. Ce serait peut être son dernier jour à Torchwood.
S’il réussissait Ianto avait promis à Lisa de l’emmener très loin d’ici, un endroit ou personne ne les retrouverait. Ianto avait tout préparé. Profitant des ressources de Torchwood, il se procura de fausses cartes identités, un compte bancaire et de quoi assurer leur départ.

S’il échouait… et bien Ianto ne savait pas s’il serait capable de continuer si Lisa n’était plus là. Aurait-il la force de se lever tout les matins et de venir travailler pour l’institution qu’il l’aurait tuée ?
Et si Jack découvrait la vérité, Ianto savait qu’il serait certainement viré et sa mémoire effacé ou pire encore.
Alors il était fort probable qu’il ne reverrait jamais plus le capitaine. Il ne devait pas ressentir ça mais c’était plus fort que lui, à l’idée de ne plus le voir, il sentit son cœurs se serrer. Il aurait voulu le prendre dans ses bras une dernière fois, poser ses lèvres sur ses lèvres pour un dernier baiser mais il ne pouvait pas faire ça. La seule chose qu’il pouvait faire était lui dire un semblant d’au revoir au capitaine juste au cas où.

A la fin de la journée il vint le trouver dans son bureau avant de partir. Depuis « l’incident » il n’était plus venu. Le capitaine lui avait manqué, ce n’était pas juste le réconfort ou le sexe qui lui avait manqué. C’était sa complicité et son amitié.

Jack était assis à son bureau, il leva la tête en entendant le jeune homme arriver. Il pensait avoir compris, pourquoi Ianto le fuyait depuis ce jour là. Il se disait qu’il était encore en deuil de sa petite amie et que le fait de coucher avec lui, avec un homme, trahissait sa mémoire. Ianto semblait être quelqu’un de profondément loyal et passionné, incapable de passer à autres chose alors qu’il aimait toujours à la jeune femme. Et au fond Jack pouvait tout à fait le comprendre. Lui-même n’ayant jamais pu oublier Rose et le Docteur même après plus de 100 ans. Il aurait juste voulu que le jeune homme arrête de punir lui-même pour avoir envie de continuer à vivre. Mais Jack était prêt à attendre que le jeune homme arrive à dépasser ça, il attendrait qu’il soit prêt et qu’il revienne vers lui.

- Monsieur, je vais rentrer si vous n’avez plus besoin de moi,
- Non merci Ianto, rentre chez toi la journée a été longue.
- D’accord monsieur

Ianto aurait voulu dire quelque chose mais il n’osa pas, que pouvait-il dire de toute façon. Il commença à s’éloigner.

- Ianto !
- Oui ? dit le jeune homme en se retournant
- Prends soin de toi
- Merci Jack, répondit Ianto.

Ianto regarda le capitaine dans les yeux, c’était la première fois qu’il osait l’appeler par son prénom et cela sonnait comme un adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:43


Chapitre 6 : Cyberwoman

Ianto s’effondra à genoux devant le corps de la jeune femme.

Lisa

Sa belle et brillante Lisa était morte.

Et pour la première fois Ianto réalisa qu’il avait eu tort, que la jeune n’était plus elle-même depuis bien longtemps, que la machine l’avait manipulé, et qu’à l’ instant où elle avait été libre elle avait cessé d’être Lisa. C’était tellement injuste, elle était jeune, si brillante et Torchwood lui avait pris sa vie.
Ianto avait fait tout ça pour rien, toute cette souffrance, ces innocents morts par sa faute, il avait trahit la confiance de Jack, il avait tout perdu, pour rien…

Jack regardait le jeune homme souffrir devant lui. Toute sa colère avec disparu devant cet énorme gâchis qui lui laissait un gout amer. D’un signe de tête il renvoya les autres. Il voulait rester seul avec Ianto.
Il s’avança vers lui, et posa une main sur son épaule,

- Ianto dit-il doucement

Le jeune homme retourna vers lui un regard baigné de larmes, et soudainement il frappa le torse de Jack avec ses points

- Pourquoi pourquoi hurla- il avant de s’effondrer en pleurant dans les bras du capitaine.

Il resta longtemps à pleurer, le capitaine dégagea les cheveux de son front. Il semblait si fragile et vulnérable à cet instant. Si jeune, trop jeune pour avoir vécu toute cette souffrance.

Jack ne savait pas quoi faire de lui, il ne pouvait pas le renvoyer chez lui, il tenait à peine debout. Pourrait-il le laisser là et partir sans se retourner. Faire comme si le jeune homme ne comptait pas. Mais à cet instant il ne voulait pas penser à ses sentiments pour Ianto. Il devait réagir comme son supérieur, et son devoir lui disait qu’il devait le ramener chez lui, et veiller à ce n’il ne fasse rien d’inconsidéré. Le jeune homme complètement bouleversé et déraisonnable était capable de tout, et même du pire.

Ianto était tellement épuisé, qu’il remarqua à peine que Jack le souleva dans ses bras, à peine qu’il le porta dans le SUV pour l’amener jusqu'à chez lui. Il regardait le paysage défiler, comme anesthésié, incapable de parler ou de réagir.

Le capitaine le porta jusqu'à son lit et Ianto ne bougea pas trop anéanti par la douleur, mais consciemment ou pas il agrippa ses mains aux épaules de Jack et ne le laissa pas partir.
Alors Jack resta comme ça, dans les bras du jeune homme brisé. 

Le capitaine avait déjà pardonné à Ianto Jones l’employé, ils avaient tous failli à un moment ou à un autre, après tout, pour son premier jour, Gwen avait été plus ou moins responsable de la mort de tous ses hommes. Et lui-même avait failli causer cette catastrophe ce jour là il y a bien longtemps, et le docteur lui avait appris que tout le monde méritait une seconde chance.

Mais l’homme se sentait profondément blessé, il avait le sentiment d’avoir été manipulé, qu’on s’était servi de lui et ça se serait plus difficile à oublier. Il se trouvait trop bête, il aurait du savoir que quelque chose n’allait pas. Ianto l’avait harcelé pour se faire embaucher et Jack ne s’était vraiment jamais demandé pourquoi. S’il avait pensé avec sa tête pour une fois. Pour un homme qui avait vécu si longtemps il manquait parfois de jugement.

Enfin de compte ça expliquait l’attitude de Ianto, il avait vu juste sauf que Lisa n’était pas vraiment morte. Il y avait-il au moins quelque chose de sincère chez Ianto ? Ou bien lui avait-il menti depuis le début. C’était il servit de lui pour faire une diversion, pour détourner son attention de ses activés. C’était-il forcé ? A cette idée Jack sentit la culpabilité l’envahir à la pensé de leur dernière fois ensemble.
Et pourtant il se souvenait de ses réactions, de ses soupirs, de l’expression de son visage, tout cela ne pouvait pas être feint…

Jack aurait du laisser le jeune homme seul mais même s’il se sentait blessé, il ne voulait pas le laisser avec sa détresse. Il sentait bien qu’on fond de lui, il avait toujours envie de le protéger et de prendre soin de lui. Et pour ce soir il lui laisserait le bénéfice du doute, il attendrait les explications du jeune homme pour prendre une décision.

Il espérait que le jeune homme qu’il tenait dans ses bras n’était pas qu’un mensonge car il ne se sentait pas prêt à le laisser partir.

Aux premières lueurs du jour, Ianto se réveilla, troublé de sentir toujours les bras du capitaine autour de lui. Il ne savait pas quoi dire, après tout ce qu’il s’était dit la veille aucun merci, aucun je suis désolé, n’avait plus de sens. Il ne devrait même pas être là, mais au fond de lui, Ianto savait qu’il était le seul qu’il voulait voir.

Il avait tout perdu, sa fiancé, son travail sans doute, la confiance de son capitaine… Et le savoir là inquiet pour lui, était encore une petite lueur d’espoir dans les ténèbres.
Il s’écarta de lui à regret et le froid l’envahit tout à coup. Il sentit sa tête lui tourner alors qu’il essayait de se relever. Jack le regardait et Ianto n’avait pas le courage d’affronter son regard.

- Tu devrais te changer, pendant ce temps je vais voir si je peux te préparer quelque chose à manger.

Ianto hocha la tête et se dirigea vers la salle de bain sans dire un mot.

Il resta longtemps sous la douche, il voyait le sang de Lisa disparaitre peu à peu, et les images lui revinrent brutalement, il se laissa glisser à terre, et resta sous l’eau sans bouger. Au bout d’un moment Jack fini par s’inquiéter. Il frappa doucement à la porte

- Ianto ça va ?

Pas de réponse

Il ouvrit prudemment la porte. Ianto était prostré là, l’eau était gelée et il ne semblait même pas sans rendre compte. Jack se précipita pour couper l’eau et l’envelopper dans une grande serviette. Il le remmena à la chambre, essayant de le réchauffer du mieux qu’il pouvait. Il se demandait s’il devait le laisser là, mais Ianto ne semblait pas en mesure de réagir. Il chercha dans un tiroir de quoi l’habiller.

- Habille toi et viens déjeuner, c’est un ordre !

Tout à coup cela plus facile à Ianto, obéir, ce n’était pas si difficile.

- Oui monsieur, murmura t-il.

Il sortit de la chambre quelques minutes plus tard, un t-shirt et un bas de survêtement qui lui donnait un air juvénile.

Jack avait fait du thé et des toasts. Il essaya de grignoter un morceau, mais il restait coincé au fond de sa gorge. Il arriva cependant à boire quelques gorgées de thé et Jack semblait satisfait.

- Je vais te laisser maintenant, ça ira ?

Ianto hocha doucement là tête. Jack s’apprêtait à sortir, mais au dernier moment il se retourna
- Je veux te voir dans mon bureau cet après midi cet un ordre.

Suivre les ordres c’était facile.
*****


Aussitôt après avoir quitté l’appartement de Ianto, Jack retourna eu hub et descendit dans les étages inférieurs. Owen s’était occupé des corps d’Annie et de Lisa mais tout le reste était dans l’état ou Ianto l’avait quitté la veille.

L’atmosphère de cet endroit était étouffante et même limite angoissante. Jack regarda les traces de sang par terre et frissonna de dégout. Les cybermen étaient vraiment une des espèces les plus haïssables qu’il n’ait jamais rencontré, Ianto n’avait pas mérité de devoir subir tout ça.

Combien de temps Ianto avait-il du passer dans cette pièce à se torturer, essayant de trouver un moyen de sauver sa petite amie. Toutes ces semaines durant ou il était resté tard dans la nuit, prenant à peine le temps de dormir parce qu’il devait prendre soin d’elle.

Comment Jack n’avait-il pu se douter de rien. Comment avait-il pu être à ce point aveugle. Toute cette incroyable installation. A cet instant il aurait du être en colère de voir tout ce que le jeune homme avait fait derrière son dos, mais il ne voyait que des longues heures de souffrance pour Ianto qui avait pensé faire ce qu’il croyait juste. Il voyait les menus objets qu’il avait apporté pour essayer de rendre la pièce un brin plus chaleureuse, et cela reflétait combien Ianto pouvait être dévoué, loyal et tellement courageux d’avoir enduré tout ça.

Jack avait besoin de sortir de cette pièce et d’aller prendre l’air, mais c’était à lui de faire, alors une par une, il commença à démonter l’unité de conversion, résistant à l’envie de la détruire à main nue.


L’après midi venu Ianto entra dans le hub, il avait peur de ce qu’il l’attendait, qu’est ce que Jack allait faire de lui ? Il ne voulait pas perdre ses souvenirs, même si c’était douloureux c’était tout ce qui lui restait. Il leva la tête, Jack était avec Gwen et lui adressa un petit signe de tête. Il ne savait pas quoi faire alors il commença à ranger tout le gâchis qu’ils avaient laissé depuis la veille.

Puis Jack retourna dans son bureau, Ianto savait que c’était le moment de vérité. Il s’approcha doucement, alors que Jack lui faisait signe d’entrer.

- Qu’est ce que tu veux faire Ianto ? Rester avec nous ? tu es libre de partir.
- Je…

Ianto ne comprenait pas, il s’attendait à des reproches mais pas à ce que Jack lui laisse le choix.

- Je ne veux pas partir monsieur

Non il ne voulait pas, pas seulement pour ne pas perdre ses souvenirs, mais Torchwood était tout ce qui lui restait, l’équipe, Jack il n’avait plus que ça au monde. Jack avait raison, on avait toujours quelques chose à perdre.

Jack inspira profondément, puis demanda en le regardant dans les yeux.

- Ianto…ce qui se passait entre nous c’est juste pour faire diversion ?

Il resta un instant interdit, c’était ça qui le préoccupait tant.
Il voulait savoir s’il s’était servi de lui depuis le début.

- La première fois … oui dit-il d'une voix tremblante

Jack regarda le jeune homme, il ne mentait pas. Il ne put s’empêcher de se sentir soulager, il y avait vraiment eu quelque chose finalement, pas la première fois mais ensuite Ianto était revenu vers lui parce qu’il le voulait, parce qu’il en avait envie.

Seulement il faudrait encore un peu de temps à Jack pour accepter le retour du jeune homme et il ne le pensait pas capable de reprendre le travail si vite.

- Tu es suspendu pendant 4 semaines
- Bien monsieur dit Ianto en baissant la tête.

Alors il garderait ses souvenirs, et maintenant il devrait vivre avec ce qu’il avait fait.
Ianto allait partir, au moment de passer la porte, il se retourna vers le capitaine

- Monsieur… ce que j’ai vous ai dit hier, je ne le pensais pas
- Je sais dit simplement Jack.

Ianto hocha la tête et sortit, les derniers mots du capitaine était presque un murmure

- Prend soin de toi Ianto.

Ianto retourna à son appartement, cet endroit froid et impersonnel ou il ne s’était jamais senti chez lui. Les affaires de Lisa encore dans les cartons qui ne serait jamais déballés. Ianto fut pris de panique à l’idée de devoir rester là quatre semaines avec pour seule compagnie ses souvenirs et ses regrets. Il n’y avait qu’une seule chose à faire pour ce soir, boire jusqu'à l’inconscience.


Dernière édition par itsuki le Mar 14 Juil - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:44

Chapitre 7 : Suspension
1ère semaine

Jack n’avait cessé de penser à Ianto toute la semaine. Il avait résisté à l’envie ne lui rendre visite plus tôt mais il ne pouvait s’empêcher d’être inquiet pour lui. Alors tout les soirs il était passé devant chez lui juste pour s’assurer que tout allait bien. Il y avait de la lumière aux fenêtres et c’était plutôt bon signe. Il était rassuré jusqu’au lendemain. Au soir du 7ème jour il se dit qu’il lui avait laissé suffisamment de temps pour se permettre d’aller le voir.

Lorsque Ianto ouvrit la porte de son appartement, Jack sentit son cœur se serrer. Le jeune homme était vraiment dans un état déplorable. Pas rasé, portant des vêtements informes, les yeux rouge, Ianto n’allait vraiment pas bien du tout.

- Qu’est ce que tu veux Jack ! aboya le jeune homme.

Il n’était clairement pas d’humeur à recevoir de la visite mais le capitaine n’était pas du genre à laisser tomber. Comme Jack ne répondait pas, il laissa la porte ouverte et retourna s’assoir sur son canapé, se servant un verre, il ne prêtât aucune attention au capitaine. Jack ne savait pas quoi dire, il savait que ce serait une période difficile pour le jeune homme mais il ne s’attendait pas à ça. L’appartement était dans un état déplorable, tout cela ressemblait si peu au Ianto qu’il connaissait que Jack en fut un peu déstabilisé.
Il resta longtemps à le dévisager attendant que le jeune homme dise quelque chose

- Ianto…
- Quoi !
- Je suis désolé… dit-il machinalement réalisant à ce moment précis que c’était la dernière des choses à dire.
- Désolé ? DESOLE ? je ne vois vraiment pas de quoi tu devrais être désolé dit Ianto brutalement, de l’avoir tué ? j’ai bien compris merci ! ce n’était plus LISA, tout ce temps passé à me torturer, essayant de trouver un moyen de la sauver n’aura servit à rien, c’est ça ? Ce n’était plus qu’une machine, elle a tué des innocents à cause de moi et pour rien !
- Tu ne savais pas, ce n’est pas ta faute…
- Tu crois ça ? Peut être que j’aurais du essayer plus fort, si je n’avais pas passé autant de temps dans ton lit peut être que j’aurai pu trouver un moyen de la sauver. Tout ces instants que j’ai perdu j’aurai du être avec elle parce maintenant c’est trop tard ! Alors ne soit pas désolé Jack !

Ianto était en colère, et Jack savait qu’il ne pensait pas ce qu’il disait, et qu’il le regretterait peut être dès que la capitaine passerait la porte mais cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas atteint par les paroles de Ianto. La colère était une étape parmi d’autre, il savait qu’elle ne durerait pas, il était la cible idéale, et il encaissa les reproches sans broncher.

Quand le jeune eu apparemment fini, il se contenta d’hocher la tête et de se diriger vers la sortie.

- Je reviendrai la semaine prochaine.

Et Ianto claqua la porte derrière lui.

Quand Jack retourna au hub les paroles de Ianto résonnaient encore à ses oreilles. Jack se sentait affreusement mal, pour la première fois il voyait les choses du point de vue du jeune homme. Pendant des semaines et des semaines il avait du subir les avances de Jack. Il n’avait pas réalisé, comment aurait-il pu se douter de la situation. Le jeune homme avait finit par céder et même s’il ne l’avait pas réellement forcé, Ianto avait du se sentir si mal, d’être tiraillé entre son amour pour la jeune femme et… qu’est ce que c’était en fait. Son désir pour Jack ? Ou juste un moyen d’oublier un peu, de tromper sa solitude. Mais de toute façon Jack n’avait fait que rendre les choses plus difficiles pour lui. Ianto avait raison d’être en colère contre lui finalement.

Jack sentait la fatigue l’envahir, il alla se servir un verre essayant d’oublier tout le mal qui avait fait au jeune bien malgré lui.

2ème semaine

Les jours suivant envahit par la culpabilité, Jack n’avait plus osé vérifier l’appartement de Ianto. Il ne semblait pas près à commettre l’irréparable, ce que le capitaine avait craint au début. Il ne savait plus quoi faire. C’était son devoir de capitaine de prendre soin de son employé mais il redoutait une nouvelle confrontation. Et si le jeune homme restait en colère contre lui, et s’il ne lui pardonnait pas ? Jack n’était pas prêt à perdre le jeune homme, et ce fut plein d’incertitude qu’il se présenta chez Ianto à la fin de la 2ème semaine.

Cette fois ci, Ianto baissa les yeux quand il ouvrit la porte à Jack, il ne dit rien et alla simplement préparer une tasse de café et la posa sur la table basse.

- Hum ma première tasse depuis 15 jours ça m’as manqué.

Ianto lui lança un regard interrogateur.

- Quand on est habitué à la perfection…

Ianto esquissa un petit sourire avant que son visage ne reprenne une expression douloureuse.

- Jack je suis désolé pour l’autre jour….
- Ne le soit pas c’est une réaction normale, dit-gentiment le capitaine, comment va tu ?
- Mieux je pense, dit-il en haussant les épaules, j’ai essayé de ranger un peu, déballer des cartons mais …

Ianto tourna la tête il sentait les larmes monter de nouveau et il ne voulait plus se montrer faible devant lui.

- Si tu veux je peux venir dimanche pour t’aider à les ranger ? osa demander Jack pas sur que le jeune homme soit prêt à accepter son aide.
- Oh… et bien oui je veux bien merci

Ils restèrent un moment silencieux, encore tout les deux mal à l’aise

- Comment vont les autres finit par dire le jeune homme
- Bien, on ne s’en sort pas trop sans toi, dit-il honnêtement, je n’arrive pas à croire qu’on est pu se passer de toi un jour.

Le visage de Ianto s’illumina un petit peu. Jack en profita pour regarder le jeune homme,

- tu as mangé quelques chose au moins s’inquiéta le capitaine

Le jeune était visiblement amaigri et Jack se doutait qu’il ne devait pas avoir eu le courage de sortir faire les courses. lanto baissa les yeux n’osant répondre. La capitaine alla voir le frigo il était complètement vide.

- Bon je reviens.
- Non jack tu n’as pas à faire ça !

Une demi-heure plus tard Jack revient avec plusieurs sacs de course.

- Il y a bien longtemps que j’ai pas fais ça plaisanta Jack j’espère que ça t’ira, et tache de te nourrir correctement c’est un ordre.

Ianto hocha la tête en guise de réponde, Jack abusait un peu de son pourvoir de chef à cet instant mais il devait bien reconnaitre qu’il était soulagé que Jack ai toujours envie de prendre soin de lui.

- Je vais y aller maintenant, ça ira ?

Jack n’osait pas rester plus longtemps, ils avaient encore des choses à se dire, mais il était trop tôt pour avoir cette conversation.

- Ça ira, merci Jack

- Je viendrais pour midi dimanche, j’apporterai le déjeuner dit Jack avec un sourire.

Quand Jack quitta l’appartement de Ianto il fut réellement soulagé. Les choses s’étaient améliorées. Ianto semblait aller un peu mieux et il était prêt à accepter son l’aide de. C’était bon signe. Et surtout il ne semblait plus en vouloir, et le poids qu’il avait eu sur la poitrine toute la semaine s’était envolé, il respirait enfin.

3ème semaine


Jack avait de bon espoir pour cette journée, il espérait que cela permettrait à Ianto d’avancer et d’aller de l’avant. Une manière de mettre le passé de coté. Faire de cet appartement son chez lui pour commencer une nouvelle vie. Il se doutait que les souvenir de Lisa seraient omniprésents, mais il espérait que sa présence l’aiderait à surmonter ça. En tout cas Jack ferait tout pour qu’ils passent une bonne journée.
Ianto semblait aller mieux, il avait ouvert les fenêtres laissant entrer la lumière du jour et l’appartement semblait tout de suite plus accueillant. Il avait préparé la table et les deux hommes partagèrent le repas tranquillement. Le silence était encore parfois un peu gênant mais Ianto arrivait à se détendre de plus en plus.

Après une autre tasse de café les deux hommes avait plus d’entrain. Jack aida Ianto à monter les étagères et Ianto laissa échapper un petit rire de voir Jack complètement perdu dans les plans de montages. Jack n’eu même pas besoin de se forcer pour être ridicule, les meubles en kit s’en chargèrent pour lui. Après plusieurs péripéties les livres de Ianto avait retrouvé la place qu’ils leur revenaient.

Ianto était partit dans la chambre, quand Jack commença à ouvrir les derniers cartons. Le cœur de Jack manqua en battement quand il trouva dans un des cartons une photo de Ianto et de Lisa. Le jeune homme avait un sourire radieux comme Jack ne l’avait jamais vu. Le jeune n’avait pas mérité toute cette tristesse. Torchwood lui avait pris toute sa vie et Jack continuait de l’enfermer dans cet univers.

Jack refusait de penser au futur en général, se disant toujours que l’important était le moment présent. Mais devant cette photo d’un Ianto si heureux et insouciant, il ne put s’empêcher de se demander combien de temps faudrait-il avant que le jeune homme ne perde la vie au service de Torchwood. Peut être aurait-il du prendre la décision pour lui et lui redonner une seconde chance d’avoir une vie normale. Mais Jack ne se sentait pas prêt à le laisser partir.

Il regarda ensuite Lisa. Il ne voulait pas se sentir coupable, il savait que celle qu’il avait exécutée n’était plus humaine. Mais quand il voyait cette belle jeune femme, il n’arrivait pas à s’ôter l’idée qu’il était un peu responsable. S’il avait remarqué l’attitude étrange de Ianto, peut être aurait-il pu faire quelque chose. Il n’y avait aucun remède mais la jeune femme aurait pu partir en paix et il aurait évité toute cette tragédie et tout ces remords à Ianto.

Il ne savait que faire de cette photo, elle aurait mérité d’être bien en vue, en mémoire de la jeune femme mais peut être que le jeune homme n’était pas prêt à affronter les souvenirs.

- Ianto appela doucement Jack

Le jeune homme sortit de la chambre et réalisa ce qui voulait le capitaine, il hésita un instant. Puis il prit le cadre et le plaça à l’envers sur l’étagère. Jack hocha la tête, il était encore un peu trop tôt apparemment.
Le soir venu, les cartons étaient tous déballés, et les affaires de Lisa réunis dans de grande boites.

- Demain j’irai les porter à une association dit doucement Ianto.

Jack le regarda en souriant, c’était la meilleure solution pour avancer.

Ianto alla se servir un verre et Jack l’accompagna. Ces jours-ci il avait bu plus que de raison, mais la journée avait été difficile et il n’était pas contre un petit remontant. Il alla s’assoir à côté d’Ianto sur le canapé, les deux hommes buvant en silence. Jack aurait voulu trouver des paroles réconfortantes mais tout ce qu’il avait envie de dire sonnait faux dans sa tête. Que pouvait-il dire que la douleur partirait avec le temps ? Ianto n’avait pas besoin de banalités de ce genre. Au fond peut être avait juste besoin de sa présence.

- Merci dit simplement Ianto.

Jack sourit doucement au jeune homme. Il était temps de partir, Ianto devait avoir envie de rester seul avec ses pensées. Mais à peine eu il fait le geste de partir que le visage de Ianto se crispa dans une expression douloureuse. Il baissa les yeux avant de demander d’une voix à peine audible.

- Tu resterais ce soir ?
- Bien sur

Ianto se dirigea vers la chambre, et Jack le suivi doucement par sur de ce qu’attendait le jeune homme. Il sortit un pyjama de sa commode et le tendit au capitaine. Jack esquissa un sourire avant de se diriger vers la salle de bain. Il se sentait maladroit tout à coup, il avait partagé le lit d’autres hommes si souvent mais c’était toujours dans un but précis jamais pour simplement… dormir.

Quand il retourna dans la chambre Ianto était assis au bord du lit vêtu d’un sage pyjama, Jack s’approcha doucement et se glissa sous les couvertures. Ianto éteignit la lumière et se rapprocha de lui, posant sa tête contre le torse de Jack.

Le capitaine arrêta de respirer durant un instant, surpris par la douce chaleur du jeune homme contre lui. Il referma ses bras autour de lui.

Après quelques minutes Ianto osa demander ce qu’il l’angoissait depuis tout ce temps.

- Pourras-tu un jour me pardonner dit-il d’une voix incertaine
- C’est déjà fait dit simplement le capitaine avant de déposer un baiser dur le front du jeune homme.

Pour la première fois depuis la mort de Lisa aucun cauchemar ne vint perturber le sommeil de Ianto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 15:44

4ème semaine

Jack avait attendu ce soir là avec impatience. Sa nuit chez Ianto l’avait réellement troublé. Il n’avait pas dormit se contentant d’écouter la respiration régulière du jeune homme et sa douce présence contre lui. Le matin venu, encore endormit le jeune homme s’était blotti dans bras encore plus étroitement et s’était bien involontairement qu’il avait réveillé les ardeurs du capitaine. Jack avait bien essayé de cacher sa réaction à Ianto quand il s’était réveillé, mais il était certain que le jeune homme avait sourit.

Il espérait qu’ils puissent se parler pour dissiper les doutes qu’il restait peut être encore, et Jack avait de l’espoir. Non pas que leur relation reprennent là ou elle s’était arrêté, il faudrait certainement beaucoup plus de temps à Ianto, mais qu’au moins le jeune homme s’autorise enfin à vivre quelque chose avec Jack. Peut importe ce qu’était ce quelque chose.

Quand Jack frappa à la porte le dernier soir de sa suspension, Ianto se sentait un peu nerveux. Il avait attendu sa visite toute la semaine. Jack lui fit un sourire avant de lui proposer d’aller marcher un peu. C’était une belle soirée et Ianto n’était pratiquement pas sortit de chez lui. Il appréciât la balade, Jack resta silencieux un moment avant de lui proposer d’entrer dans un pub non loin de chez lui.
Les hommes s’installèrent un peu à l’écart, Jack avait envie de discuter de certaines choses, il avait besoins de réponses.

- Ianto… ce qui c’est passé entre nous tu le regrette ?
- Non affirma le jeune homme. Je le voulais, je ne regrette rien.
- Tu ne t’es jamais senti obligé de….

Jack n’arrivait pas à s’élever l’idée que Ianto ait pu se forcer à être avec lui, ce n’était pas une question de fierté mais il voulait être sur que tout malentendu entre eux soit éclairci.

- Jamais
- Même ce soir là ? La voix de Jack se brisa un peu, il se sentait toujours coupable de ce qu’il avait fait
- Même ce soir là.
- Et pour Lisa… ?
- Jack je t’en pris, je sais que ce que j’ai fait est impardonnable, mais qu’aurais-du faire ? Qu’aurais tu fais à ma place, la laisser mourir ? Je ne me le serais jamais pardonné, je devais au moins essayer.
- Tu aurais pu venir m’en parler dit Jack tristement
- Je ne pouvais faire confiance à personne, je ne te connaissais pas, si tu avais été comme ceux de Torchwood Londres ? Après quand j’ai appris à te connaitre il était trop tard pour faire marche arrière. La seule chose que je regrette est que des gens soit mort à cause de ça, je ne pourrais jamais oublier ce que j’ai fait, sa voix se perdit dans un murmure.
- Ianto on fait tous des erreurs, je n’ai pas toujours été un bonne personne, j’ai fais des choses terribles par le passé et laisse toi du temps c’est tout.

Ianto hocha la tête pas sur qu’il puisse un jour laisser sa culpabilité de coté. Mais il avait confiance en Jack et espérait qu’il dise vrai.

Jack raccompagna Ianto jusqu’à chez lui.

- Tu te sens prêt à revenir demain ? demanda Jack sur le chemin du retour
- Tu crois que les autres vont me pardonner ?
- C’est déjà fait, même Owen te réclame, enfin ton café mais c’est pareil.
Ianto laissa échapper un petit rire, il n’était pas pressé de retrouver Owen, ça c’était certain.
- Tu me manque à moi aussi dit Jack et pas seulement le café
- Alors je viendrais dit le jeune homme simplement.

Ils étaient arrivés à la porte de son appartement. Jack hésita un instant avant de finalement dire ce qui lui tenait à cœur.

- Je sais qu’il est trop tôt pour parler de ça, mais si un jour tu voulais que toi et moi… j’attendrai que tu sois prêt dit-il doucement.

Ianto ne répondit pas, il regarda la capitaine dans les yeux, avant de déposer un baiser juste au coin de ses lèvres.

Puis il ferma la porte derrière lui en respirant profondément.

******


Quelques semaines plus tard…

- Si tu es intéressé…J’ai toujours ce chronomètre.
- Et ?
- Et bien, penses-y. On peut faire plein de choses avec un chronomètre.


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 16:57

C'était fantastique, j'ai adoré la façon dont tu déroules l'histoire sous nos yeux, l'avant et l'après cyberwoman, tout est parfait chronologiquement c'est super bien fait.

Les citrons sont formidables, bien placés au bon moment, c'est pas du cul pour du cul cela a un sens (même si des fois j'aime le citron pour ce qu'il est lol) la séance de tir était intense wow.

Les 4 semaines de rédemption sont superbement raconté, j'aime beaucoup ce Jack là qui prend soin d'un être humain, c'était formidable.

Une chtite question : Teyla c'est pour stargate atlantis ou c'est une coïncidence ?

bravo

flower flower flower flower flower flower flower

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 17:07

merci beaucoup Embarassed

cette fics me tenais à cœur, je suis contente qu'elle te plaise! et non je connais un peu Stargate Atlantis mais c'est une coïncidence je cherchais un prénom et je venais de lire une fics ou le perso s'appelait comme ça

mes autre OS, sont tout des PWP donc bon Razz ça te dis quand même ?

et mon autre fics commence dans la 1ère saison et suis les épisodes de la 2ème mais c'est la première que j'ai écris et avec le recul je lui trouve plein de défauts mais je peux vous la mettre demain. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 17:15

Je sais pas si tu as lu une de mes fics mais le pwp ça me gène pas du tout lol ! Aboules miss, fait chaude c'est la température idéale pour ça Embarassed

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 17:17

si si j'ai vu! Wink

pour faire chaud fait chaud!

un peu plus tard dans la soirée je vous fais ça (j'ai eu du mal avec celle là car le forum me dis que mes post sont trop long... du coup je galère un peu Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
marli
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 50
Localisation : cardiff
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 17:19

Forumactif peut être un boulet des fois, irritant, on devrait mettre la longueur qu'on veut, sinon mets en balise spoiler et normalement ça marche.

_________________



Kit par numb22z alias ma dd ! Merci ma poule.


my delicious http://delicious.com/marlislash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://torchwood-passion.lolbb.com
numb22z
geek niveau Tosh
avatar

Nombre de messages : 766
Age : 30
Localisation : bretagne
Personnage préféré : Ianto
Personnage le moins aimé : Owen
Pairing préféré : Jack/Ianto/Gwen
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 19:04

Tu t'es servie à merveille des évènements de la série, c'est si fluide dans le déroulement de l'histoire ^^
j'adore les petites pics d'humour de Ianto et son air non chalant quand il parle à Jack souvent, très belle histoire ça a été un plaisir de la lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya
geek niveau Tosh
avatar

Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 20:50

wowww merci beaucoup d'avoir partagé ça avec nous !!!!!!

je me suis régalée et tu m'as arraché deux, trois larmes, et oui j'en ai encore .... quel plaisir de retrouver toute l'équipe aussi ......
quel bonheur d'approcher Jack de cette façon, si attentionné, si doux, je pouvais sentir le parfum du 51e siècle juste en lisant et crois moi je comprends à quel point Ianto pouvait être troublé ......... Wink

franchement le pied intégral d'avoir un background aux événements autour de cyberwoman, absolument le pied, je suis fan ..... tu nous remets ça quand tu veux ........

et vive les PWP ..... aussi !!!
flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 20:53

merci beaucoup! c'est vrai que ça fait du bien de retourner à la saison 1.

je suis en train de voir pour poster mes PWP Wink
je vous en poste deux ce soir et le reste demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
maya
geek niveau Tosh
avatar

Nombre de messages : 974
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 21:04

tu fais comme tu le sens itsuki ...... merci de prendre le temps de partager ça avec nous .....

mais qu'est ce que je l'ai aimé cette fic, longue à souhait, j'adore les fics à chapitre, mine de rien tu as su y mettre une pointe de angst des plus agréable ........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mar 14 Juil - 21:07

merci à vous de me lire, j'espère arriver à écrire sur eux de nouveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mer 15 Juil - 20:58

lol! j'ai chargé la fic sur mon dique dur, je lit cette nuit au calme et demain je vais te baiser les pied lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itsuki
Conquête d'owen
avatar

Nombre de messages : 275
Personnage préféré : Ianto Jones
Personnage le moins aimé : Gwen Cooper
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mer 15 Juil - 21:00

tu l'avais pas déjà lu celle là ? pas que ça me dérange mais je voudrais pas que tu sois déçu lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itsuki59.livejournal.com
Aragone17
chasseur de weevil
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 51
Localisation : Dans les bras du Gallois, quoi la place est déjà prise!
Personnage préféré : Ianto le seul et l'unique
Personnage le moins aimé : Gwen la pouffe
Pairing préféré : Jack -Ianto
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mer 15 Juil - 21:24

mais je vais quand même la relire rien que pour mon petit coeur d'Aragone lol! qui aime lire du Janto merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaelia67
soigneur de myfanwy
avatar

Nombre de messages : 33
Personnage préféré : Jack Harkness
Personnage le moins aimé : Janeth
Pairing préféré : Jack/Ianto
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Mer 16 Fév - 0:14

Waaa... j'ai passé ma soirée à lire ta fic et je suis bluffée... C'est génial! Subtil, intelligent, touchant... Franchement, chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FanDeJack
Newbie
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 23
Localisation : n'importe où dans l'univers
Personnage préféré : Jack & Ianto
Personnage le moins aimé : Gwen
Pairing préféré : Jack/Ianto
Dean/Castiel
Jared/Colin
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   Jeu 12 Mai - 22:49

J'ai passer mon après midi à lire ta fic ^^

je doit dire qu'elle est vraiment grandiose Very Happy je me suis laisser emporter par l'histoire Smile

Vraiment super !!! J'adore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexe mensonges trahisons Jack/Ianto NC 17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torchwood - Speed dating - Jack/Ianto - PG13
» Torchwood-Affiches-Jack/Ianto-G
» Aragone - Torchwood - Jack/Ianto
» Torchwood- Colère- Jack/Ianto- PG13
» Torchwood - Trois mots - Jack/Ianto - PG 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Torchwood-Passion :: Fanfics :: Français-
Sauter vers: